La Roue du temps : Review 1.05 Blood Calls Blood

Date : 03 / 12 / 2021 à 14h30
Sources :

Unification


Le cinquième épisode de La roue du Temps est vraiment excellent et éblouissant visuellement.

Le scénario de Celine Song continue de suivre fidèlement les aventures des personnages créés dans la saga de Robert Jordan. Une ellipse a lieu alors que le récit reprend un mois après la fin de l’épisode précédent. On retrouve ainsi les différents groupes qui arrivent en vue de la Tour Blanche et leurs nouvelles péripéties sont aussi spectaculaires que celles précédentes.

L’épisode est particulièrement touchant. On connaît maintenant les différents personnages et ce qui leur arrive a encore plus d’impact que précédemment. Le récit fait monter progressivement l’émotion jusqu’à un final particulièrement poignant.

La réalisation de Celine Song est excellente. Elle continue de s’appuyer sur les formidables décors naturels des lieux de tournage et sur des décors créés qui sont plus vrais que nature. Les espaces présentés sont souvent imposants. On en prend véritablement plein les yeux et on s’émerveille régulièrement devant les nouvelles séquences proposées.

La cité de la Tour Blanche est splendide. Les effets spéciaux sont particulièrement bien réalisés et on a vraiment l’impression de se retrouver plongé dans cette ville de type médiéval qui a un cachet particulier.

L’esprit de la fantasy plane complètement sur ce qui nous est montré. D’autant que les personnages sont tous intéressants et que la magie continue d’avoir son importance. Bien que dans l’épisode, ce soient vraiment les sentiments des uns et des autres, et les machinations politiques, qui sont mis au cœur de l’intrigue.

L’interprétation est formidable. Rosamund Pike est impériale en femme puissante se battant pour l’équilibre du monde. Kate Fleetwood est formidable en magicienne imposante ne voyant pas les choses de la même manière qu’elle. Daniel Henney est magnifique en homme-lige qui dévoile un peu son passé. Zoe Robins est très intéressante en jeune femme ayant des pouvoirs et voulant retrouver ses amis. Josha Stradowski est sympathique en garçon généreux. Barney Harris est intéressant en homme rongé par le mal. Marcus Rutherford est touchant en forgeron ne se pardonnant pas ses actions passées. Et Madeleine Madden est très bonne en jeune fille luttant pour ses amis.

En dehors des liens entre les divers protagonistes qui gagnent en puissance, on en apprend un peu plus sur les pouvoirs des différents jeunes gens. Cela est encore une fois très bien amené et parfaitement montré. D’autant que certains passages sont particulièrement anxiogènes et font clairement froids dans le dos.

Le cinquième épisode de La roue du Temps est un véritable tournant dans l’intrigue permettant de découvrir la Tour Blanche et laissant entrevoir la réunion entre les différents protagonistes. Avec une histoire qui gagne de la hauteur, une réalisation remarquable, un travail sur le visuel à saluer et des comédiens impeccablement trouvés, on passe vraiment un très bon moment à découvrir cette œuvre aussi impressionnante.

Spectaculaire et épique.

ÉPISODE

- Episode : 1.05
- Titre : Blood Calls Blood
- Date de première diffusion : 3 décembre 2021 (Prime Vidéo)
- Créateur : Rafe Judkins
- Réalisateur : Celine Song
- Scénariste : Celine Song d’après l’œuvre de Robert Jordan
- Avec : Rosamund Pike, Madeleine Madden, Zoe Robins, Dónal Finn, Marcus Rutherford, Josha Stradowski, Daniel Henney, Álvaro Morte, Hammed Animashaun, Johann Myers, Alexandre Willaume-Jantzen, Sophie Okonedo, Kae Alexander, Kate Fleetwood, Peter Franzen, Clare Perkins, Ceara Coveney, Natasha O’Keeffe, Meera Syal

RÉSUMÉ

Dans un monde où la magie existe mais ne peut être utilisée que par les femmes, Moiraine, membre d’une organisation féministe influente mais mystérieuse, embarque avec cinq jeunes hommes et femmes dans un voyage épique pour sauver l’humanité... ou la détruire !

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Expanse : Critique 6.06 Babylon’s Ashes
Spencer : La critique du film Prime Vidéo
Hôtel Transylvanie - Changements monstres : La critique du film (...)
The Expanse : Critique 6.05 Why We Fight
The Green Knight : La critique du film Prime Vidéo
Peacemaker : Bosser pour DC et Marvel, ça fait une différence Mr. (...)
Dota - Dragon’s Blood : Critique du volume 2
Adieu Paris : La critique
FBI - International : Elizabeth Mitchell pour le spin-off (...)
WEIRD - The Al Yankovic Story : Daniel Radcliffe au paradis des (...)
Justified - City Primeval : Le retour officiel du marshal Raylan (...)
Netflix - Bandes annonces : 23 janvier 2021
Star Trek Picard : Une nouvelle bande annonce et affiche pour la (...)
Peacemaker : Critique 1.04 The Choad Less Traveled
Comment élever un super-héros : La bande annonce de la saison (...)