Il était une fois les séries : Le Saint

Date : 03 / 12 / 2023 à 08h00
Sources :

Unification


LE SAINT

- Type : Aventures
- Titre Original : The Saint
- Diffusion UK : ITV (1962-1969)
- 1ère Diffusion France : RTF 2 (1964)
- Épisodes : 118 x 50 minutes
- Créée par : Leslie Charteris
- Production : ITC Entertainment
- Musique : Edwin Astley
- Interprètes : Roger Moore, Ivor Dean, Alan Gifford, Arnold Diamond

Simon Templar (surnommé le Saint à cause de ses initiales), est un justicier qui vient en aide à ceux qui sont sous emprise de tirants, qu’il vole sans vergogne.

Gentleman cambrioleur (il n’oublie pas de prélever sa part pour soutenir un rythme outrancier) s’est donc déclaré lui-même Robin des Bois moderne, il travaille en solitaire et ne reçoit d’ordres de personne, en se donnant la mission de redresser les tords partout sur la planète.

Homme à femmes, il en tire avantage sans même avoir à forcer son talent, tant elles tombent amoureuses de lui facilement.

Roger Moore, à l’époque déjà connu pour son rôle d’Ivanhoe, y campe un personnage bien loin de celui des romans de Leslie Charteris, publiés dans les années 1930. Il n’est plus un assassin de sang-froid, mais quelqu’un qui privilégie largement la ruse.
D’abord dévolue à Patrick McGoohan, le rôle du Saint, le prépare au personnage de James Bond (la série pris certains aspects d’espionnage). Occupé par les tournages du Saint, il a d’ailleurs d’abord dû refuser le rôle de 007, qu’il obtint ensuite.

Il est l’âme de cette série, et tous les essais de reboots ou de films furent catastrophiques ensuite, tant le rôle lui colle à la peau.

Dans chaque épisode, il est d’abord reconnu par un personnage en tant que Saint, et une auréole apparaît au-dessus de sa tête, pour lancer l’indicatif puis le générique si connu. Ce gimmick sonore rappel sans aucun doute le tire de James Bond, et la nonchalance celle de Lord Brett Sinclair (Amicalement Vôtre).

La série, assez inégale, comporte toutefois de très bons épisodes, comme le roman noir de L’Élément du doute (S1.E8) l’arnaque parfaitement ficelée de L’homme qui avait da la chance (S1.E12), le film qui se tourne sur le Saint dans Le Saint en vedette (S2.E2), le sombre Marcia (S2.E6), les multiples personnalités de On a trouvé du pétrole (S2.E16), le très espion Le Thé Miracle (S3.E1), l’aventureux Le Scorpion (S3.E4), les intriguants twists de L’Homme qui aimait les jouets (S3.E8), l’haletant Le rapide du Rhin (S3.E16), le SF Le laboratoire secret (S3.E17), le vaudou Magie Noire (S3.E21), le Goldfinger Le Crime du siècle (S3.E22)...

GÉNÉRIQUES




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Un épisode culte : X-Files - Prométhée post-moderne
La Séance de Minuit : L’épisode le plus terrifiant de La (...)
Il était une fois les séries : Jeanne et Serge
Il était une fois les séries : Mariés, deux enfants
La Séance de Minuit : Le premier twist final de l’histoire (...)
Demon Slayer : Kimetsu No Yaiba - En route vers l’entraînement
Alice : La critique
Sherlock & Daughter : David Thewlis en maître des enquêtes (...)
The Sensitive Kind : FX commande un pilote avec Ethan (...)
Un épisode culte : X-Files - Prométhée post-moderne
Netflix - Bandes annonces : 25 février 2024
Star Wars - The Bad Batch : La critique du début de la saison (...)
Star Trek Discovery : La nouvelle bande annonce de la saison (...)
Salem’s Lot : Stephen King pas content avec Warner (...)
Young Sheldon : Pourquoi mettre fin à la série après 7 saisons (...)