La réceptionniste Pokémon : Critique de la saison 1

Date : 01 / 01 / 2024 à 11h00
Sources :

Unification


LA RÉCEPTIONNISTE POKEMON

- Date de diffusion : 29/12/2023
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.04
- Réalisateur : Harumi Doki
- Scénariste : Iku Ogawa
- Interprètes : Karen Fukuhara, Imani Hakim, Lori Alan, Josh Keaton, Fairouz Ai, Eita Okuno, Yoshiko Takemura

LA CRITIQUE

Même sans y avoir joué, tout le monde connaît les Pokémons, ces adorables créatures que l’on doit attraper et qui vous servent ensuite à vous battre dans un certain nombre d’arènes ou lors de confrontations avec d’autres dresseurs. Mais ces derniers ont aussi le droit de se reposer, ce qui est montré dans cet adorable La réceptionniste Pokémon en 4 épisodes de 15 minutes.

Le scénario d’Iku Ogawa présente un hôtel bien particulier qui accueille des Pokémons voulant se relaxer. Une jeune femme va alors y travailler en tant que concierge et on va découvrir son fonctionnement en sa compagnie.

Les épisodes d’Harumi Doki sont vraiment adorables. Au fil de ces derniers, on peut découvrir un Psykokwak migraineux, une Magicarpe ayant du mal à nager et un Pikachu timide. Ce qui offre des aventures chaleureuses, pleines de bonne humeur et de générosité.

Il est facile de s’identifier au personnage principal, tant on aurait bien envie d’être à sa place et de côtoyer des Pokémons tous les jours. Ses aventures sont pleines de bonne humeur et l’hôtel est aussi là pour aider ces derniers, et parfois aussi les humains, à surmonter leurs problèmes et à aller de l’avant.

L’animation est faite grâce à une très belle stop motion qui utilise différents types de figurines, celle des humains et de certains Pokémon étant créées à partir d’une imprimante 3D. Néanmoins, tous les personnages fonctionnent parfaitement ensemble et les très beaux décors de cette île idyllique et de cet hôtel sympathique donnent vraiment l’impression d’être dépaysé.

La série s’adresse à un public varié et il n’y a vraiment pas d’âge pour aimer ces charmantes créatures qui ont des caractéristiques bien particulières. C’est donc un véritable bonheur d’être entraîné au cœur de ce lieu de villégiature enchanteur.

Les différents épisodes sont vraiment craquants et les amateurs pourront s’amuser à reconnaître tous les Pokémons qui font parfois de fugaces apparitions. Alors que ceux qui ne les connaissent pas les découvriront avec grand plaisir.

Le doublage japonais est d’ailleurs très bon et le français tout à fait correct. Bien que, à l’instar des jeux, les Pokémons ne parlent pas, mais émettent parfois des bruits bien caractéristiques.

La réceptionniste Pokémon est une très bonne série animée dont on espère avoir prochainement de nouveaux épisodes tous aussi adorables. C’est une fort bonne idée de réunir dans un hôtel des Pokémons qui s’amusent, ce qui fait passer un très bon moment de divertissement à des spectateurs appréciant ces charmantes créatures.

Mignon et réjouissant.

SYNOPSIS

Voici l’histoire de Haru, la nouvelle réceptionniste d’un hôtel pour Pokémon situé sur une île ensoleillée. Alors qu’elle tente, avec ses collègues, de répondre aux attentes des différents Pokémon qui séjournent dans l’établissement, Haru va progressivement à la rencontre d’elle-même.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Anthracite - Le mystère de la secte des Écrins : Critique de la (...)
Parasyte The Grey : Critique de la série Netflix
Le Salaire de la Peur : La critique
Le problème à 3 corps : Critique de la saison 1
La demoiselle et le dragon : La critique du film Netflix
Star Trek : Le film sur les origines est confirmé
Dark Matter : La bande annonce de la série Apple TV+
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.04 What (...)
Iron Man : Robert Downey Jr. prêt à reprendre l’armure (...)
Chucky : Critique 3.05 Death Becomes Her
La Planète des Singes - Le Nouveau Royaume : Un extrait du film (...)
Paramount+ : Les plans de Skydance en cas de prise de contrôle de (...)
Mademoiselle Holmes : La critique des premiers épisodes de la (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Un programme (...)
Dracula - A Love Tale : Le casting intrigant du film de Luc (...)