The Watch : Review 1.07 Nowhere in the Multiverse

Date : 09 / 02 / 2021 à 13h30
Sources :

Unification


Le septième épisode de The Watch saison 1 est vraiment réussi et s’avère être le meilleur de la série pour l’instant.

Le scénario d’Ed Hime et de Simon Allen fait intervenir le multivers. En effet, le capitaine Vimaire de deux d’entres eux vont être inversés dans le but de faire commettre à celui provenant de l’univers parallèle un acte affreux. Mais le guet veille et doit éviter qu’un drame se produise.

L’histoire fait pour la première fois vraiment preuve d’originalité. D’autant que le budget semble être revenu à l’identique à celui des deux premiers épisodes, ce qui permet d’être visuellement beaucoup plus agréable et à l’univers de paraître moins vide, bien qu’il n’y ait pas énormément de protagonistes. Les personnages évoluent et offrent de nouvelles propositions qui fonctionnent bien.

La mise en scène d’Emma Sullivan est très bonne. Elle jongle parfaitement avec les deux mondes et les différents personnages. On prend beaucoup de plaisir à voir évoluer les mêmes comédiens dans des rôles parfois complètement différents qu’ils s’approprient impeccablement. L’humour est très présent, et certaines séquences sont vraiment agréables visuellement. On ne s’ennuie jamais et les passages décalés ont une certaine finesse.

Richard Dormer est vraiment très bon en capitaine Vimaire qui se dédouble. Celui-ci cabotine, mais cela fonctionne bien avec ses deux personnalités. Lara Rossi est toujours imposante en Dame Ramkin. Et si elle est un peu en retrait, elle n’en reste pas moins intense. Jo Eaton-Kent, Marama Corlett et Adam Hugill fonctionnent bien en équipe et font croire à ce guet qui lutte pour sauver les habitants de Ankh-Morpork. Dans son double rôle, Sam Adewunmi a un peu plus de prestance et apporte des nuances et son personnage qui le rend plus intéressant. Il faut aussi souligner la présence de Wendell Pierce dans le rôle de la mort qui est toujours, à chacune de ses apparitions, un grand moment de la série.

L’un des décors principaux est une prison qui a une véritable âme. Cette dernière est intéressante et laisse moins apparaître un manque de budget qui se ressentait dans les décors précédemment. Même les costumes se diversifient un peu plus avec ceux portés par les protagonistes du monde parallèle.

Le septième épisode de The Watch saison 1 est très bon et propose une histoire intéressante à suivre qui donne vraiment envie de savoir comment la série va s’achever. Avec un récit qui surprend, une très belle mise en scène et des acteurs qui sont convaincants dans leur rôle, l’épisode s’avère être le plus original et plaisant de tous ceux qui ont déjà été diffusés.

Sympathique et passionnant.

ÉPISODE

- Episode : 1.07
- Titre : Nowhere in the Multiverse
- Date de première diffusion : 7 février 2021 (BBC)
- Créateur : Simon Allen
- Réalisateur : Emma Sullivan
- Scénariste : Ed Hime, Simon Allen d’après l’œuvre de sir Terry Pratchett
- Avec : Richard Dormer, Marama Corlett, Adam Hugill, Lara Rossi, Jo Eaton-Kent, Sam Adewunmi, Anna Chancellor, James Fleet, Ingrid Oliver, Ralph Ineson, Hakeem Kae-Kazim, Ruth Madeley, Bianca Simone Mannie, Wendell Pierce, Paul Kaye, Matt Berry

RÉSUMÉ

Des marginaux sont contraints de se démener pour sauver le monde, se surprenant eux-mêmes au passage. Des trolls, loups-garous, sorciers et autres créatures improbables s’activent pour ressusciter un énorme dragon qui conduirait à la destruction de la vie sur Terre.

D’après la série littéraire de Terry Pratchett sur le Guet, des Annales du Disque-Monde.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Foundation : Review 1.06 Death And The Maiden
Maya Princesse guerrière : Review de la mini-série
Invasion : Review des trois premiers épisodes
My Name : Review de la mini-série
Doom Patrol : Review 3.07 Bird Patrol
The Offer : Michael Gandolfini pour la série Le Parrain de (...)
La fracture : La critique
Utopiales 2021 : Le programme
Oppenheimer : Emily Blunt pour le nouveau Nolan
J’ai Lu : Les sorties de novembre 2021
Cinéma - Bandes Annonces : 27 octobre 2021
Les Éternels : La critique
Foundation : Review 1.06 Death And The Maiden
Invasion : Une attaque extraterrestre globale et lente comme vous (...)
Dune : Une scène si difficile à couper