343 connectés

Elfes : La critique du tome 27

Date : 15 / 11 / 2020 à 07h45
Sources :

Unification France


Les Maîtres Ogham
Elfes tome 27

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Nicolas Jarry
. Dessin : Gianluca Maconi et Bertrand Benoit
. Coloriste : Gianluca Maconi et Bertrand Benoit
. Date de sortie : 19 août 2020
. Format : 23.4 x 32.41 cm
. Nombre de pages : 56
. ISBN : 9782302083165
. Prix : 14.95 €

« Seul le tranchant d’un seul sabre peut décider de la destinée du clan. »

Dans la vieille forêt de Torunn les clans elfes qui la peuplent ont une réputation de sauvagerie. Tant envers les étrangers qu’envers les clans rivaux. Kaënn l’a appris à ses dépens. Alors qu’il était un jeune enfant, le maître ogham du clan des Hautes Frondaisons a tué son père avant de l’adopter et faire de lui un guerrier. Kaënn sera déchiré entre la voie de l’honneur qui lui impose le respect de son maître et une voie plus funeste, celle de la vengeance.

Découvrez un extrait.

Décryptage

Yaëva, maitre Orghma du clan des hautes frondaisons est mourante, c’est à sa fille Alorënn qu’elle destine sa succession. Mais cette dernière n’est pas prête et Kaënn le sait. Elevé lui-même depuis sa tendre enfance, par Yaëva depuis que celle-ci a tué son père lors d’un duel, Kaënn refuse le funeste avenir qui lui est proposé à la mort de Yaëva. Rejeté par son clan et condamné à mort, il va préparer sa vengeance.

Ce nouveau tome, le 27ème de la série des Elfes, nous plonge encore plus en profondeur au sein de forêt de Torunn où vivent reclus les Elfes du peuple Sylvains. Magie, rancœur, vengeance, dettes, rites initiatiques, manipulations seront le cocktail de cette histoire qui nous présente un peu plus les Elfes Sylvains dont on découvre quelques us et coutumes supplémentaires comme l’utilisation de la magie et les provocations en duels pour prendre la place du maitre Ogham.

Le rapport/duo (père/fils) entre Kaënn l’Elfe Sylvain rebelle et Am’Rôr le centaure qui n’a pas la langue dans sa poche propose des passages amusants et relevés mais aussi émouvants. Il est un des sujets clé de l’histoire et les moments drôles permettent un peu de légèreté dans une histoire somme toute assez tragique.

Une nouvelle fois, les personnages et les actions sont d’inspiration manga et les arbres et autres habitants de la forêt sont tous sublimes. L’histoire de vengeance, de succession mais aussi d’amour et d’amitié est classique mais d’une très bonne facture et propose un rythme soutenu avec de nombreux rebondissements, il est impossible de s’ennuyer. On est loin des préoccupations du reste des Terres d’Arran mais après tout c’est bien là au fin fond de cette sublime forêt que se terrent les Elfes Sylvains. Les plus observateurs auront remarqué que la carte s’est agrandie… Le monde évolue et grandie à vitesse grand V.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le château des millions d’années : La critique du tome (...)
Indochine : La critique du tome 2
Undiscovered Country : La critique du tome 1
Elfes : La critique du tome 29
Indochine : La critique du tome 1
Un prince à New York 2 : Review du film Prime Video
Clarice : Review 1.04 You Can’t Rule Me
The Adam Project : Fin de tournage pour la comédie temporelle (...)
Pacific Rim - The Black : Review de la saison 1
The Devil’s Hour : Une série d’horreur pour Amazon (...)
The Jaunt : Dave Erickson adapte L’exclusion de Stephen (...)
The Gray Man : Regé-Jean Page, Billy Bob Thornton et Alfre (...)
Roar : Des actrices prêtes à rugir pour Apple TV+
Les Mystères du Trône de Fer : Le tome 2 chez Pygmalion
Netflix - Bandes annonces : 7 mars 2021