Constellation : Critique des 3 premiers épisodes

Date : 20 / 02 / 2024 à 13h30
Sources :

Unification


CONSTELLATION

- Date de diffusion : 21/02/2024
- Plateforme de diffusion : Apple TV+
- Épisode : 1.01 à 1.03
- Réalisateurs : Michelle MacLaren, Oliver Hirschbiegel
- Scénariste : Peter Harness
- Interprètes : Noomi Rapace, Jonathan Banks, James D’Arcy, Davina Coleman, Julian Looman, Lenn Kudrjawizki, William Catlett, Barbara Sukowa, Carole Weyers, Rebecca Scroggs, Henry David, Joshua Spriggs, Michel Diercks, Sandra Teles, Clare-Hope Ashitey, Chipo Chung

LA CRITIQUE

Une série de science-fiction montrant Noomi Rapace qui se trouve à nouveau dans l’espace attire forcément l’attention. Surtout lorsqu’elle a une telle qualité que cette Constellation dont on peut découvrir simultanément les trois premiers épisodes.

Le scénario de Peter Harness est particulièrement passionnant à suivre. En effet, suite à une terrible catastrophe, une astronaute revenant sur terre va découvrir que des éléments divergent de ses souvenirs.

L’œuvre alterne entre des flashbacks, des flashforwards et des éléments se passant au temps présent. Cela permet non seulement de brouiller les pistes, mais permet aussi de déployer de nombreux éléments intrigants qui se comprennent au fur et à mesure du récit.

L’œuvre demande donc une certaine attention et tous les éléments ont leur importance. Toutefois, on la découvre avec un très grand plaisir, d’autant qu’elle réserve de l’action, du suspense et énormément d’émotion.

L’intérêt de proposer les trois premiers épisodes d’un seul bloc permet de comprendre le contexte, de poser les personnages et de se retrouver rapidement captivé et addict à des épisodes que l’on enchaîne avec une grande facilité.

D’autant que ces derniers sont très bien réalisés et qu’ils bénéficient de décors et d’effets spéciaux magnifiques. Les passages se déroulant dans la station orbitale sont vraiment de toute beauté et particulièrement convaincants. On a vraiment l’impression que le récit a été tourné dans l’espace.

Les amateurs de l’excellente série Infiniti trouveront, assurément, des similitudes avec cette dernière. D’autant qu’elle partage aussi un point de départ identique.

Noomi Rapace est incroyable dans le rôle principal. Elle est non seulement parfaitement crédible, mais apporte beaucoup de réalisme à son rôle délicat. James D’Arcy est sympathique dans le rôle de son époux. Davina Coleman est impeccable dans celui de leur fille. Jonathan Banks est vraiment intrigant en scientifique mystérieux. Et les différents autres comédiens sont tous bien trouvés.

L’œuvre est particulièrement captivante. Très rapidement, on est tenu en haleine devant les péripéties que vit le personnage principal. D’autant que les rebondissements sont nombreux et que certaines incohérences, et étrangetés, que l’on découvre ne font que renforcer l’attention que l’on porte aux épisodes présentés.

Constellation est une excellente série dont les trois premiers épisodes sont particulièrement addictifs. Le scénario est particulièrement ciselé et offre des personnages intéressants impeccablement interprétés. La qualité de la mise en scène associée au travail magnifique sur les décors et sur les effets visuels renforce l’immersion du spectateur au cœur d’une aventure incroyable. Il ne faut donc vraiment pas passer à côté de cette série impressionnante qui laisse augurer de nouvelles péripéties à venir particulièrement captivantes.

Impressionnant et remarquable.

SYNOPSIS

Jo revient sur Terre après une catastrophe spatiale et découvre que des éléments clés de sa vie semblent avoir disparu.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Franklin : La critique des deux premiers épisodes
Sugar : La critique des deux premiers épisodes
Constellation : Critique 1.08 Je veux de ces fragments étayer mes (...)
Manhunt : La critique des deux premiers épisodes de la série (...)
Constellation : Critique 1.06 Paul est mort
Deadpool & Wolverine : Un buddy-movie plutôt qu’un (...)
Star Trek - Discovery : Préparez-vous pour un long final
Swamp Thing : Warner Bros. avait sous-estimé la série DC (...)
La Fièvre : Une grosse annonce après le final (SPOILER)
Doctor Who : Ce sera finalement un fauteuil pour deux en (...)
Scoop : La critique du film Netflix
Resilient Man : La critique
Mufasa - Le Roi lion : Comment Barry Jenkins est venu à faire un (...)
S.W.A.T. : Ce ne sera finalement pas la fin sur CBS !
Knight : La campagne de financement Deluxe est lancée