Star Trek - Picard : Un caméo anti-social qui déchire grave !

Date : 30 / 03 / 2022 à 14h00
Sources :

Trek Movie


Les trekkies du monde entier ont dû avoir le sourire quand ils ont reconnu le Punk du bus de Star Trek 4 - Retour sur Terre dans le dernier épisode en date de la saison 2 de Star Trek - Picard. Le co-showrunner Terry Matalas et l’acteur Kirk Thatcher en ont discuté avec nos amis de Trek Movie.

Dans la scène qui suit immédiatement le générique de Picard 2.02 (Watcher), Seven et Raffi sont dans un bus à Los Angeles en 2024 et il y a un punk qui écoute une boombox bruyante en chantant son punk rock. Cela agace particulièrement Seven qui lui demande de l’éteindre. Après avoir réfléchi et s’être pris le cou, il accepte et s’excuse. Les fans de la franchise se sont probablement souvenus d’une scène très similaire dans le film de 1986 Retour sur Terre lorsque Kirk et Spock ont affaire à un punk dans le bus qui ne voulait pas éteindre sa musique, jusqu’à ce que Spock le fasse pour lui en lui pinçant le cou. Qu’on soit en 1986 ou en 2022, le punk est joué par le même acteur, un certain Kirk Thatcher.

Dans l’entretien avec Trek Movie, Matalas a soutenu que ce caméo, même s’il a été très bref, a été son idée : "C’est l’une des premières choses que j’ai proposées en fait. Nous aimions l’idée que ce type ait pu migrer de San Francisco à Los Angeles à un moment donné. Techniquement, Star Trek IV n’aurait pas eu lieu dans cette ligne temporelle alternative, mais peut-être qu’une partie de lui se souvient de sa rencontre avec Spock dans la ligne temporelle principale. Et ça m’a fait rire qu’il se retrouve face à Seven of Nine. J’ai tout de suite contacté Kirk qui était tout à fait prêt à revenir."

Quant à Kirk, il dit à TrekMovie qu’il s’y attendait en fait : "J’ai répondu à Terry par texto et j’ai dit, « Qu’est-ce qui a pris si longtemps ? » Et on a bien ri. Je l’ai rencontré et je lui ai dit que j’aimerais le faire, et c’était à peu près tout. J’étais heureux. J’adore ce rôle. C’est probablement la chose la plus célèbre pour laquelle je suis connue. Donc, c’était génial."

Selon Matalas, tout le processus de recréation du personnage, y compris son look, a été simple : "C’était l’une des choses les plus faciles à réaliser en fait. Kirk est un réalisateur qui travaille merveilleusement bien - vous avez vu son travail avec Les Muppets ! Donc, s’assurer qu’il était disponible a probablement été le plus grand stress. Mais Kirk avait une idée géniale de ce à quoi notre Punk ressemblerait maintenant. C’est parfait."

Producteur associé pour Star Trek IV, c’est comme ça que Kirk a obtenu le poste de Punk. Pour Picard, il dit que c’était facile de revenir dans le personnage, et cette fois, il a pu ajouter un petit quelque chose aussi : "Il s’agissait juste de mâcher du chewing-gum, et d’accompagner une chanson qui passait dans ma tête. Au moins, cette fois, je savais plus ou moins quelle était la chanson. J’ai beaucoup apprécié la sottise du rôle et son caractère iconique. Donc oui, c’était juste une sorte de grande fête du rire. Tout le monde s’est amusé. Et c’était amusant de le jouer à nouveau, comme le gars en colère. Mais cette fois, bien sûr, j’ai reculé pour ne pas leur faire un doigt d’honneur. C’était le tournant intéressant. Et j’ai eu une réplique, ce qui n’était pas le cas à l’origine. C’était juste un ad-lib. J’ai dit : « Désolé, j’aimais juste cette chanson », ce qui était assez drôle à deux niveaux différents."

Kirk a également révélé qu’il avait eu une sorte de retrouvaille sur le plateau avec le réalisateur : "Le tournage de la scène était génial. Nous étions dans un vrai bus qui roulait dans une rue du nord de Los Angeles. Et Jeri [Ryan] était là, et la grande partie était Lea Thompson, réalisatrice que j’ai rencontrée professionnellement au fil des ans, trois ou quatre fois en commençant par Howard the Duck, et nous avions des amis communs. C’était donc une petite réunion amusante de la voir et de découvrir qu’elle me dirigeait. Et c’était génial. C’était amusant. L’équipe était là et beaucoup de photos ont été prises. J’ai eu une photo avec le nombre de personnes et le casting était génial."

Pour Star Trek IV, Thatcher a composé et chanté la chanson "I Hate You". Matalas était donc ravi de l’idée de Thatcher pour la suite : "Nous devions décider ce qu’il allait jouer sur sa boombox démodée", explique le scénariste en chef. "Kirk a proposé « Et si c’était I STILL HATE YOU ? » et m’a envoyé les paroles. Et j’ai ri plus fort que je n’aurais dû. C’est peut-être mon gag préféré de la saison 2."

Si vous écoutez attentivement Picard, vous pouvez remarquer la mise à jour, et Thatcher a offert quelques autres aperçus de la nouvelle chanson : "C’est drôle, la version originale, je l’ai écrite très rapidement. Cette fois, j’avais en quelque sorte un modèle sur lequel me baser... Donc les paroles sont essentiellement le même genre de chanson rythmique et de musique. Et les paroles sont : « 35 ans plus tard et rien n’a vraiment changé. Ceux qui sont chargés de vivre en grand, les autres sont tous dérangés. Je te déteste toujours. J’ai hâte de t’éviscérer... » Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Et je ne pense pas que vous l’entendiez, mais ça se termine par l’opposé de « Paix, longue vie et prospérité ». C’est « Faites la guerre, mourez jeune, et échouez ». Donc encore une fois, très nihiliste."

Kirk a même pu reconstituer la plupart des membres du groupe original pour enregistrer la chanson, dont Mark Magnini (guitare) et Aron Glascock (batterie), qui ont travaillé au département du son sur Star Trek IV, et le fils de Mark pour compléter le groupe.

Pour Terry, faire revenir le Punk était une autre façon de célébrer son amour pour la franchise, en particulier pour les films TOS : "C’était juste un clin d’œil amusant - une façon d’apporter un peu de cette nostalgie de 1986 à une nouvelle chose. Personnellement, j’en aurais probablement fait beaucoup plus s’ils m’avaient laissé faire ! Retour sur Terre avait un ton tellement incroyable. C’est large mais ça tient toujours. Ça aurait été amusant de s’appuyer davantage sur ça avec Picard et la bande. J’aime notre Punk et son dévouement à être une menace pour les transports publics en Californie du Sud. Je veux le revoir. Peut-être dans 10 ans à San Diego ?"

Quant à Kirk, la boucle est bouclée : "C’était tout simplement génial qu’on me demande de le faire. Je veux dire que ce rôle a été une si grande partie de ma vie et que les fans m’ont tellement soutenu qu’ils en ont fait des mèmes et tout. C’était génial de le revisiter 35 ans plus tard et d’avoir encore assez de cheveux pour avoir un semblant de mohawk avec beaucoup plus de cheveux sur le visage. C’était juste une explosion et une autre petite encoche dans la ceinture de concerts amusants que j’ai eu au fil des ans."



Star Trek Picard est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Picard et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


Star Trek - Picard : L’USS Stargazer comme si vous y étiez (...)
Star Trek Picard : Jouer 2 personnages dans une série Trek ? Un (...)
Star Trek Picard : Réunion globale de la Nouvelle Génération pour (...)
Star Trek Picard : Une tête bien faite pour une Reine Borg bien (...)
Star Trek - Picard : Un caméo anti-social qui déchire grave (...)
The Boys : Herogasm, l’épisode de série le plus dépravé de (...)
Thor - Love and Thunder : Les débuts de Mighty Thor dans le film (...)
Superman - Solar : Le projet fou d’un fan de DC
Money Heist - Korea : Critique de la saison 1
Percy Jackson And The Olympians : Nouvelle annonce de casting (...)
Decision to Leave : La critique
The Medium [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Holland, Michigan : Nicole Kidman pour un drame hitchcockien sur (...)
Tulsa King : Dana Delany face à Sylvester Stallone pour (...)
Tainted Grail : Luttez contre la Mort Rouge