Japan Expo Sud 2024 : Le bilan

Date : 16 / 03 / 2024 à 08h30
Sources :

Unification


Japan Expo Sud vient de fermer ses portes sur une édition ayant laissé une très belle part aux youtubeurs et aux créateurs Web. Ces derniers sont, comme dans le cas de Crazy Bomb World, venus présenter leur dernière vidéo en avant-première sur Jujutsu Kaisen O devant une salle bien remplie, soit, à l’instar de Siphano, sont venus faire une master class sur leur métier et répondre d’une manière passionnante aux questions du public.

Le temps n’a, cette année, pas été du côté du festival. Cela n’a toutefois pas refroidi les ardeurs d’un public friand de culture japonaise qui s’est déplacé en grand nombre pour assister aux trois jours de l’événement.

L’un des grand moment de cette édition était la bataille de dessins entre les animateurs de talent Tsukasa Kotobuki (Saber Marionette J, Mobile Suit Gundam : The Origin, Nicky Larson Private Eyes et Battle Arena Toshinden) et Mamoru Yokota (Transformers Super-God Masterforce, Transformers : Victory et Les Samouraïs de l’éternel). Ces dernier n’avaient que quelques minutes pour dessiner un personnage qu’on leur imposait, tout en répondant aux questions du public !

Les stands étaient diversifiés, permettant à chacun de trouver son choix parmi les mangas, les DVD, les différents goodies ou encore les œuvres originales des créateurs français.

Le K-Pop n’était pas oubliée. En effet, la culture coréenne a connu un grand essor ces dernières années et plusieurs groupes français pratiquant le K-pop sont venus faire des prestations pleine d’énergie sur scène. On pouvait découvrir les groupes Mad Squad et MH Project qui ont enchaîné des numéros de danse non-stop, au grand bonheur des spectateurs.

Il était aussi possible de voir une très intéressante exposition sur certains des dramas les plus célèbres de la Corée-du-Sud, ou venir en découvrir plus sur la culture du pays en visitant le stand de l’association qui a organisé cette exposition.

De plus, on pouvait découvrir une très belle exposition rendant hommage à Buichi Terasawa, le célèbre mangaka disparu en 2023 qui est connu sous nos latitudes pour son superbe Cobra. Le public avait aussi l’occasion de visiter une sympathique exposition sur les œuvres de Tsukasa Hojo (City Hunter, Cat’s Eyes…) qui était très agréable à regarder. Alors qu’une autre exposition mettait bien en valeur les œuvres d’Ozamu Tezuka (Black Jack, Astro le petit robot, Le roi Léo…).

Quant aux fans de Harry Potter, ils ont été nombreux à aller visiter l’exposition qui lui était dédiée et qui présentait des œuvres originales provenant des films qui ont été tournés en adaptant les livres.

En ce qui concerne les concerts, les spectateurs ont pu découvrir le groupe d’idoles masculins U&Pia qui a eu un énorme succès et a attiré beaucoup de spectateurs devant la scène, où ils ont pu danser au rythme de leur musique.

Le groupe STARRYSKY a aussi enthousiasmé le public avec leur très belle prestation reprenant aussi des titres originaux qu’ils ont créé.

D’une manière beaucoup plus classique, on pouvait retrouver avec plaisir Yuzu Natsumi, qui était déjà venue à des éditions précédentes de Japan Expo, et qui a offert un show tout en délicatesse avec de très belles chansons et une interprétation au shamisen impeccable.

Le rappeur Shao Dow était bien en forme et a offert une prestation qui a enthousiasmé le public, tout en faisant une prestation parfois très physique.

La fin de la dernière, et troisième, journée du festival était consacrée à deux concerts d’exception qui ont clos en beauté cette édition, peut-être un peu moins flamboyante que celles précédentes, mais toujours aussi plaisante à parcourir.

On a ainsi pu découvrir le concert Amazing K-Pop Show qui a vu se succéder les groupes MH Project, Mad Squad et U&Pia avant que ces derniers ne fassent une prestation finale commune bien sympathique.

Ils ont ensuite laissé la place au concert de clôture où Jean-Marc Anthony Kabeya et le groupe STARRYSKY se sont associés pour chanter des titres Pokémon, qui sont l’adaptation en séries et films de la saga éponyme des jeux video emblématiques et de ses adorables personnages.

C’est donc une nouvelle édition qui se clôt. Il faudra bien être au rendez-vous l’année prochaine, car Japan Expo Sud fêtera ses 15 ans et, sans aucun doute, il y aura des surprises à attendre de cette nouvelle édition.

Vous pouvez trouver ci-dessous les concerts qui ont été filmés à cette occasion ainsi que leurs portfolios associés.

YUZU NATSUMI

Dotée de son shamisen, un luth japonais à long manche, Yuzu Natsumi fait découvrir au monde entier la beauté et le raffinement de la culture japonaise à travers ses chansons originales et sa musique à la fois pop et à la fois traditionnelle.


Japan Expo Sud 2024 : Showcase de Yuzu Natsumi


MAD SQUAD

En activité depuis 2018, le MAD SQUAD est un groupe de danse autodidacte à but non lucratif. Il réalise en vidéo et sur scène des covers de danse sur des musiques K-pop.


Japan Expo Sud 2024 : Showcase de Mad Squad


MH PROJECT

Le MH Project a été créé en Mars 2022 par Yuuki, le leader du groupe, afin de réunir des passionnés de danse autour d’une passion commune dans le but s’entraider et s’améliorer ensemble.


Japan Expo Sud 2024 : Showcase de MH Project


U&PIA

U&Pia a pour ambition de créer une utopie avec leurs fans. Les fans sont symbolisés dans le nom du groupe par le « U » qui signifie "you". Ils créent cette utopie en prenant le meilleur de la J-Pop et la K-Pop pour faire naître un nouvel univers.


Japan Expo Sud 2024 : Showcase de U&Pia


AMAZING K-POP SHOW

Final du concert avec les groupes U&Pia, MH Project et MADSQUAD.


JEAN-MARC ANTHONY KABEYA ET STARRYSKY

Jean-Marc Anthony Kabeya est le chanteur iconique de nombreux génériques de la série Pokémon qui ont marqué plusieurs générations. Mais son palmarès ne s’arrête pas là ! Il a aussi interprété les génériques de Yu-Gi-Oh ! GX, Shin-Chan, Dinosaur King et bien d’autres encore !

S’inspirant fortement des univers de la pop-culture et des mondes de l’imaginaire, le groupe crée plusieurs concepts musicaux sur leur chaîne YouTube - qui cumule 230 000 abonnés et plus de 100 millions de vues - comme TAI REFLECTIONS, une série dans laquelle ils réalisent les défis musicaux envoyés par le public, et JAMFICTION, des chansons originales qui font chanter Le Mandalorien, Luffy, Cloud, Asuka Soryu Langley et d’autres icônes de la pop-culture.


Japan Expo Sud 2024 : Concert de Jean-Marc Anthony Kabeya et de STARRYSKY


- SITE OFFICIEL

SHAO DOW

La vie de Shao Dow change du tout au tout lorsqu’il voit pour la première fois un épisode de Dragon Ball Z. À partir de ce moment il décide de vivre sa vie comme un protagoniste de shônen manga. Après avoir étudié le Kung Fu auprès des moines Shaolin alors qu’il vivait en Chine, Shao Dow a utilisé la ténacité et la détermination qu’il a apprises lors de son entraînement aux arts martiaux pour forger sa carrière musicale d’artiste indépendant.

Japan Expo Sud 2024 : Showcase de Shao Dow


EXPOSITION

Japan Expo Sud 2024 : Expositions


GALERIE PHOTOS

Japan Expo Sud 2024 : ambiance



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Japan Expo Sud 2024 : Le bilan
Japan Expo Sud : La quatorzième édition
Japan Expo 2023 : Tsukasa Hôjô, aux origines de Cat’s Eye (...)
Japan Expo 2023 : Finale de l’European Cosplay Gathering, (...)
Japan Expo 2023 : Le dimanche 16 juillet
The Instigators : La bande annonce d’un braquage qui tourne (...)
The Boys : La critique des trois premiers épisodes de la saison (...)
Blade : Le reboot maudit de Marvel Studios ?
Doctor Who : Critique 1.08 La légende de Ruby Sunday
Mission Impossible 8 : Tom Cruise a prévenu Shea Whigham
Star Wars Outlaws : La nouvelle bande annonce et 10 minutes de (...)
Annecy Festival 2024 : Rencontre avec Adam Elliot, Cristal du (...)
Those About to Die : La bande annonce
Que la bête meure : La critique
Star Trek : La lettre de fête des pères de Julie Nimoy