Star Wars – Ahsoka : Critique 1.04 - Les Jedis Déchus

Date : 08 / 09 / 2023 à 15h00
Sources :

Unification


STAR WARS – AHSOKA

- Date de diffusion : 06/09/2023
- Plateforme de diffusion : Disney+
- Épisodes : Les Jedis Déchus
- Réalisateur : Peter Ramsay
- Créateurs : Dave Filoni
- Scénaristes : Dave Filoni
- Musique : Kevin Kiren
- Interprètes : Rosario Dawson ; Natasha Liu Bordizzo ; Mary Elizabeth Bordizzo ; Ray Stevenson ; Ivanna Sakhno ; Diana Lee Inosanto ; David Tennant

LA CRITIQUE

Afin de comprendre la logique de cette critique, nous vous invitons à lire l’introduction dupremier article parlant de la série Ahsoka.

Il faut parfois reconnaître simplement certaines évidences. Avec l’amoncellement de séries lives Disney, Star Wars nous a rarement totalement comblé. Néanmoins, à de rares occasions, il y a ce frisson mélangé de béatitude admirative et d’une pointe de nostalgie qui a su toucher l’amoureux de l’univers créé par George Lucas qui sommeille en chacun d’entre nous. Pour rappel, pêlemêle, l’épisode du casse de Andor, celui où Ahsoka apparaît pour la première fois sous cette mouture dans The Mandalorian ou encore la conclusion de la deuxième saison de cette même série.

Même si Ahsoka s’illustrait comme une création dans le très haut du panier, elle n’avait pas encore eu cette étincelle. Mais comme on pouvait le pressentir, Dave Filoni maîtrise son sujet. Cette semaine, il vient apporter toutes les nuances manquantes à son show pour rejoindre le meilleur de ce qui se fait actuellement. Sans parler purement de l’univers SW, cet épisode pourrait bien séduire les amateurs du genre SF/fantastique de par sa dramaturgie et son esthétique.

Noir et blanc, blanc et noir

La marvelisation du divertissement nous a bien trop habitué à des protagonistes conscients d’être dans des œuvres fictives et pour qui l’intrigue était bien trop inconséquente. À trop vouloir faire dans le méta, on oublie qu’avoir de vrais héros implique le spectateur, à tel point que lorsque on en revoit, ça nous exalte.

Et notre héroïne, toute puissante qu’elle est, montre aussi ses limites et ses faiblesses. Mais il n’y a pas de bons sauveurs sans antagonistes de qualité. Ici le trio maléfique s’opposant à l’ancienne élève d’Anakin, est parfait dans son rôle. Que ce soit l’élève impétueuse, le maître avec un mauvais but mais pour de nobles intentions ou l’instigatrice de cette manigance pour faire revenir Thrawn, tous apportent un contrepoids intelligent et mesuré.

Que ce soit par foi, pragmatisme ou volonté de pouvoir. Évidemment, l’interprétation du regretté Ray Stevenson crève l’écran, le regard d’Ivanna Sakhno perce les écrans et l’élégance flegmatique de Diana Lee Insonato, arrive à répondre à l’interprétation parfaite de Rosario Dawson, qui est née pour ce rôle.

Tous ont un but sensé, aucun n’est caricatural.

Rouge et Duel

Ce chapitre 4, Les Jedis déchus, va nous mettre dans la droite lignée de l’épisode précédent. Sabine et Tano veulent empêcher le plan de s’exécuter, les ennemi tentent de récupérer les coordonnées.

Mais derrière ce speech bien trop simpliste se cache un enchaînement de scène d’action et de caractérisation diablement efficace. Autant le dire, et l’assumer, les combats au sabre laser avec des aspirations médiévales/ samouraïs dans les gardes et l’exécution ont quand même beaucoup plus d’allure que les pirouettes grossières de la prélogie.

D’autant que la mise en scène et l’imagerie dans son ensemble sublime le grandiose des duels. Lors des premiers affrontements au sabre, le monochromatique rouge sombre avec seulement les sabres qui éclaircissent les scènes fait comprendre toute la dangerosité de l’arme principale des Jedis. Plus tard, lorsque la scène s’ouvre sur une falaise bordant un océan déchiré, on devine toute l’importance de ce qu’il s’y passe et que l’avenir de la série risque, pour le meilleur, de s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Nous n’aurons peut-être plus d’épisodes de cet acabit, mais si la série maintient le cap, peut-être que Filoni arrivera à relever son défi le plus illustre : donner du corps à la postlogie.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les films et séries TV sont est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Les films, les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - The Bad Batch : La critique du début de la saison (...)
Star Wars – Ahsoka : La critique de la saison 1
Star Wars – Ahsoka : Critique 1.08 - Le Jedi, la Sorcière (...)
Star Wars – Ahsoka : Critique 1.07 - Rêves et Folie
Star Wars – Ahsoka : Critique 1.06 Lointaine, très (...)
Star Wars - The Bad Batch : La critique du début de la saison (...)
Star Trek Discovery : La nouvelle bande annonce de la saison (...)
Salem’s Lot : Stephen King pas content avec Warner (...)
Young Sheldon : Pourquoi mettre fin à la série après 7 saisons (...)
Satoshi : La critique
The Night Agent : La série Netflix complète la distribution de sa (...)
Klara and the Sun : Amy Adams face à Jenna Ortega pour (...)
Dawn of Titans : La critique du Tome 1
VOD DVD - Bandes Annonces : 24 février 2024
César 2024 : Les gagnants de la 49ème cérémonie