Stargate SG-1 : Les regrets de Brad Wright

Date : 06 / 08 / 2023 à 14h00
Sources :

The Companion via SYFY WIRE


Quand on travaille dans un univers de SF tel que Stargate, il faut parfois créer des règles, et parfois ces règles qu’on crée spécifiquement deviennent des contraintes impossibles à contourner...

Dans le cadre d’une large discussion avec les gens de The Companion sur les règles que vous devez établir lorsque vous travaillez dans un univers de science-fiction, Brad Wright, co-créateur de Stargate SG-1, a présenté les différents défis que les scénaristes de la série ont rencontrés au cours de la série, et comment ils les ont résolus en créant de nouvelles règles. Mais bien sûr, certaines de ces règles comportent des pièges, et parfois vous rendez une règle si compliquée qu’elle commence à entraver la narration de l’histoire. En fait, une nouvelle règle en particulier, créée pour réduire le nombre de morts de personnages dans la série, est devenue si compliquée que Wright et ses acolytes ont fini par la reléguer au second plan de la série.

"Parfois, nous nous sommes retrouvés à déplorer les nouvelles règles que nous avions créées. [Le co-créateur Jonathan Glassner] s’est rendu compte que le nombre de morts était alarmant à chaque fois que nous combattions nos ennemis goa’ulds et il a donc imaginé une nouvelle arme appelée « Zat’nik’tel » (un nom qui ne m’a jamais plu). Il s’agit en fait d’un phaser [...]. Un coup assomme, un second tue. Très bien. Un jour, sur le plateau, dans un effort sincère pour réduire le nombre de méchants morts sur le sol du studio, il a ajouté un troisième réglage. Un troisième tir faisait disparaître le méchant. Je trouvais cela tout à fait stupide et nous avons fini par arrêter de le faire, mais c’est dans l’épisode. Parfois, vos propres règles vous mordent les fesses."

Dans un autre cas, un peu plus tôt dans la série, Wright et compagnie se sont retrouvés confrontés non pas à une règle qu’ils avaient créée, mais à une règle créée par le film original Stargate. Le concept plus large de la porte elle-même était suffisant pour propulser une série télévisée épisode après épisode, mais il s’est avéré que d’autres concepts se prêtaient moins bien à l’adaptation.

"Toutes les règles ne sont pas créées dès le premier épisode. Les séries évoluent et se développent, mais s’il y a une continuité suffisante, cette évolution est liée aux règles précédentes. En d’autres termes, à moins que ces règles ne soient annulées. Dans la deuxième saison, [le scénariste et producteur] Rob Cooper a fait remarquer à juste titre que le sarcophage du film - qui pouvait littéralement ramener les gens d’entre les morts - était une carte de sortie de prison trop importante pour nos personnages. Il a imaginé une histoire qui rendait son utilisation continue à la fois addictive et destructrice. Problème résolu ! (Ce qui ne nous a pas empêchés de les ramener d’entre les morts de temps en temps par d’autres moyens)."

Stargate SG-1 a été une série originale qui a donné naissance à deux séries dérivées, Stargate Atlantis et Stargate Universe.


Stargate est Copyright © MGM Television Tous droits réservés. Stargate et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de MGM Television.



 Charte des commentaires 


Stargate SG-1 : Pourquoi la Porte des étoiles de la série (...)
Stargate : Un film final SG-1 avorté, porte d’entrée sur (...)
Stargate SG-1 : Les regrets de Brad Wright
Stargate : Un avenir qui ne rime pas avec SG-1 ou Atlantis
Stargate Atlantis : La suite de la série et le film qui (...)
Avatar le dernier maître de l’air : Critique de la saison 1 (...)
Borderlands : La première bande annonce
Les Chroniques de Spiderwick : Christian Slater dans la première (...)
Jurassic World : Pas de David Leitch, focus sur Gareth (...)
Only Murders In The Building : Meryl Streep de retour pour la (...)
The White Lotus : Du Blackpink dans l’air thaïlandais
Smile : Dylan Gelula pour la suite
Projet Sterling K. Brown : Du beau monde pour la prochaine série (...)
Défis Fantastiques : La critique des Périls dans les contrées de (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 22 février 2024