Les Incandescentes : Critique de la série Paramount+

Date : 01 / 11 / 2023 à 12h00
Sources :

Unification


LES INCANDESCENTES

- Date de diffusion : 19/10/2023
- Plateforme de diffusion : Paramount +
- Épisodes : 1.01 à 1.06
- Réalisateurs : Kieron Hawkes, Charles Martin
- Scénaristes : Camilla Ahlgren, Hans Rosenfeldt d’après l’œuvre de C.J. Tudor
- Interprètes : Samantha Morton, Ruby Stokes, Conrad Khan, Paul Bradley, Janie Dee, John Macmillan, Elodie Grace Orkin, Rupert Graves, Erin Ainsworth, Mollie Holder, Jane Lapotaire, Beth Cordingly, Charlie Hamblett, David Dawson, Beth Cordingly, Jack Roth

LA CRITIQUE

On se trouve devant une très bonne série anglaise à la fois policière et fantastique avec ce vraiment réussi Les Incandescentes, en 6 épisodes de 45 minutes.

Le scénario tourne autour d’une pasteur qui arrive dans un petit village avec sa fille. Elle va alors découvrir que des gamines ayant été brûlées il y a 500 ans sont des martyrs qui sont accusée de drame dans la cité. De plus, des disparitions mystérieuses, 30 ans plus tôt, entraînent de nombreuses hypothèses locales.

La série de Kieron Hawkes et de Charles Martin, adaptant l’œuvre de C.J. Tudor, est particulièrement passionnante à suivre. Elle l’utilise avant intelligence de subtils flashbacks pour suivre les trames narratives des événements s’étant déroulé 30 ans auparavant et ceux survenant à l’heure actuelle.

Le personnage principal est confronté à de nouveaux rebondissements qui viennent régulièrement changer la perception que l’on a des événements passés. Le fantastique est particulièrement bien exploité et une pointe d’horreur sr glisse régulièrement au cœur des séquences proposées.

Samantha Morton est remarquable en pasteur hanté par son passé, essayant de faire des choses justes. Ruby Stokes est formidable dans le rôle de sa fille n’appréciant pas forcément ce dépaysement campagnard. Conrad Khan est excellent au nouvel ami de cette dernière. Rupert Graves est impeccable en riche homme de la région n’aimant pas qu’on lui tienne tête. Elodie Grace Orkin est très bonne dans le rôle de sa fille aînée, tout comme Beth Cordingly dans celui de son épouse. John Macmillan est sympathique en journaliste. David Dawson est fort juste un homme très investi dans l’église. Et Jack Roth est superbe en étrange individu recherchant la pasteur.

Le petit village où se déroule le récit est vraiment bien trouvé. Tout comme l’église se situant dans les environs. Cette dernière offre quelques séquences mémorables et les différentes idées permettant de faire avancer l’intrigue sont vraiment bien trouvées et adaptées.

Les amateurs de fantastique seront ravis de découvrir cette histoire à tiroirs mélangeant avec intelligence passé et présent et permettant de mettre en avant une femme digne d’attention.

Les Incandescentes est une très bonne série particulièrement palpitante et remplie de coups de théâtre recherchés. L’histoire superbement écrite, associée à une réalisation brillante et à des comédiens remarquables, permet à l’œuvre d’être vraiment agréable à découvrir.

Hanté et psychologique.

SYNOPSIS

La révérende Jack Brooks ne se remet pas de la tragédie survenue dans son ancienne église où son mari a trouvé la mort. La mère et la fille, Flo, emménagent à Chapel Croft dans l’espoir d’un nouveau départ, mais elles découvrent rapidement que le village est hanté.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Halo : Critique 2.03 Visegrad
Halo : La critique des 2 premiers épisodes de la saison (...)
The Woman In The Wall : Critique de la mini-série Paramount+
Les Incandescentes : Critique de la série Paramount+
Simetierre - Aux origines du mal : La critique du film (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 23 février 2024
Avatar le dernier maître de l’air : Critique de la saison 1 (...)
Borderlands : La première bande annonce
Les Chroniques de Spiderwick : Christian Slater dans la première (...)
Jurassic World : Pas de David Leitch, focus sur Gareth (...)
Only Murders In The Building : Meryl Streep de retour pour la (...)
The White Lotus : Du Blackpink dans l’air thaïlandais
Smile : Dylan Gelula pour la suite
Projet Sterling K. Brown : Du beau monde pour la prochaine série (...)
Défis Fantastiques : La critique des Périls dans les contrées de (...)