556 connectés

Moonbase 8 : Review de la saison 1

Date : 11 / 11 / 2020 à 13h45
Sources :

Unification


C’est l’histoire de trois acteurs américains qui se croyaient drôles et qui ne l’étaient pas. Ils se dirent ‘Et si on faisait une série télé tous les trois ensemble ? Comme ça on aurait un prétexte pour ne pas rester à la maison avec nos meufs, on se bourrerait la gueule, on se donnerait des grandes claques dans le dos et en plus on se ferait un peu de pognon au passage.’ Quant au sujet, pas compliqué : la conquête spatiale, c’est super à la mode, mais comme les effets spéciaux ça coûte cher, on va faire un truc au rabais qui se passe sur Terre. Et c’est comme ça qu’est né ce navet épisodique qui conte l’histoire de 3 losers qui se la pètent ‘un jour j’irai sur la lune’ (comme papa, pour l’un d’entre eux) dans une pseudo base lunaire en plein désert de l’Arizona.

J’ai dû rire 4 fois sur 6 épisodes. Notez, c’est mieux qu’avec Truth Seekers qui ne m’a pas fait rire du tout. Sinon à part ça, je soupirais tellement de frustration qu’à un moment je me suis demandé si je n’avais pas choppé le Covid-19. J’ai donc perdu 3 heures de ma vie, ce n’est pas la première fois, ce ne sera pas la dernière. Mais j’ai le sens du sacrifice, et le mien vous évitera de perdre 3 heures de votre vie.

Je ne saurais donc trop vous conseiller de ne pas regarder ce pathétique ersatz de série TV. Idéalement, si j’avais les épisodes sur mon ordi, je vous ferais un montage des moments les plus fun, dont certains sont dans la bande annonce ci-dessous, c’est pour dire. Mais ça tiendrait en moins de 5 minutes. J’aimerais bien qu’on me dise qui valide ce genre de projet chez Showtime, et surtout combien il-elle est payé-e…

Revenons-en à nos trois trouducs. Il y a Cap (John C. Reilly), un pilote d’hélicoptère de tourisme à Hawaii en faillite, Rook (Tim Heidecker), fervent chrétien, père de 12 enfants, qui a le charisme d’un chamallow, et Skip (Fred Armisen), fils d’astronaute qui, malgré sa tripotée de diplômes, ne démontre pas autant d’intelligence qu’un poulpe. Cela fait plus d’un an qu’ils vivent ensemble en bon entendement dans le simulateur de base lunaire. Parfois, un-e quatrième, plus jeune, plus doué-e les rejoint, mais il-elle repart rapidement pour aller, réellement, sur la Lune. Alors les trois petits cochons poursuivent - bien maladroitement - leur routine et se rendent peu à peu compte qu’ils ne quitteront jamais le plancher des vaches.

Vu comme ça, finalement, c’était plutôt sympa comme histoire. Mais c’était sans compter sur l’incapacité des trois zouaves et de leur co-auteur/réalisateur à écrire de bons scénarios. Une vraie galère et un triste gâchis. Alors si vous voulez vous faire plaiz, je vous recommande Le jeu de la dame sur Netflix si vous ne l’avez pas encore vu.


EPISODE

- Episodes : 1.01 à 1.06
- Titres : Dry, Rats, Quarantine, Visitors, Move the Base, Beef
- Date de première diffusion : 8 novembre 2020 (Showtime)
- Réalisateur : Jonathan Krisel
- Scénaristes : Fred Armisen, Tim Heidecker, Jonathan Krisel, John C. Reilly

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


OVNI(s) : Review de la saison 1
4x4 : La review du film Canal+
Roger Corman le Pape du Pop Cinema : La review du documentaire (...)
Quand Hitler s’empara du lapin rose : La review du film (...)
Brothers in Arms : Review du Film
Harry Potter : Une série live en préparation pour HBO (...)
Star Trek Picard : Patrick Stewart majeur... mais surtout vacciné (...)
The Watch : Review 1.05 Not on My Watch
Jurassic World - La Colo du Crétacé : Review de la saison (...)
Powder Mage : Le producteur de Stargate adapte les romans de (...)
Projet Série TV : Une équipe de choc pour une comédie SF sur (...)
Risk : Le jeu de stratégie deviendra série
American Gigolo : Lizzie Brocheré & Gabriel LaBelle (...)
Five Eyes : Josh Hartnett & Hugh Grant pour le prochain (...)
Nains : L’ordre de la Forge tome 1