Halo : Critique 2.04 Reach

Date : 25 / 02 / 2024 à 14h00
Sources :

Unification


HALO

- Date de diffusion : 22/02/2024
- Plate-forme de diffusion : Paramount+
- Épisodes : 2.04, Reach
- Réalisateur : Craig Zisk
- Scénariste : Tom Hemmings
- Interprètes : Pablo Schreiber, Natascha McElhone, Yerin Ha, Charlie Murphy, Shabana Azmi, Bokeem Woodbine, Olive Gray, Kate Kennedy, Natasha Culzac, Bentley Kalu, Rafael Fernandez, Jen Taylor, Fiona O’Shaughnessy, Joseph Morgan, Cristina Rodlo

LA CRITIQUE

Après Visegrad, Reach ! Après un troisième épisode dédié à la chute de l’avant-poste de communication, Halo 2 nous décrit le plus efficacement et le plus simplement possible la chute de la première colonie humaine en dehors du système solaire et quartier général de FleetCom.

Ce qui avait été promis la semaine dernière a été donné. La série a donc eu l’audace de décrire un évènement cataclysmique intervenu dans les jeux vidéo. Pour ce faire, Paramount+ a mis les petits plats dans les grands et nous livre un épisode avec tous les ingrédients nécessaires pour que ce moment soit à la fois dantesque, impressionnant et dramatique.

Dansteste et impressionnant car les effets spéciaux qui ont été ajoutés sont tout simplement extraordinaires. Les majestueux décors de Reach mis en place depuis la saison 1 de la série sont partis visuellement en fumée de la plus belle des manières. Cela a dû coûter un bras en post-prod à Paramount+ pour produire un épisode de ce type. Cela prouve que, même si Paramount Global n’a pas encore vu les fruits de ses investissements colossaux dans son service SVOD, le conglomérat continue d’investir pour appâter les abonnés.

Dramatique ensuite car l’épisode a été riche en discours poignants et en sacrifices héroïques. Il a également montré à quel point, sans être un soldat ordinaire, le Spartan ne meurt peut-être jamais, mais il reste un être humain fait de chair et de sang, et quand les forces Covenant frappent là où il faut, un super-soldat tombe. La série perd donc ici deux de ses personnages principaux, dont un Spartan, dans des moments savamment orchestrés et brillamment chorégraphiés.

Enfin, la réalisation de Craig Zisk est franchement à la hauteur. Les scènes de combats au corps à corps sont filmées au plus près, comme pour donner l’impression au téléspectateur d’être un personnage jouable dans la série. Le réalisateur a également su aménager de multiples mais courts plans-séquences pendant les combats qui procurent un bien fou. C’est extrêmement simple, on a l’impression d’y être.

Du côté de John et Perez, leur "premier rendez-vous" semble se terminer sur une mauvaise note pour le garçon, à tel point que la jeune fille, quand elle voit le goujat s’en aller sans demander son reste, lui demande : "Quoi, c’est tout ?" Évidemment, je fais preuve de romantisme et de poésie ici, mais on a franchement comme dans l’idée que les choses vont dans ce sens entre les deux personnages. Spartan peut-être, mais un peu d’amour pour un super soldat à qui on a essayé d’empêcher de n’être qu’un homme, ça ne devrait pas trop faire de mal...

L’épisode permet également à deux personnages ennemis de se rapprocher. Sans devenir comme cul et chemise, les deux meilleurs anciens ennemis apprennent à mettre leurs différends de côté et à collaborer, à tel point qu’on a ce sentiment que l’un tient finalement à l’autre bien plus qu’il ne dit. Cette nouvelle dynamique, même si elle n’efface pas l’antagonisme des deux personnages, sera sans doute à nouveau explorée dans les prochains épisodes.

Un quatrième épisode de Halo 2 franchement à la hauteur, qui, malgré un scénario léger de Tom Hemmings, a su mêler action, imageries impressionnantes, drame et mystère (je ne vous parle pas de l’objectif secret des Covenant, et de ce que cela implique avec l’antagoniste humain révélé la semaine dernière). Si on se réfère au slogan de la saison cette année, "De notre chute naîtra notre ascension", on a ici atteint la "chute", reste plus qu’à monter, monter, monter au plus haut pour atteindre "l’ascension" dans ce lot d’épisodes. On croise les doigts et les orteils. L’épisode suivant, s’il vous plaît.



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Halo : Critique 2.04 Reach
Halo : Critique 2.03 Visegrad
Halo : La critique des 2 premiers épisodes de la saison (...)
The Woman In The Wall : Critique de la mini-série Paramount+
Les Incandescentes : Critique de la série Paramount+
Dune 3 : S’il pouvait faire un film sans dialogue, Denis (...)
Game of Thrones : De profonds désaccords téléphoniques avec (...)
NCIS : Un spin-off avec Tony et Ziva est en préparation
Horizon - An American Saga : La première bande annonce du projet (...)
Alienoid - Les Protecteurs du futur [Blu-Ray] : La critique
Les aventures imaginaires de Dick Turpin : La critique de la (...)
La Salle des profs : La critique
Mercredi : Une saison 2 comparable au Bal de l’horreur et à (...)
Grotesquerie : Pour une fois que ce n’est pas une American (...)
Only Murders In The Building : Et voilà Eva Longoria pour la (...)