La Mère de tous les mensonges : La critique

Date : 26 / 02 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


LA MÈRE DE TOUS LES MENSONGES

- Date de sortie : 28/02/2024
- Titre original : Kadib Abya
- Durée du film : 1 h 37
- Réalisatrice : Asmae El Moudir
- Scénariste : Asmae El Moudir
- Interprètes : Mohamed El Moudir, Asmae El Moudir, Zahra Jeddaoui, Said Masrour, Ouardia Zorkani, Abdallah Ez Zouid

LA CRITIQUE

La Mère de tous les mensonges est un excellent documentaire permettant, à travers l’histoire personnelle de la famille de la réalisatrice Asmae El Moudir, de revenir sur un sujet dramatique s’étant produit au Maroc.

Le scénario montre la réalisatrice et scénariste Asmae El Moudir demander à sa famille de s’exprimer sur son passé. Son père va alors reconstituer le quartier de son enfance, ainsi que les figurines de tous ceux qu’il connaît. C’est sa mère qui va habiller les différentes figurines, alors que la grand-mère est un élément central du récit.

En effet, c’est en découvrant qu’il n’y a aucune photo d’elle durant sa jeunesse qu’Asmae El Moudir va s’interroger sur son passé. Alors que sa grand-mère refuse toutes photos, considérées par elle comme interdites.

Le film a obtenu le Prix de la Mise en Scène de la sélection Un Certain Regard au Festival de Cannes 2023. Et c’est entièrement mérité. En effet, la réalisation est vraiment remarquable et d’une grande originalité.

Le quartier, et ses habitants, reconstitué sert de parfait décor aux propos que racontent les divers protagonistes. Ainsi, par petites touches, une histoire horrible émerge, alors que les mots énoncés sans concession sont mis en valeur d’une manière vivace.

Les lumières et l’atmosphère de la maquette changent régulièrement en fonction de ce que la réalisatrice veut montrer. De plus, les photos se dévoilent aussi, alors qu’au fur à mesure de l’avancement du récit, on découvre les véritables raisons qui les font détester par cette grand-mère au caractère bien affirmé.

Cette dernière est d’ailleurs centrale dans l’histoire. En effet, cette matriarche mène d’une poigne de fer sa famille et réussit régulièrement à casser l’ambiance. Néanmoins, elle devient progressivement attachante, alors qu’à travers un passé qu’elle souhaiterait effacer, elle se réapproprie aussi une partie de sa vie.

L’œuvre, tant par sa forme que par son fond, possède une grande puissance. Elle se laisse découvrir avec un très grand intérêt et à travers une histoire familiale remplie de secrets, propose la vision d’un événement dramatique qui a quasiment été oublié des mémoires, car seule une photo reste de ce tragique moment qui a fauché des centaines de vies.

La Mère de tous les mensonges est un excellent documentaire d’une grande originalité et particulièrement émouvant. Avec son histoire vraie mélangeant famille et souvenirs et rendant un très bel hommage aux victimes d’un passé pas si loin que ça, la réalisatrice offre une mise en scène remarquable, portée par des membres de sa famille qui sont captivants à écouter.

Impressionnant et nécessaire.

SYNOPSIS

Casablanca. La jeune cinéaste Asmae El Moudir cherche à démêler les mensonges qui se transmettent dans sa famille. Grâce à une maquette du quartier de son enfance et à des figurines de chacun de ses proches, elle rejoue sa propre histoire. C’est alors que les blessures de tout un peuple émergent et que l’Histoire oubliée du Maroc se révèle.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Hatem Nechi
- Montage : Asmae El Moudir
- Musique : Nass El Ghiwane
- Costumes : Ouardia Zorkanie
- Décors : Mohamed El Moudir
- Producteur : Asmae ElMoudir pour (Insight Films
- Distributeur : Arizona Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

(c)InsightFilms


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


LaRoy : La critique
Knit’s Island, L’Île sans fin : La critique
Hitcher : La critique
Rosalie : La critique
Les Aventuriers de l’arche de Noé : La critique
Invincible : La critique de la Saison 2 (SPOILERS)
Star Trek : Le film sur les origines est confirmé
Dark Matter : La bande annonce de la série Apple TV+
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.04 What (...)
Iron Man : Robert Downey Jr. prêt à reprendre l’armure (...)
Chucky : Critique 3.05 Death Becomes Her
La Planète des Singes - Le Nouveau Royaume : Un extrait du film (...)
Paramount+ : Les plans de Skydance en cas de prise de contrôle de (...)
Mademoiselle Holmes : La critique des premiers épisodes de la (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Un programme (...)