Chair de poule : Critique 1.08 N’aie pas peur Nora

Date : 03 / 11 / 2023 à 11h00
Sources :

Unification


CHAIR DE POULE

- Date de diffusion : 03/11/2023
- Plateforme de diffusion : Disney +
- Épisode : 1.08 N’aie pas peur Nora
- Réalisateur : Erin O’Malley
- Scénariste : Nick Adams d’après l’œuvre de RL Stine
- Interprètes : Rachael Harris, Justin Long, Zack Morris, Isa Briones, Miles McKenna, Ana Yi Puig, Will Price, Rob Huebel, Françoise Yip, Lexa Doig, Leonard Roberts ,Laura Mennell, Rachael Harris

LA CRITIQUE

Le huitième épisode de Chair de poule est un peu moins passionnant que les précédents, tout en offrant une pseudo fin, alors qu’il reste encore deux épisodes à venir.

Le scénario de Nick Adams montre les jeunes gens réussir à sortir du cauchemar où ils étaient enfermés et se précipiter à la recherche de la mère de l’un d’entre eux en bien mauvaise position.

L’épisode d’Erin O’Malley retrouve les grands espaces après le précédent en grande partie confiné dans des lieux clos. Il permet un regroupement des différents protagonistes et la jonction des diverses sous-intrigues.

Les effets spéciaux sont très bons, bien qu’un peu plus en retrait que précédemment. L’œuvre glisse sur un versant plus psychologique, voire introspective, donnant l’occasion aux personnages de se découvrir un peu plus.

S’il y a de l’action, elle est moins spectaculaire que précédemment. Quant à l’horreur, elle se met, elle aussi, en retrait. Le récit perd un peu de son mordant. Sans doute pour lancer des événements bien plus horribles dans les deux épisodes restants.

Zack Morris, Isa Briones, Miles McKenna, Ana Yi Puig et Will Price sont formidables en jeunes gens voulant mettre fin à l’horreur qui se déploie sur leur petite ville. Françoise Yip, Lexa Doig, Leonard Roberts et Laura Mennell sont très bons dans le rôle de leurs parents. Rachael Harris est excellente en mère de l’un d’entre eux qui perçoit avec beaucoup plus d’acuité ce qui se déroule. Et Justin Long est formidable en professeur voulant retrouver sa vie.

Si le récit boucle bien certains éléments, il n’est pas forcément palpitant. Même si quelques passages sont plutôt anxiogènes. Il faut donc espérer un nouveau rebondissement spectaculaire pour retrouver une qualité jusque-là très bonne.

Le huitième épisode de Chair de poule est bon et offre un regroupement attendu. Si l’histoire n’apporte pas de grandes révélations, la mise en scène reste sérieuse et l’interprétation fort bonne. Aussi, on continue de suivre la série avec un vrai plaisir.

Réfrigérant et psychologique.

SYNOPSIS

Un groupe de cinq lycéens libèrent des forces surnaturelles dans leur ville. Ils doivent s’allier afin de la sauver...

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Percy Jackson et les Olympiens : Critique 1.08 La prophétie se (...)
Percy Jackson et les Olympiens : Critique 1.07 Nous découvrons la (...)
Percy Jackson et les Olympiens : Critique 1.06 Nous prenons un (...)
Percy Jackson et les Olympiens : Critique 1.05 Un dieu nous paie (...)
Percy Jackson et les Olympiens : Critique 1.04 Je fais le (...)
Dawn of Shazam : La critique du Tome 1
Cinéma - Bandes Annonces : 23 février 2024
Avatar le dernier maître de l’air : Critique de la saison 1 (...)
Borderlands : La première bande annonce
Les Chroniques de Spiderwick : Christian Slater dans la première (...)
Jurassic World : Pas de David Leitch, focus sur Gareth (...)
Only Murders In The Building : Meryl Streep de retour pour la (...)
The White Lotus : Du Blackpink dans l’air thaïlandais
Smile : Dylan Gelula pour la suite
Projet Sterling K. Brown : Du beau monde pour la prochaine série (...)