557 connectés

Noelle : La review du film Disney+

Date : 28 / 11 / 2020 à 11h30
Sources :

Unification


Noelle est - comme son titre le laisse penser - un film de noël. La question qui guidera cette review sera donc de savoir s’il remplit son contrat : magie, étincelles, joie et bonne humeur sont-ils au rendez-vous ? La réponse est simple : Oui ! Film destiné à Disney+, tout est fait pour que les valeurs de la famille (moderne) y soient respectées.

Bienvenue chez les Kringle, la famille dont les hommes assurent le rôle de Père Noël depuis plus de 2000 ans. En cette année où le Père Noël en activité dit adieu aux enfants du monde et à sa famille, c’est Nick, son fils ainé qui doit assurer ce rôle. Dépassé par la lourdeur de la tâche, et convaincu de ne pas être celui qu’il faut pour ce travail, Nick prend la fuite et c’est sa soeur, Noelle, qui se lance à sa recherche. Car à quelques jours des fêtes de fin d’année, sa fuite met en danger la magie de Noël, et l’avenir même de cette célébration annuelle.

Éternelle histoire centrée sur la magie et la joie qui devraient être les maîtres mots de cette période, l’histoire du film ne surprend pas les spectateurs. Dans ses pérégrinations dans le monde, Noelle se rend très vite compte qu’au-delà de son Pôle Nord natal, magie et joie sont très loin de faire l’unanimité dans la société. À la place, pessimisme, consumérisme et faux-semblants sont de rigueur.

Comment alors retrouver son frère alors qu’elle n’a jamais mis les pieds dans le monde ? En faisant appel à un détective privé bien sûr ! Ce dernier s’avérera d’ailleurs être la représentation du pessimisme ambiant : divorcé, il n’a qu’une idée en tête, passer quelques jours avec son fils. Mais on se prend au jeu et les personnages du film nous deviennent sympathiques et attachants. La fin du film, néanmoins, prend des allures d’activisme exagéré, et on a vraiment du mal à adhérer à l’idée. Mais cette fin nous réserve également une petite surprise, et pas n’importe laquelle : on comprend maintenant comment le Père Noël réussit à passer par la cheminée pour déposer les cadeaux, lui qui n’a pas forcément le physique pour cela.

Les acteurs semblent globalement prendre du plaisir à tenter de donner vie à leur personnage. Anna Kendrick a des étincelles dans les yeux et c’est véritablement elle qui porte le film sur ses frêles épaules. Toujours souriante, elle irradie de joie et de bonne humeur et semble contaminer le reste de ses camarades comédiens. Bill Hader, de son côté, est un bon Père Noël à la dérive, davantage intéressé par le Yoga que par la joie qu’il pourrait procurer aux enfants. Enfin, Kingsley Ben-Adir s’en sort très bien en détective privé au moral dans les chaussettes qui a perdu tout optimisme.

Billy Eichner, quant à lui, interprète un cousin Gabe qui risque fort de mettre un terme à la magie de noël en prenant de bien singulières décisions. Geek maladroit, complètement "déconnecté" de ce véritable esprit de noël, Gabe est malheureusement un personnage plat et on ne croit pas une seule minute en sa capacité éventuelle de détruire la magie de noël, et cela même par inadvertance. Enfin, une certaine Shirley McLaine ne semble prendre aucun plaisir à être là. Son personnage, Polly, une elfe cantonnée à des tâches subalternes, ne sait manifestement rien faire d’autre dans ce monde, et semble faire parti du décor, sans plus. La prestance et le charisme de McLaine la sauvent néanmoins.

Disney et film destiné à la famille, à la bonne humeur et à la joie obliges, le réalisateur Marc Lawrence a choisi de mettre des couleurs à l’écran, et il n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Aucune image sombre ne vient entacher l’histoire et c’est dommage. Et ce n’est pas la photographie de Russell Carpenter qui changera quoi que ce soit dans ce domaine. La caméra capte tous les rayons de lumière possible. La bande originale, de son côté, est enjouée et ne cesse jamais de rythmer l’histoire.

Vous l’aurez compris, Noelle fera le bonheur des fans des films de noël et des plus jeunes. Ceux qui veulent retrouver un semblant d’esprit de noël y trouveront sans doute leur compte également. Mais que demander de plus à un film destiné à cette fête ?

SYNOPSIS

Kris Kringle, le père Noël, nous a quitté et le poste est hérité par son fils, Nick. Mais ce dernier est extrêmement stressé à l’idée de reprendre l’affaire familiale. Sa sœur, Noelle, lui propose de prendre un petit week-end pour se changer les idées avant de commencer. Nick en profite alors pour prendre la fuite. Noelle est obligée de quitter le Pôle Nord pour la première fois de sa vie pour essayer de retrouver son frère avant Noël. Pendant ce temps, leur cousin Gabriel a pour projet de transformer l’atelier du père Noël en service de livraison par internet.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 40
- Titre original : Noelle
- Date de sortie : Disney+ USA 12/11/2019 - Disney+ France 28/11/2020
- Réalisateur : Marc Lawrence
- Scénariste : Marc Lawrence
- Interprètes : Anna Kendrick, Bill Hader, Shirley MacLaine, Billy Eichner, Julie Hagerty, Brayan Brendle, Kingsley Ben-Adir
- Photographie : Russell Carpenter
- Montage : Hughes Winborne
- Musique : Cody Fitzgerald et Clyde Lawrence
- Costumes : Pam Aaron et Tim McKelvey
- Décors : David Clarke et Andrew Li
- Producteur : Suzanne Todd et John G. Scotti pour Walt Disney Pictures
- Diffuseur : Disney+

LIENS

- ALLOCINÉ
- IMDB


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


WandaVision : Review des deux premiers épisodes
Star Wars - The Mandalorian : La Review Recap de la saison (...)
Soul : La review du film Disney+
Star Wars - The Mandalorian : Review 2.08 Chapter 16 - The (...)
Safety : La review du film Disney +
Il était une fois 2 : Patrick Dempsey confirme son retour dans la (...)
Le Traqueur de la nuit - Chasse à l’homme en Californie : (...)
Pistol : La série Sex Pistols de FX réalisée par Danny (...)
Kitbag : Le projet napoléonien de Ridley Scott et Joaquin Phoenix (...)
Insecure : La saison 5 sera la dernière
Les pouvoirs de l’enchantement : Usages politiques de la (...)
Prime Video - Bandes annonces : 18 janvier 2021
Servant : Review 2.01 Doll
WandaVision : Laisser sa marque dans la série
The Stand : Review 1.05 Suspicious Minds