Badland Hunters : La critique du film Netflix

Date : 31 / 01 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


BADLAND HUNTERS

- Date de sortie : 26/01/2024
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Titre original : Hwang-y
- Durée du film : 1 h 48
- Réalisateur : Heo Myeong Haeng
- Scénaristes : Kim Bo-Tong, Jae-Min Kwak
- Interprètes : Dong-seok Ma, Roh Jeong-Eui, Joon-Young Lee, Hee-jun Lee, Ji-hye Ahn

LA CRITIQUE

Si Badland Hunters reprend des thématiques de science-fiction post-apocalyptique et de savant fou déjà bien connues, il vaut vraiment la peine d’être regardé grâce à ses séquences d’action particulièrement efficace.

Le scénario de Kim Bo-Tong et de Jae-Min Kwak monte une Corée en grande partie détruite dans laquelle survivent les plus forts. Suite à l’enlèvement d’une jeune fille par un médecin bien particulier, une étrange équipée part à sa recherche pour la libérer.

Le film de Heo Myeong Haeng n’apporte rien de bien nouveau au genre et montre des similitudes avec ce que l’on peut découvrir dans un certain nombre de série B. Toutefois, il repose sur un personnage haut en couleur formidablement interprété par Dong-seok Ma qui, après sa série de films très sympathiques ou il incarne à un inspecteur usant des méthodes musclées, The Roundup, montre encore une fois que l’embêter n’est jamais une bonne idée.

En effet, celui-ci ne fait pas de cadeau à ceux qui s’attaque à lui et s’il est doué dans le maniement des armes, c’est à mains nues qu’il s’exprime le mieux. Celui-ci envoie donc pendant une grande partie du film un certain nombre de mandales, de beignes, de baffes, de coups et de tartes qui laissent bien peu de chance à ses malheureux adversaires.

Hee-jun Lee est très bon en savant fou ne renonçant pas à son idée de créer un nouveau monde. Joon-Young Lee est très sympathique en jeune homme sous la protection du personnage principal. Roh Jeong-Eui l’est tout autant en jeune fille qui est l’amie des deux protagonistes principaux. Et Ji-hye Ahn est très efficace en militaire se joignant à eux.

Les décors sont très bien trouvés et montrent parfaitement un monde en ruine. On prend beaucoup de plaisir à voir les personnages se déplacer jusqu’au lieu où ces derniers vont pouvoir montrer leurs grands talents de combattants.

L’œuvre ne nécessite clairement pas beaucoup de neurones actifs pour être appréciée. Elle a toutefois un charme certain, fait passer un bon moment de divertissement et surtout offre des séquences d’action et de combat parfaitement chorégraphiées et toutes plus spectaculaires les unes que les autres.

Badland Hunters est un bon film d’action qui n’a pas pour autre fonction que de divertir et qui utilise un scénario peu original, et parfois minimaliste, pour offrir de grands moments de bagarre et un humour sympathique. Aussi, si vous voulez vous détendre sans vous fatiguer, et si en plus vous adorez le comédien Dong-seok Ma, ne passez pas à côté de cette œuvre qui est vraiment sympathique.

Plaisant et efficace.

SYNOPSIS

Après un tremblement de terre dévastateur qui transforme Séoul en territoire hostile, un chasseur intrépide se met en tête de sauver une ado enlevée par un médecin fou.

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Badland Hunters



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Scoop : La critique du film Netflix
Anthracite - Le mystère de la secte des Écrins : Critique de la (...)
Parasyte The Grey : Critique de la série Netflix
Le Salaire de la Peur : La critique
Le problème à 3 corps : Critique de la saison 1
Deadpool & Wolverine : Un buddy-movie plutôt qu’un (...)
Star Trek - Discovery : Préparez-vous pour un long final
Swamp Thing : Warner Bros. avait sous-estimé la série DC (...)
La Fièvre : Une grosse annonce après le final (SPOILER)
Doctor Who : Ce sera finalement un fauteuil pour deux en (...)
Scoop : La critique du film Netflix
Resilient Man : La critique
Mufasa - Le Roi lion : Comment Barry Jenkins est venu à faire un (...)
S.W.A.T. : Ce ne sera finalement pas la fin sur CBS !
Knight : La campagne de financement Deluxe est lancée