PIFFF 2023 : Lundi 11 décembre

Date : 12 / 12 / 2023 à 08h30
Sources :

Unification


Cette avant-dernière journée du PIFFF permettait de découvrir les deux derniers films d’une compétition particulièrement relevée cette année. Il va d’ailleurs être difficile de faire un choix devant des longs métrages si différents les uns des autres qui ont dévoilé aussi bien des comédies romantiques, que des œuvres de possession, de la violence, de l’horreur, du fantastique ou même de la science-fiction.

C’est d’ailleurs un film hors compétition à l’humour extrêmement noir et particulièrement traumatisant qui est venu clore cette journée formidable.

Médicament, serveuse et table sont les mots-clés de la journée.

- SITE OFFICIEL
- SITE FACEBOOK


14h30 : ZANOX

Le dernier jour de l’année scolaire, Misi réalise que son médicament expérimental contre l’anxiété, mélangé à une gnôle artisanale, lui donne la faculté de voyager dans le passé. Non loin des agapes étudiantes et de son grand amour, un tueur rôde.

Avis : C’est un second film hongrois, celui-ci de Gábor Benö Baranyi, que l’on retrouve en compétition. Et c’est à nouveau une comédie romantique fantastique devant laquelle on se trouve. Elle tourne autour d’un jeune homme qui va découvrir qu’il peut voir l’avenir grâce à un nouveau médicament dont il est testeur. L’œuvre utilise de la romance adolescente, une pointe de thriller et un peu d’humour pour traiter un récit qui aurait aussi pu tomber dans l’horreur, comme d’ailleurs Halfway Home.

On passe donc un bon moment avec ce jeune homme essayant d’éviter qu’un drame arrive, tout en se essayant de se rapprocher de la fille qu’il aime. Il s’agit d’une première œuvre et la construction est parfois un peu maladroite. Toutefois, c’est un long métrage divertissant et sympathique que l’on a pu découvrir.


Actrice Lili Vetlényi

19h15 : Last Straw

Entre les petites frappes du coin à remettre en place, le cuistot sardonique et un serveur un peu trop collant, Nancy subit son job au dîner de son père. Alors qu’elle assure seule un service de nuit, un groupe d’individus masqués s’en prend à l’établissement.

Avis : Avec son histoire focalisée sur une serveuse qui va vivre une journée de plus en plus pénible, le film d’Alan Scott Neal avait des atouts. Toutefois, il possède des incohérences de plus en plus grandes et, malgré les quatre prix du public qu’il a remporté dans d’autres festivals, se révèle être le moins bon de la compétition de cette année.

De plus, les personnages sont peu attachants et la très bonne idée du long métrage prend trop de temps à se mettre en place et à se déployer par la suite. C’est donc une certaine déception que l’on pouvait ressentir à l’issue de la projection, bien que l’œuvre se laisse regarder facilement.


21h15 : THE COFFEE TABLE

Maria et Jesus, jeunes parents et vieux couple, exacerbent leurs tensions conjugales autour de la question d’acheter, ou non, une table basse hors de prix. L’affaire est finalement tranchée, le meuble trône finalement dans le domicile. Ne lui manque qu’une vis.

Avis : Quand on fait un festival de genre et qu’on voit un film tournant autour d’une table à café, évidemment, on se doute bien que c’est un événement à ne pas manquer. En espérant, bien sûr, qu’il ne soit pas raté de son côté. L’œuvre du réalisateur espagnol Caye Casas est un thriller psychologique horrifique qui entraîne le spectateur dans une histoire de plus en plus dérangeante. Très loin du feel good movie, ce drame familial taillé au cordeau est très réussi et reste longtemps en mémoire. Vous ne verrez assurément plus ce genre de table de la même manière après avoir découvert le long métrage.



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Festival national du film d’animation 2024 : Un programme (...)
BIFFF 2024 : Un programme enthousiasmant
Japan Party et le salon fantastique 2024 : Deux fois plus de (...)
Kinotayo 2023 : Le bilan
PIFFF 2023 : Mardi 12 décembre
Dark Matter : La bande annonce de la série Apple TV+
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.04 What (...)
Iron Man : Robert Downey Jr. prêt à reprendre l’armure (...)
Chucky : Critique 3.05 Death Becomes Her
La Planète des Singes - Le Nouveau Royaume : Un extrait du film (...)
Paramount+ : Les plans de Skydance en cas de prise de contrôle de (...)
Mademoiselle Holmes : La critique des premiers épisodes de la (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Un programme (...)
Dracula - A Love Tale : Le casting intrigant du film de Luc (...)
Les Rats attaquent : Le concours