Débâcle : La critique

Date : 28 / 02 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


DÉBÂCLE

- Date de sortie : 28/02/2024
- Titre original : Het Smel
- Durée du film : 1 h 51
- Réalisateur : Veerle Baetens
- Scénaristes : Veerle Baetens, Maarten Loix d’après l’œuvre de Lize Spit
- Interprètes : Charlotte De Bruyne, Rosa Marchant, Amber Metdepenningen, Matthijs Meertens, Anthony Vyt, Sebastien Dewaele, Naomi Velissariou, Charlotte Van Der Eecken, Femke Heijens

LA CRITIQUE

Débâcle est un film très fort et particulièrement perturbant parlant du traumatisme.

Le scénario de la réalisatrice Veerle Baetens et de Maarten Loix est basé sur le livre éponyme de Lize Spit. On y découvre une jeune femme qui va retourner dans son village natal des années après l’avoir quitté. C’est à travers une série de flashbacks que l’on va comprendre pourquoi elle y revient avec un énorme bloc de glace dans son coffre et ce qui lui est arrivé par le passé.

Le film de Veerle Baetens alterne entre le personnage principal version jeune et adulte. Ce qui permet progressivement de s’y attacher et de comprendre les actes qui la guide adulte.

L’œuvre parle du traumatisme et de la manière dont celui-ci peut impacter durablement la vie d’une personne, surtout lorsqu’elle n’arrive pas à en parler et que ceux autour d’elle ne sont pas à l’écoute. Car si on devine le malaise du personnage principal et que, dévoilé par petite touche, on identifie son origine, le drame vient aussi de ceux qui peuvent aider et qui se détournent.

Pour parler d’un sujet aussi fort et violent, il fallait deux immenses comédiennes. Charlotte De Bruyne est excellente en femme adulte rongée par son passé et n’arrivant pas à vivre. Rosa Marchant crève littéralement l’écran en gamine parfois effacée faisant tout pour être avec ses deux meilleurs amis. Ceux-ci sont très bien joués par Matthijs Meertens et Anthony Vyt. Et Femke Heijens est bien sympathique en mère de l’un d’entre eux appréciant beaucoup la jeune fille.

L’œuvre s’adresse à un public averti. Elle montre sans fard la cruauté de l’adolescence et le désintérêt de certains adultes qui ne s’occupent pas de la manière dont leurs rejetons font passer leur désœuvrement. Sans compter que la famille dysfonctionnelle du personnage principal est aussi parfaitement mise en valeur.

L’œuvre n’est assurément pas un feel good movie. Elle peut être particulièrement traumatisante, notamment lors de quelques séquences qui restent longtemps en mémoire. Néanmoins, elle a le grand mérite de montrer de l’intérieur le parcours traumatique d’une victime. Et surtout de rappeler que la victime n’est jamais la coupable et que ce qui lui arrive n’est jamais de sa faute.

Le long métrage est donc important et s’il reste longtemps en mémoire, son existence est nécessaire pour évoquer certaines choses dont on parle rarement.

Débâcle est un bon film possédant une grande puissance notamment grâce à son histoire ciselée, sa mise en scène d’une grande sobriété et son interprétation impressionnante. Il ne faut donc pas hésiter à se plonger dedans pour découvrir un récit qui va droit au cœur.

Viscéral et malaisant.

SYNOPSIS

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

De nombreuses années après cet été où tout a basculé, Eva retourne pour la première fois dans son village natal avec un énorme bloc de glace dans son coffre, bien déterminée à affronter son passé.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Frederic Van Zandycke
- Montage : Thomas Pooters
- Musique : Bjorn Eriksson
- Costumes : Manu Verschueren
- Décors : Robbe Nuyttens
- Producteurs : Bart Van Langendonck, Jacques-Henri Bronckart C, Ellen Havenith C, Arlette Zylberberg C pour Savage Film, Versus productions C, PRPL
- Distributeur : Jour2fête

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Débâcle


©Thomas Sweertvaegher_Savage FilmHD


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


LaRoy : La critique
Knit’s Island, L’Île sans fin : La critique
Hitcher : La critique
Rosalie : La critique
Les Aventuriers de l’arche de Noé : La critique
Invincible : La critique de la Saison 2 (SPOILERS)
Star Trek : Le film sur les origines est confirmé
Dark Matter : La bande annonce de la série Apple TV+
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.04 What (...)
Iron Man : Robert Downey Jr. prêt à reprendre l’armure (...)
Chucky : Critique 3.05 Death Becomes Her
La Planète des Singes - Le Nouveau Royaume : Un extrait du film (...)
Paramount+ : Les plans de Skydance en cas de prise de contrôle de (...)
Mademoiselle Holmes : La critique des premiers épisodes de la (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Un programme (...)