[Spectacle] Klek Entòs : La critique

Date : 08 / 05 / 2023 à 08h00
Sources :

Unification


KLEK ENTÒS AU PALAIS DES GLACES

- Mise en scène : JB Dumas
- Interprète / Créateur : David Stone
- Dates : du 11 mai au 29 juillet 2023
- Lieu : Palais des Glaces
(37, rue du fbg du temple, 75010 Paris)
- Tarif : À partir de 30 euros
- Durée : 1 h 20
- Public : À partir de 12 ans

LA CRITIQUE

Vous connaissez peut-être le magicien Klek Entòs qui est apparu dans plusieurs émissions de télé, dont la franchise America’s Got Talent (et sa version française La France a un incroyable Talent) puis dans des animations ponctuelles sur d’autres plateaux. Aussi connu sous le nom de David Stone, il a dû se réinventer et pousser en avant ce personnage mystérieux, qui porte un masque à la Rorschach dans Watchmen, et pouvoir s’exporter à l’international, tout en changeant son image, sans doute autrefois un peu trop classique.

Après avoir surfé sur ses apparitions et son succès télévisuel, David Stone, sous les traits de Klek Entòs, revient donc à son cœur de métier en se produisant dans son pays d’origine, la France.
Avec en point de mire le Spectacle du Palais des Glaces qui commencera donc le 11 mai et durera jusqu’au 29 juillet 2023, à partir de 19h, pour un spectacle d’un peu moins de 1h30.

C’est lors d’une représentation en province, afin de rôder et ajuster de menus détails (comme c’est souvent le cas, dans le monde du spectacle vivant), que j’ai pu voir ce qu’il proposera pendant ces 11 semaines au Palais des Glaces.

Une fois assis, l’atmosphère délétère laisse vite place à une attention du public immédiatement captée par le noir fait dans la salle, et la découverte du décor gothique (bois et acier, noir, rouge et métallique) et son grand écran.

La voix, reconnaissable entre mille, de Benoît Allemane (la voix française officielle de Morgan Freeman), souligne alors le ton de la soirée, mystérieuse et tournant autour des peurs, de nos peurs.

C’est alors que les numéros s’enchaînent, dans une ambiance habilement placée entre magie et surnaturel. Les postures de Klek, savamment étudiées, ainsi que ses accessoires (batte de baseball, hache...) appuis le sentiment d’insécurité, sublimé par sa voix altérée, très rauque, semblant sortie d’outre-tombe.

Quand il demande à certaines personnes du premier rang de monter sur scène afin de participer au tour, c’est alors visiblement avec plus d’appréhension que dans bien d’autres spectacles de magie, qu’elles s’exécutent.

Des tours eux-même, je préfère ne pas vous en parler trop en détail, mais sachez qu’ils sont surprenants (même s’ils peuvent utiliser parfois des accessoires déjà vus, comme les pics, mais connus pour leur risque et des incidents précédents avec d’autres magiciens), et surtout parfaitements écrits et rythmés (lenteur pour créer l’appréhension, puis plus rapide pour souligner la stupeur et passer au moment suivant).

Toutefois, le public, conscient qu’il s’agit bien entendu d’un spectacle, ne sera pas terrifié, grâce à de petits effets drôles (mais jamais trop poussés, juste évoqués, afin de faire redescendre la pression). En plus, tout au long de la représentation, Klek pousse ses invités sur scène et tout le public (c’est important, car tout le monde repartira du spectacle avec quelque chose en tête) à s’interroger sur ses peurs, ou à se concentrer sur les êtres qu’il aime, apportant une poésie à l’ensemble.

Et c’est là, la grande force du spectacle, un mélange savant, nous faisant vivre différentes émotions, qui ne se résume pas à "la somme de toutes les peurs", mais bien au sens de la vie, ou ce qui en est important.

À ceux qui ont déjà vu les numéros de Klek à la télévision ou sur le net, sachez que vous en reverrez certains, dont la devenue classique "boîte de la peur", mais avec souvent des changements, jouant ainsi avec les attentes angoissées de ceux qui auraient vu America’s Got Talent (la vidéo qui tourne énormément sur internet).
Notez au passage que, voir en live le numéro "du prénom sur le guéridon", qui avait été saboté par un cadrage et un montage raté à la télévision américaine (l’une des raisons qui lui a sans doute coûté sa place pour la suite de la compétition), est vraiment stupéfiant, et prouve bien que la magie ne s’apprécie totalement que dans ces moments en chair et en os.

Au rayon pratique, sachez que vous pouvez réserver vos places directement ici, via la billeterie du Palais des Glaces, en choisissant votre emplacement dans 3 catégories de prix (entre 30 et 40 euros). Remarquez que si vous avez peur d’être choisi pour monter sur scène (mais il n’y a aucune raison, vous risquez juste d’être confronté à vous-même et à vos peurs), il serait judicieux de ne pas choisir le premier rang (il ne vous faudra pas attraper la pomme aussi, mais, ça, vous le comprendrez sur place).

Enfin, après la représentation à laquelle j’ai pu assister, Klek se trouvait à la sortie de la salle afin de participer à une séance photo avec ceux du public qui oserait approcher le personnage psychologiquement perturbant. Un moment toujours appréciable. Espérons qu’il puisse le faire aussi au Palais des Glaces.

Pour résumer, le spectacle de Klek Entòs est un superbe moment à vivre et à ressentir, intelligemment protéiforme, poussant chacun à affronter ses peurs afin de vivre et de ne rien s’interdire de prime abord. L’équilibre est parfait, entre mystère, surprise, poésie et humour dosé. David Stone a donc su prendre des risques et se réinventer parfaitement, en mettant en avant un grand sens du spectacle, qui lui vaut sa standing ovation en fin de show.

Mais, oserez-vous affronter vos peurs, et comprenez-vous que la lecture de cet article n’est en fait que le début de votre pérégrination qui vous mènera, contre toute probabilité, à vous retrouver au Palais des Glaces, comme porté par un destin déjà écrit ?

SYNOPSIS

Klek Entòs est un être extrêmement mystérieux, tout droit sorti d’un film d’horreur. Il prend un malin plaisir à jouer avec vos peurs les plus intimes en réalisant des expériences magiques aux frontières du paranormal.

Klek a fait sa première apparition dans l’émission La France a un Incroyable Talent, puis fort du succès de ses numéros, il a participé a plus d’une dizaine d’émissions de télévision internationales (avec plus de 100 millions de vues sur les réseaux sociaux) ainsi qu’au plus prestigieux des programmes mondiaux, America’s Got Talent, où il a laissé les juges et le public totalement stupéfaits… Il est de retour en France, où il vient d’intégrer la nouvelle saison de l’émission d’Arthur, Vendredi tout est permis, pour nous proposer son spectacle.

Qui est-il ? Quel est son but ?
Nous pouvons simplement vous dire qu’il aime se définir comme la somme de toutes vos peurs.
Aurez-vous le courage d’en savoir plus ?

Le seul magicien a avoir été 2 fois finaliste de La France a un Incroyable talent.

BANDE ANNONCE




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


[Spectacle] Les Souliers Rouges : La critique
[Concert] One Night Of Queen : La critique
[Spectacle] Les Folies Gruss : La critique des 50 ans de la (...)
[Spectacle] Stomp : La critique
[Concert] Disney 100 - Le concert événement : La critique
Dawn of Shazam : La critique du Tome 1
Cinéma - Bandes Annonces : 23 février 2024
Avatar le dernier maître de l’air : Critique de la saison 1 (...)
Borderlands : La première bande annonce
Les Chroniques de Spiderwick : Christian Slater dans la première (...)
Jurassic World : Pas de David Leitch, focus sur Gareth (...)
Only Murders In The Building : Meryl Streep de retour pour la (...)
The White Lotus : Du Blackpink dans l’air thaïlandais
Smile : Dylan Gelula pour la suite
Projet Sterling K. Brown : Du beau monde pour la prochaine série (...)