Pearl : La critique du film

Date : 26 / 10 / 2023 à 11h00
Sources :

Unification


PEARL

- Date de sortie : 26/10/2023
- Plateforme de diffusion : Canal +
- Titre original : Pearl
- Durée du film : 1 h 43
- Réalisateur : Ti West
- Scénaristes : Mia Goth, Ti West d’après l’œuvre de Ti West
- Interprètes : Mia Goth, David Corenswet, Tandi Wright, Matthew Sunderland, Emma Jenkins-Purro, Amelia Reid, Lauren Stewart, Todd Rippon

LA CRITIQUE

Après un premier film extrêmement réussi avec le très bon X mélangeant horreur et pornographie, le réalisateur Ti West livre avec le très bon Pearl le premier volet de sa trilogie horrifique.

Le scénario de Mia Goth et de Ti West permet d’explorer la jeunesse de la terrible tueuse du deuxième opus. On va ainsi découvrir une femme jeune qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, meurt d’envie de quitter ça ferme. Devant son impossibilité de partir, on va alors voir son masque de bienséance se fissurer progressivement et la part monstrueuse en elle voir de plus en plus le jour.

La comédienne Mia Goth, qui s’est glissée dans la peau de deux rôles dans X, incarne le jeune personnage. Ce sera aussi elle qui sera mise à l’honneur dans le dernier long métrage, MaXXXine, qui commence à tourner en festival.

L’œuvre est particulièrement aboutie et donne non seulement l’occasion de se retrouver plongé au siècle précédent, mais aussi de découvrir les espoirs d’une jeune femme de plus en plus perturbée.

Le film de Ti West est très bon. Un peu moins gore que le précédent, il offre de grands moments extrêmement tendus et un déferlement de violence croissant particulièrement spectaculaire.

Mia Goth est vraiment excellente dans le rôle de cette jeune fille à laquelle on s’attache, avant qu’elle ne dévoile son véritable visage, et la folie qui l’habite. La comédienne réussit parfaitement à lui apporter une grande épaisseur et à donner beaucoup de caractère à cette tueuse qui n’en est qu’au tout début de sa carrière.

Tandi Wright est formidable dans le rôle de sa mère souvent maltraitante. David Corenswet est très bon en projectionniste qui ne laisse pas la jeune femme indifférente. Et Emma Jenkins-Purro est impeccable en belle-sœur de cette dernière.

La reconstitution du siècle précédent est très bien faite. La petite ville, et surtout cette ferme où vit le personnage principal, permettent de parfaitement comprendre la manière dont une femme peut avoir envie de s’émanciper de la vie qui l’attend.

Certains passages sont vraiment maîtrisés et offrent des séquences impressionnantes. En abandonnant une partie du gore de l’opus précédent, l’œuvre se recentre sur la psychologie de son personnage principal et offre une plongée spectaculaire dans la pensée de plus en plus tourmentée d’une jeune femme que l’on voit se déliter devant nos yeux, et s’affirmer dans ses envies de tuerie.

Les spectateurs pourront ainsi s’amuser à comparer l’évolution de la ferme que l’on avait découverte dans les années 60 avant de revenir à la genèse de l’horreur qui va se déployer en ces lieux.

Pearl est un très bon film d’horreur, utilisant à merveille la psychologie pour approcher au plus près la trajectoire meurtrière d’une jeune femme que l’on n’a pas envie de croiser. L’histoire permet de mettre en valeur une tueuse en série particulièrement sans pitié, tout en offrant une critique sociétale de la condition de la femme. Sa mise en scène inspirée et son actrice principale impressionnante apportent une grande force à un long métrage horrifique très agréable à regarder.

Vivement donc le dernier volet afin de boucler une trilogie originale centrée sur des personnages féminins forts et dérangeants autour desquels les corps s’amoncellent.

Sanglant et méchant.

SYNOPSIS

Piégée dans la ferme isolée de sa famille, Pearl doit s’occuper de son père malade sous le regard autoritaire de sa mère dévote. Désireuse de mener une vie glamour comme elle l’a vu dans les films, Pearl voit ses ambitions limitées... ce qu’elle n’apprécie pas du tout !

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Pearl



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Pearl : La critique du film
Narvalo : Critique de la saison 3
Yellowjackets : Critique des trois derniers épisodes de la saison (...)
Yellowjackets : Critique 2.05 et 2.06 Two Truths and a Lie et (...)
Delete Me - Watch Me : Critique de la saison 2
Cinéma - Bandes Annonces : 23 février 2024
Avatar le dernier maître de l’air : Critique de la saison 1 (...)
Borderlands : La première bande annonce
Les Chroniques de Spiderwick : Christian Slater dans la première (...)
Jurassic World : Pas de David Leitch, focus sur Gareth (...)
Only Murders In The Building : Meryl Streep de retour pour la (...)
The White Lotus : Du Blackpink dans l’air thaïlandais
Smile : Dylan Gelula pour la suite
Projet Sterling K. Brown : Du beau monde pour la prochaine série (...)
Défis Fantastiques : La critique des Périls dans les contrées de (...)