Family Switch : La critique du film Netflix

Date : 14 / 12 / 2023 à 11h00
Sources :

Unification


FAMILY SWITCH

- Date de sortie : 30/11/2023
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Titre original : Family Switch
- Durée du film : 1 h 41
- Réalisateur : McG
- Scénariste : Adam Sztykiel d’après l’œuvre de Amy Krouse Rosenthal
- Interprètes : Jennifer Garner, Ed Helms, Emma Myers, Brady Noon, Rita Moreno, Bashir Salahuddin, Matthias Schweighöfer, Xosha Roquemore

LA CRITIQUE

Switch Familly est un sympathique film de Noël fantastique présentant une famille se trouvant dans une situation inhabituelle.

Le scénario d’Adam Sztykiel tourne autour d’un couple, de leurs trois enfants et de leur chien. Suite à un événement imprévu, ces derniers vont intervertir leurs corps. Ils vont alors essayer de retrouver leur apparence normale et devoir, en attendant, mener à bien les deadlines importantes de la vie des personnes dont ils occupent le corps.

Le film de McG est pop et coloré. Il intègre beaucoup d’humour et propose des séquences vraiment sympathiques. On s’amuse beaucoup de la manière dont chacun appréhende le nouveau corps qui est le sien, ce qui lui permet progressivement de comprendre un peu mieux le reste de sa famille.

Les effets spéciaux sont très bons. Sans compter que les décors et les costumes sont soignés et que les péripéties des différents personnages offrent régulièrement des rebondissements qui les rendent vraiment agréables à regarder. Même si les changements entre eux auraient pu être moins attendus et conventionnels.

De plus, l’œuvre, en dehors de la famille, aborde aussi les notions de travail, d’études, de sport et de passion. Chacun de ses éléments étant porté par un protagoniste qui espère bien changer son avenir grâce à un moment clé de sa vie. Celui-ci ayant lieu, bien sûr, pile au moment du changement de corps.

Jennifer Garner est formidable en mère battante, ayant tendance à tout gérer. Ed Helms est excellent en père plus fantasque, professeur sympathique. Emma Myers est très bonne en fille sportive voulant un avenir dans le football. Et Brady Noon est sympathique en fils brillant passionné par les études. Les autres comédiens sont aussi bien trouvés et incarnent des personnages hauts en couleur.

On s’amuse donc beaucoup devant l’énergie que mettent les différents protagonistes à essayer de se sortir de la situation délicate dans laquelle ils se trouvent. Que les amateurs de longs métrages de Noël ne s’inquiètent pas, celui-ci offre les scènes attendues et un final joyeux qui met le sourire aux lèvres.

Switch Familly est un très bon film de Noël utilisant une histoire, certes classique, mais proposant une mise en scène colorée portée par des comédiens investis. Il ne faut donc pas hésiter à le regarder pour passer un bon moment de divertissement.

Drôle et léger.

SYNOPSIS

Une famille plonge dans le chaos à quelques jours de Noël quand parents et enfants se retrouvent dans la peau les uns des autres lors d’un rare événement cosmique.

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Family Switch



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Atlas : La critique du film Netflix
La Chronique des Bridgerton : La critique de la saison 3A de la (...)
Thelma la licorne : La critique du film Netflix
The 8 Show : La critique... en droite ligne de Squid Game (...)
The Grimm Variations : Critique de la mini-série Netflix
House of the Dragon : Quand Game of Thrones rencontre Avengers (...)
Mad Max - Fury Road : George Miller révèle de quoi parle le (...)
Doctor Who : Critique 1.05 73 Yards
Star Trek - Discovery : Comment transformer une bibliothèque de (...)
Godzilla x Kong : Pas de trilogie pour Adam Wingard
Fallout : Xelia Mendes-Jones nous donne un aperçu de ce qui va (...)
Fainéant.e.s : La critique
Le Monde De L’Animation : Interview de Mimi Félixine
Brèves : Les informations du 26 mai
Guerres & Dragons : La critique du tome 1 - La bataille (...)