383 connectés

Hollywood maudit : Review du premier épisode - Les rapaces

Date : 04 / 05 / 2021 à 10h00
Sources :

Unification


OCS nous propose une série documentaire en 4 épisodes qui se penche sur ’l’histoire méconnue d’Hollywood, celle qui n’est pas seulement faite de succès, de glamour, de strass et de paillettes, mais aussi de malchance, de contrariétés, de frustrations et d’échecs dont les conséquences furent parfois terribles’ explique le dossier de presse. Tout est dit : à Hollywood, tout n’est pas aussi rose que ce que l’on pourrait penser (mais le pense t-on ?).

Ce premier épisode, Les rapaces, revient sur les circonstances de tournage du film éponyme de l’acteur-auteur-réalisateur d’origine autrichienne, Eric Von Stroheim. Ceux d’entre vous qui apprécient les classiques français se souviendront de lui dans le rôle du capitaine von Rauffenstein, dans La grande illusion (1937).

Von Stroheim est décrit comme un menteur chronique, narcissique et mégalomane, un acteur et réalisateur de talent qui n’en fait qu’à sa tête et ignore les contraintes de temps et de budget pour aller jusqu’au bout de sa vision artistique. Il commence sa carrière cinématographique vers 1915, juste après avoir immigré aux États-Unis. Brillant et exubérant, il est rapidement remarqué par un studio qui lui confie une première réalisation, en 1919. Quelques années plus tard, il s’attelle à l’adaptation du roman de Frank Norris, McTeague, qu’il portera à l’écran en 1924 sous le titre Greed, en français Les rapaces.

Le film conte les mésaventures d’un couple de San Francisco qui sombre dans la pauvreté et la violence à cause de leur jalousie et leur cupidité. Le scénario fait 330 pages, mais Von Stroheim trouve tout de même un studio qui accepte de le produire en l’état, et c’est parti pour des mois de tournage en décors naturels, une première pour le cinéma de l’époque. Von Stroheim est exigeant avec ses acteurs et son équipe, mais se moque bien de dépasser le budget. Au bout du compte, le film monté par Von Stroheim fait plus de 9 heures ; il sera redécoupé dans son dos par d’autres monteurs du studio, pour arriver à une version finale de 2h30... qui ne sera jamais distribuée en salles. ’Un des plus grands films jamais réalisés’, diront ceux qui eurent l’occasion de visionner la version longue, une douzaine en tout.

Le documentaire aborde notamment le conflit entre Von Stroheim et Irving Thalberg, un jeune et brillant ’studio exec’ qui l’a pris en grippe et lui mène la vie dure dans deux studios différents. L’auteure-réalisatrice s’éloigne de son sujet et s’attarde sur la vie de Thalberg, mais un lien avec le film de Von Stroheim s’établit en arrière-plan : le mariage de Thalberg avec une actrice célèbre, son besoin de produire toujours plus pour faire gagner toujours plus d’argent aux studios, sa mort douloureuse alors qu’il n’a pas quarante ans... Thalberg et McTeague, unis dans l’avidité. Un angle intéressant pour soutenir une histoire non moins intéressante.

On notera l’apparition du regretté Jean-Pierre Mocky qui fut, en son temps, assistant et ami de Von Stroheim.

Le sujet de la série est original, mais il me semble que ce travail s’adresse surtout à des cinéphiles avertis qui s’intéressent plutôt au côté intellectuel, socio-culturel et historique du cinéma. J’avoue avoir piqué du nez deux ou trois fois et j’espère que les 4 épisodes à venir seront plus divertissants. Mais ce n’est peut-être pas l’intention de la réalisatrice...


EPISODE

- Episode : 1.01
- Titre : Les rapaces
- Date de première diffusion : 1er mai 2021 (OCS)
- Réalisation - scénario : Claudia Collao

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Nevers : Review 1.05 Hanged
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 4.04 (...)
Hollywood maudit : Review du deuxième épisode - Le conquérant
Hollywood maudit : Review du premier épisode - Les rapaces
The Nevers : Review 1.04 Undertaking
Star Trek - Strange New Worlds : L’Enterprise sur un rythme (...)
Black Widow : Les affiches personnages
The Nevers : Review 1.05 Hanged
Secret Headquarters : Owen Wilson confirme son intérêt pour (...)
Love and Death : Elizabeth Olsen à la découpe
Infinite : Verra-t-on le prochain Antoine Fuqua avec Mark (...)
Canal + - Bandes Annonces : 11 mai 2021
True Love : Le prochain film de Gareth Edwards avec John David (...)
Five Days At Memorial : Julie Ann Emery pour la mini-série Apple (...)
Succession : Adrien Brody rejoint la saison 3 (SPOILERS)