518 connectés

Nains : La critique du tome 17

Date : 27 / 10 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification France


Gurdan du Malt
Nains tome 17

. Editeur : Soleil Prod
. Scénario : Nicolas Jarry
. Dessin : Pierre-Denis Goux
. Coloriste : Iuliia Leonidovna Pinchuk
. Date de sortie : 17 juin 2020
. Format : 23.4 x 32.4 cm
. Nombre de pages : 56
. ISBN : 9782302080904
. Prix : 14.95 €

Au coeur des royaumes nains, l’orge des maîtres du Malt est un trésor bien plus précieux que l’or.

Gurdan, recruteur irascible de la légion de Fer, a repris sa place de capitaine. S’il a les bras toujours solides, son coeur à bout de souffle le trahit au plus mauvais moment... Brum lui demande alors de quitter définitivement le rang. Gurdan rejoindra la distillerie familiale avec l’espoir d’y finir ses jours. Mais son frère a disparu, les bâtiments sont en piteux état et son neveu vient de vendre les terres... Pourtant, il ne renoncera pas, jurant que si son coeur tient, il fera revivre la propriété et distillera la meilleure liqueur de malt de tout Arran !

Découvrez un extrait.

Décryptage

Gurdan vieilli et à la suite d’une bataille contre les Yrlannais où il montre des signes de faiblesse, le Capitaine est prié de quitter la légion de fer. Enragé d’être mis à la porte comme un malpropre, il est de retour sur les terres familiales. Gurdan n’aura de cesse de se ré-approprier ses terres, de relancer la distillerie familiale et de résoudre le mystère de la disparition de son frère. Il sera aidé dans sa quête par son neveu Borogam.

Gurdan du Malt est une histoire sur l’épreuve du temps qui passe, sur l’héritage que l’on veut laisser et l’importance de la famille. La famille est effectivement au premier plan, que ce soit celle de la légion de fer qu’il est difficile de quitter ou encore celle du sang avec qui il est difficile de renouer. Dans les 2 cas le passif est lourd et la nouvelle vie de Gurdan ne sera pas un long fleuve tranquille. Ici point de batailles endiablées mais plus une lutte pour rendre à sa famille son nom et sa gloire passée liée à la distillerie.

Alors que la logique du cycle (seconde histoire de la saison) aurait voulu que cette aventure traite d’un personnage de l’ordre du Talion, Nicolas Jarry bouscule les habitudes des lecteurs en proposant une histoire (oneshot ?) sur Gurdan, membre recruteur de la Légion de fer, qui devient Gurdan du Malt. Et finalement c’est en se réinventant qu’on garde la fraicheur. Et cette histoire est plutôt classique mais originale dans le contexte. Richement illustrée, elle utilise de nombreux gros plans sur les personnages pour renforcer l’aspect « humain » de l’histoire qui est prédominent.

Au-delà de la déconvenue de la fin de carrière prématurée de Gurdan, le nain va se lancer dans l’impossible tâche de relancer la distillerie du malt et la rendre encore meilleure qu’avant, voir la meilleure, grâce à une expérience acquise et de ses rencontres tout au long de ses longues années au sein de la Légion de fer. Enquête pour retrouver son frère. Une belle histoire, plutôt tranquille finalement, tendre et émouvante et une fois de plus sublimement mise en image qui vient compléter la mythologie de cette grande aventure naine.

Je profite de l’article pour passer un message personnel, je recherche ce même volume en version noir & blanc sortie à l’occasion du dernier festival d’Angoulême et forcément introuvable...


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Orcs et Gobelins : La critique du tome 9
Le grand voyage de Rameau : La critique
Captain Tsubasa - Comment j’ai créé Captain Tsubasa ! : La (...)
Elfes : La critique du tome 27
Stranger Things - Zombie Boys : La critique de la bande (...)
The Wretched [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Netflix - Bandes annonces : 1er décembre 2020
Great Pretender : Review de la saison 2
Le Livre de Poche : Les sorties de décembre 2020
Quetzal : La critique du jeu de la cité des oiseaux sacrés
Cinéma - Bandes Annonces : 1er décembre 2020
Star Trek Discovery : Review 3.07 Unification III
Utopia : Fin de parcours de la série Amazon Prime
La bête : La review du film Netflix
Why Women Kill : De nouvelles invités à la garden party