Mercredi : Jenna Ortega perdue et confuse sur les plateaux de tournage

Date : 29 / 10 / 2022 à 13h00
Sources :

Deadline


La Mercredi de la série éponyme de Netflix à venir a avoué qu’elle s’est sentie "complètement perdue et confuse" lorsqu’elle a commencé à jouer le rôle de la célèbre goth-girl...

La performance pince-sans-rire de Jenna Ortega dans le rôle de Mercredi Addams dans la comédie de Tim Burton, Mercredi, qui débute - bien sûr - le mercredi 23 novembre sur Netflix, est très importante. Elle incarne le personnage bien-aimé de la famille Addams dans la série, qui marque la première série en live de Burton, ainsi que ses débuts de réalisateur pour un tel projet.

Ortega s’est récemment entretenu avec l’actrice la plus connue à avoir joué le rôle emblématique, Christina Ricci dans les films des années 90. Cette dernière a d’ailleurs un rôle dans cette adaptation des personnages du dessin animé de Charles Addams.

"Il était très important pour moi que je ne fasse pas une copie de votre performance", a déclaré Ortega à Ricci. "Une autre chose est que chaque fois que nous avons vu Mercredi, elle avait 5 ans, 10 ans. Alors quand quelqu’un dit des choses vraiment sombres et tordues à partir d’un lieu de pure honnêteté et d’innocence, cet aspect naïf d’un enfant, c’est un peu différent quand vous vieillissez et que vous devenez une adolescente, parce qu’alors vous avez juste l’air d’une garce. Vous ne voulez pas qu’elle soit méchante."

Ricci a dit qu’elle pouvait comprendre : "Je voulais vous demander, parce que j’ai trouvé qu’avec un personnage comme celui-ci, parfois, quand ils sont écrits d’une manière si extrême, il peut être difficile de faire avancer un récit traditionnel parce que les réactions émotionnelles ne sont pas là où les gens s’attendent à ce qu’elles soient - surtout quand vous avez affaire à différents réalisateurs et aux prises de différentes personnes sur un personnage aussi extrême. Souvent, à la télévision, on trouve le personnage au cours de la première saison, et cela a dû être très difficile avec un personnage comme celui-ci."

"Oui, c’était très stressant", a admis Ortega. "Je suis ravie que vous ayez mentionné le truc des multiples réalisateurs parce que Tim n’a pas tourné tous les épisodes. Nous passions de Tim à un autre réalisateur, puis de nouveau à Tim, puis à un autre réalisateur. J’avais l’impression que chacun voulait des choses différentes d’elle. Je me souviens que Tim ne voulait pas que j’aie la moindre expression ou émotion. Il voulait une surface plate, ce que je comprends. C’est drôle et génial, sauf quand vous essayez de faire avancer une intrigue, et Mercredi est dans chaque scène. Il y a eu beaucoup de batailles comme ça parce que j’avais l’impression que les gens ne me faisaient pas toujours confiance quand je créais mon chemin en termes de « Ok, voici son arc. C’est là qu’elle devient émotive ». Et puis aussi, on saute dans le premier épisode et il se passe tellement de choses. Vous devez présenter toute l’histoire. Pendant ce temps, je suis toujours en train de trouver mes marques, et puis il y a les leçons de violoncelle et les leçons de tir à l’arc, et tout ça."

La série Mercredi suit Mercredi pendant ses années à la Nevermore Academy. Elle est décrite comme un jeu de détective, un mystère infusé de surnaturel dans la veine de Nancy Drew. Dans la série, elle tente de maîtriser ses capacités psychiques naissantes, de déjouer une folie meurtrière monstrueuse qui terrorise la ville locale et de résoudre le mystère surnaturel qui a impliqué ses parents 25 ans plus tôt - tout en naviguant dans ses nouvelles relations très embrouillées à Nevermore. Selon Ortega, qui, à 19 ans, a déjà une décennie d’expérience en tant qu’actrice, c’était beaucoup.

"J’appelais mes parents tous les soirs, paniquée, parce que je sentais que c’était différent de tous les emplois que j’avais faits auparavant, où j’avais généralement le temps de m’asseoir dans le personnage", a-t-elle dit à Ricci. "Je suis partie en Roumanie et nous avons commencé à nous entraîner et à tourner immédiatement. Nous n’avions pas vraiment le temps de répéter. Je me souviens que c’était très stressant et déroutant. J’ai fait du mieux que j’ai pu, mais c’est probablement le travail le plus accablant que j’ai jamais eu."

Pendant un certain temps, Ortega dit avoir eu du mal à rester concentrée : "Il n’y a jamais eu autant de cuisiniers dans la cuisine. J’étais complètement perdue et confuse. D’habitude, je n’ai aucun problème à utiliser ma voix, mais quand vous êtes dedans, je me rappelle m’être sentie vaincue après le premier mois. Je pense donc qu’une chose vraiment merveilleuse qui est ressortie de la série est que je peux utiliser ma voix d’une manière beaucoup plus forte que je ne l’ai jamais fait.... ce dont je suis vraiment reconnaissante."

Parmi les choses pour lesquelles l’actrice s’est retrouvée à prendre la parole, il y a le personnage lui-même : "C’est comme un combat, et on arrive à un point où, quand on aime et respecte suffisamment un personnage, tout ce qu’on veut faire, c’est le protéger. J’avais l’impression que parfois, en essayant d’en faire une fille humaine, ils essayaient d’en faire n’importe quelle autre adolescente."

Mais elle dit avoir trouvé un allié en la personne de Burton : "Je me souviens que Tim était vraiment merveilleux à propos de ce genre de choses et qu’il m’appelait dans sa caravane le matin pour me dire : « Qu’est-ce que tu n’aimes pas dire ? Qu’est-ce que tu as envie de dire ? » Lorsque vous avez des collaborateurs qui vous soutiennent comme Tim, cela rend les choses beaucoup plus faciles. Il y avait quelques personnes comme ça sur le plateau qui étaient mes rock, c’est sûr."


Les séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Mercredi : Ça bouge énormément du côté du casting pour la saison (...)
Mercredi : Thandiwe Newton nouvelle recrue de la série (...)
Mercredi : Steve Buscemi rejoint la saison 2
Mercredi : Une saison 2 comparable au Bal de l’horreur et à (...)
Mercredi : De longs épisodes dédiés à plus d’horreur
Assassin’s Creed : La critique Origins & Reflections
Cinéma - Bandes annonces : 18 juin 2024
Vendredi 13 : Jason Blum toujours enclin à redonner vie à Jason (...)
Star Trek - Starfleet Academy : Eviter le fan service et (...)
Fight Night : La bande annonce de la série de braquage dans les (...)
Creature Commandos : Max programme aussi sa série animée (...)
Vikings - Valhalla : La bande annonce de la saison 3
Vice-Versa 2 : Faites connaissance avec Ennui et Anxiété
Annecy Festival 2024 : Vaiana 2 se dévoile peu à peu
Inspecteur Sun et la malédiction de la veuve noire [DVD] : La (...)