Marvel Studios : La Maison des Idées va devoir se serrer la ceinture

Date : 17 / 07 / 2023 à 14h00
Sources :

Deadline


Dans un entretien avec David Faber de CNBC, Bob Iger explique que son prédécesseur à la tête de Disney - Bob Chapeck pour ne pas le nommer (que Iger avait lui-même choisi pour lui succéder en 2020) - avait trop demandé à Marvel pour fournir du contenu frais à Disney+.

Résultat : selon Iger, le streaming et les suites de la Maison des Idées ont "dilué la concentration et l’attention", provoquant un recul de l’entreprise qui doit maintenant "en faire moins, et dépenser moins pour ce que nous faisons".

L’acquisition de Marvel Entertainment en 2009 avait été une très grosse transaction qui avait alors marqué le premier mandat de Iger en tant que PDG de la Maison de Mickey. Lors de l’entretien, Iger a abordé la question de Marvel qui, à l’instar de Pixar et Lucasfilm, aurait été trop sollicité au cours de la frénésie de l’entreprise de ces dernières années.

"Dans notre empressement à développer notre contenu de manière significative et à servir nos offres de streaming, nous avons fini par taxer notre personnel, en termes de temps et d’attention, bien au-delà de ce qu’il avait été. Marvel en est un bon exemple. L’entreprise n’était pas présente dans le secteur de la télévision à un niveau significatif. Non seulement ils ont augmenté leur production de films, mais ils ont fini par produire un certain nombre de séries télévisées" pour Disney+. Cette montée en puissance a "dilué la concentration et l’attention", tant en interne que pour le public inondé de nouveaux titres. "C’est plus la cause qu’autre chose." Le dirigeant a pris soin de noter que "ce n’est pas un problème du point de vue du personnel".

Ces commentaires s’inscrivent dans le prolongement de ceux formulés par le chef de Disney en mars dernier. Il s’était alors demandé si Marvel avait vraiment besoin de donner "un troisième ou un quatrième" film à des personnages ayant une résonance principalement parmi les fans les plus assidus. Sans vraiment accuser Ant Man et la Guêpe - Quantumania, le PDG semblait à l’époque s’agacer de voir le troisième film de Peyton Reed pour le MCU ne pas vraiment performer au box office. Dans l’ensemble, Disney est embourbé dans un marasme qui touche les films d’animation, Lucasfilm et Marvel, mais Iger a souligné que la société était toujours numéro un en termes de parts de marché mondiales en 2023 à ce jour.

Inscrit dans une stratégie à l’économie - visant à réduire de 5,5 milliards de dollars les dépenses de l’entreprise, l’objectif principal pour Iger est de "faire moins et dépenser moins pour ce que nous faisons", tant chez Marvel que chez les autres piliers de contenu la société. La réduction des dépenses permettra de recentrer les employés et les talents et s’inscrit également dans le cadre de la maîtrise des coûts. Chapek a annoncé le déluge de suites et de titres en streaming à la fin de l’année 2020, lorsque les actions de Disney atteignaient de nouveaux sommets malgré la Covid, mais ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui.

Avant le lancement de Disney+, Disney pouvait compter sur des revenus issus de licences qu’il accordait à des concurrents. Faber a demandé à Iger s’il regrettait d’avoir renoncé à cette source de revenus : "Si nous ne l’avions pas fait, tout le monde aurait dit : « Pourquoi Disney ne se lance-t-il pas dans le streaming ? ». En fin de compte, nous avons pris la bonne décision en nous lançant dans cette activité. Nous le ferons croîtrer, j’en suis convaincu." Cela "nous sera utile à long terme".

Iger a-t-il clairement demandé à Kevin Feige de réduire la voilure pour sa saga du Multivers ? Si le dirigeant de Disney n’a pas explicitement nommé le grand argentier du MCU, il semble évident que ce dernier va devoir réajuster son calendrier des années qui viennent...



Les films sont Copyright © Marvel Studios Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Marvel Studios.



 Charte des commentaires 


Thunderbolts : Nouveau jeu des chaises musicales sur le film (...)
Thunderbolts : Lewis Pullman pour remplacer Steven Yeun
Thunderbolts : Steven Yeun quitte le film Marvel Studios
MCU : Jonathan Majors condamné, Celui qui est poussé vers la (...)
Marvel : Le Titan Ike Perlmutter peut-il poser des problèmes à (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 23 février 2024
Avatar le dernier maître de l’air : Critique de la saison 1 (...)
Borderlands : La première bande annonce
Les Chroniques de Spiderwick : Christian Slater dans la première (...)
Jurassic World : Pas de David Leitch, focus sur Gareth (...)
Only Murders In The Building : Meryl Streep de retour pour la (...)
The White Lotus : Du Blackpink dans l’air thaïlandais
Smile : Dylan Gelula pour la suite
Projet Sterling K. Brown : Du beau monde pour la prochaine série (...)
Défis Fantastiques : La critique des Périls dans les contrées de (...)