Halo : La critique des 2 premiers épisodes de la saison 2

Date : 11 / 02 / 2024 à 14h00
Sources :

Unification


HALO

- Date de diffusion : 08/02/2024
- Plate-forme de diffusion : Paramount+
- Épisodes : 2.01, Sanctuary - 2.02 Sword
- Réalisateur : Debs Paterson
- Scénaristes : David Weiner, Ahmadu Garba
- Interprètes : Pablo Schreiber, Natascha McElhone, Yerin Ha, Charlie Murphy, Shabana Azmi, Bokeem Woodbine, Olive Gray, Kate Kennedy, Natasha Culzac, Bentley Kalu, Rafael Fernandez, Dani Sapani, Fiona O’Shaughnessy, Joseph Morgan, Cristina Rodlo, Christina Bennington

LA CRITIQUE

Avant de commencer cette chronique dédiée à la saison 2 de la série Halo, rappelons si vous le voulez bien l’évènement marquant du final de la première saison. John-117 (Pablo Schreiber), accompagné de ses acolytes Spartan de l’unité Silver, était allé chercher les Covenant sur leur propre terrain. Faisant face à une véritable armada, il n’avait eu d’autres choix que de laisser Cortana prendre le contrôle de son corps et de son esprit, faisant de lui une véritable machine de guerre dépourvue de toute émotion ou d’empathie pour ses camarades - et décuplant du même coup ses capacités physiques déjà surdimensionnées. Avec un personnage principal devenu un soldat ultra discipliné - presque bête et méchant - comment les scénaristes ont-ils réussi à inverser cette tendance et à redonner à John son point de vue dramatique qu’il a acquis au cours de la première saison ?

La saison 2 de Halo reprend quelques six mois après les évènements tragiques de la saison 1. On y retrouve évidemment les membres de la Silver Team au complet, mais quelques peu changés. Les Spartan sont alors cantonnés à des missions de sauvetage ou d’évacuation, alors que quelque chose se trame du côté des Covenant et que la nouvelle direction de l’ONI, le Service des Renseignements de la Navy de l’ONSC, semble savoir quelque chose.

Si le Major nous revient bien différent de celui qu’on a vu tout au long de la première saison, on ne retrouve pas le quasi robot des derniers instants du final vu en 2022. La série ne donne que très peu d’explication au retour à la conscience de John, si ce n’est que Cortana lui a été "enlevée". Le leader de la Silver Team est, depuis six mois, également touché par des hallucinations qu’il n’arrive pas s’expliquer, et sa mésaventure d’il y a une demie année ne semble pas étrangère à tout ça.

Du côté des Décombres, Soren (Bokeem Woodbine) a du soucis à se faire. Tombé dans un guêpier, l’ancien Spartan devenu pirate et chasseur de prime est à la recherche du Dr. Halsey (Natascha McElhone), sans doute la personne la plus recherchée de la galaxie. Cette dernière, pourtant, semble détenue dans un singulier endroit.

Côté nouveautés, l’ONI est maintenant dirigée par un certain colonel James Ackerson (Joseph Morgan). Le personnage - déjà connu des jours du jeu vidéo - est une caricature du nouveau venu avec de très mauvaises idées en tête, et ce n’est pas son sourire moqueur et narquois qui nous fera penser qu’il est là pour le bien de nos Spartan préférés. Ackerson cache quelque chose, ça se voit, ça se sent, et on ne la fait pas à John. Toujours du côté des nouveautés, la série a également fait le choix bienvenu de remodeler l’un de ses personnages principaux, en remplaçant son actrice.

Et enfin, du côté du casting, le grand Pablo Schreiber fait à nouveau le boulot à la perfection. Même si son visage est quasi inexpressif tout au long des épisodes, on sent que le personnage réprime en fait ses sentiments qu’il a appris à dompter lors de la saison 1. L’acteur donne également la réplique à ses collègues Spartan transformés, s’étant ouverts à une vie un peu plus humaine. Un Spartan ne meurt certes jamais, mais il ressent des choses, et que ce soit Schreiber, Kate Kennedy, Natasha Culzac ou encore Bentley Kalu, leur jeu est vraiment convaincant.

Même si le début de saison 2 de Halo ne fut pas très impressionnant, il pose avec douceur les jalons d’une intrigue de saison qui devrait être interessante. Le deuxième épisode mis à disposition des abonnés de Paramount+ se termine par un cliffhanger qui a de quoi nous donner envie de revenir à la première colonie humaine hors du système solaire et plus grand centre militaire de l’UNSC. C’est déjà ça.

Il manque néanmoins à ces deux épisodes ce que j’avais adoré dans la première saison : de véritables combats contre les guerriers Sangheili. Mais avec ce qui nous a été montré cette semaine, nul doute qu’on y aura droit la semaine prochaine, et les semaines suivantes...



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Halo : Critique 2.03 Visegrad
Halo : La critique des 2 premiers épisodes de la saison (...)
The Woman In The Wall : Critique de la mini-série Paramount+
Les Incandescentes : Critique de la série Paramount+
Simetierre - Aux origines du mal : La critique du film (...)
Star Wars - The Bad Batch : La critique du début de la saison (...)
Star Trek Discovery : La nouvelle bande annonce de la saison (...)
Salem’s Lot : Stephen King pas content avec Warner (...)
Young Sheldon : Pourquoi mettre fin à la série après 7 saisons (...)
Satoshi : La critique
The Night Agent : La série Netflix complète la distribution de sa (...)
Klara and the Sun : Amy Adams face à Jenna Ortega pour (...)
Dawn of Titans : La critique du Tome 1
VOD DVD - Bandes Annonces : 24 février 2024
César 2024 : Les gagnants de la 49ème cérémonie