469 connectés

For All Mankind : Prothèse ou prise de poids ? Michael Dorman dit enfin la vérité

Date : 27 / 04 / 2021 à 14h30
Sources :

Deadline


Personne ne peut accuser Michael Dorman de ne pas se consacrer pleinement à son métier.

Pour la saison 2 de For All Mankind, la série dramatique sur les astronautes diffusée sur Apple TV+, le personnage de Gordo Stevens, un cadet de l’espace, a émergé d’un saut dans le temps de 10 ans avec un problème d’alcoolisme et de surpoids. Et non, l’ancien corps mince de Dorman n’a pas été augmenté par l’utilisation de prothèses.

"Avant le début de la saison 2, [les producteurs] m’ont dit qu’ils voulaient que Gordo ne soit pas en forme," se souvient l’ancien d’American Patriot de 39 ans à TVLine. "Et ils ont dit : "Des prothèses ? Et j’ai dit, ’Non. Si on doit le faire, je dois le faire. Alors j’ai vu un tas de médecins et de diététiciens, et j’ai pris 18 kilos en très peu de temps. D’habitude, je pèse 77 kilos. Je suis arrivé à plus de 95. J’ai poussé aussi loin que je le pouvais."

Bien que Dorman ne regrette pas d’avoir adopté la méthode, il admet qu’il est peu probable qu’il le fasse à nouveau. "C’était une expérience que je pense être bonne à faire une fois," dit-il avec un petit rire. "La façon dont votre corps devient toxique, cela affecte vos pensées et vos émotions. Tout bascule. Et vous êtes tellement enflammé et en souffrance... et l’insomnie. C’est fou parce que c’est si rapide. C’est un changement chimique complètement différent dans votre cerveau."

"J’en suis arrivé au point où je ne pouvais plus voir certaines parties de moi-même," poursuit-il. "Je ne pouvais pas faire mes propres lacets de chaussures."

Et comme si cela n’était pas assez difficile, au milieu de la saison 2, alors que Gordo commençait à vaincre ses démons, les 18 kilos ont dû être éliminées tout aussi rapidement. "Nous avons eu une période de 6 semaines pendant laquelle j’ai pu réduire ma taille, tout inverser et revenir à 77 kg," explique-t-il.

"Toute cette entreprise m’a mise dans une situation assez sombre," soupire M. Dorman, ajoutant que c’était particulièrement "dur de devoir le faire aussi rapidement."

Au final, "on espère que [l’authenticité] se traduit et se lit à l’écran, dit-il, et qu’elle ajoute quelque chose à la performance."

Le final de la saison 2 de For All Mankind a été diffusé vendredi matin sur Apple TV+, et Yves en a fait le décryptage exhaustif pour Unif.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


For All Mankind : Edi Gathegi pour la saison 3
For All Mankind : La réaction au final de Michael Dorman (...)
For All Mankind : Un final nécessaire pour le drame dystopique (...)
For All Mankind : Prothèse ou prise de poids ? Michael Dorman dit (...)
For All Mankind : Ronald D. Moore tease le passage aux années 90 (...)
The Flash : Les premières images des plateaux de tournage
Kaamelott – Premier volet : La première bande annonce
The Suicide Squad : Ni une suite, ni un reboot, mais un film 100% (...)
John Wick 4 : Hiroyuki Sanada pour le film
Manifest : Netflix sortira-t-il les gilets de sauvetage (...)
Little Zombies : La review
Surface : La distribution de la série Apple TV+ annoncée
The Shrink Next Door : La bande annonce de la série Apple (...)
Station Eleven : La série apocalyptique HBO Max recrute
The Blacklist : Megan Boone prend la porte