469 connectés

Schizo : Review du premier épisode

Date : 11 / 03 / 2020 à 09h15
Sources :

Unification


Schizo est une intéressante mini série web de 4 épisodes de 4 minutes qui évoque avec rigueur la schizophrénie. La saison 1 complète est en accès gratuit jusqu’au 24 mars 2020 sur le site schizo the fiction. Celui-ci permet aussi de décrypter les premiers symptômes d’une décompensation psychotique.

En ces temps où l’information se retrouve partout, ce n’est pas toujours facile de faire la part des choses entre le vrai et le faux. Il est très intéressant que dans le cadre des l’approche des Journées de la Schizophrénie qui se tiendront du 14 au 21 mars 2020, l’Association des journées de la Schizophrénie ait décidé de communiquer par le biais de la série.

En effet, en plein boom des platesformes SVOD, telles Netflix, il s’agit d’un très bon média pour toucher un grand nombre de personnes et permettre d’expliquer scientifiquement et rigoureusement quel type de maladie est la schizophrénie.

En effet, cette dernière est très souvent associée à des psychopathes que l’on retrouve dans des films ou des séries télévisées et qui sont souvent des tueurs en série, bien que cela ne représente finalement qu’une part réellement infime des personnes atteintes de cette pathologie. D’autant que ce trouble psychique touche plus de 700 000 personnes en France, et qu’avouer être atteint par la maladie est souvent stigmatisant et entraîne des idées fausses chez ceux qui l’apprennent.

Dans le premier épisode de la série Schizo, on rencontre une jeune lycéenne qui va se découvrir de plus en plus paranoïaque alors que son environnement sonore et que les personnes qui l’entourent lui paraissent de plus en plus menaçants.

Le scénario fait un choix fort, car la maladie touche plus les hommes que les femmes et que celles-ci sont bien rarement mise en valeur vis-à-vis de cette pathologie. Une maladie qui d’ailleurs se développe souvent au cours de l’adolescence et chez les jeunes adultes et qui frappe généralement sans prévenir les personnes principalement âgées entre 15 et 25 ans. Mais qui heureusement aujourd’hui ne nécessite plus un internement en continu et offre des traitements qui permettent de soigner les symptômes.

Le premier petit épisode de quatre minutes présente cette jeune fille que l’on suit dans son nouveau lycée. Une voix off accompagne chacun de ses gestes et de ses réactions, expliquant comment progressivement la maladie va l’atteindre et les symptômes se faire de plus en plus importants. La dernière partie montre une discussion entre un psychologue et le réalisateur pour expliquer l’orientation que doit prendre la série.

« La schizophrénie fait peur. On l’associe encore trop souvent à la folie, à la violence et à la peur. Lorsqu’elle fait la une des médias, c’est dans la rubrique des faits divers. Le cinéma n’est souvent pas en reste en termes de clichés. En utilisant les codes attractifs de la série, nous captons l’intérêt de la génération Netflix avide de "drama à sensations". Avec le comité d’experts, nous avons mis un soin tout particulier à rester très proches de la réalité, tout en maintenant l’intensité émotionnelle », souligne Maël Sevestre, le réalisateur.

Schizo est une mini série qui permet de mettre en lumière une maladie méconnue et souvent associée à de tragiques faits divers. Avec une démarche intéressante, ce moyen de communication permet de dédramatiser cette pathologie et de montrer que l’on peut vivre avec et en société, surtout si elle est détectée précocement.

Bien trouvé et marquant.

ÉPISODE

- Episode : 1.01
- Titre : Le scénario
- Date de première diffusion : 11 mars 2020 (schizo-thefiction.com)
- Réalisateur : Maël Sevestre

RÉSUMÉ

« Schizo » La 1ère série scientifique fondée sur des faits réels et cautionnée par un comité d’experts sur la schizophrénie.

Alice est une lycéenne insouciante et épanouie. Pourtant, quelques semaines après sa rentrée, l’enthousiasme retombe. Des signes intriguent la jeune femme : des sonneries intempestives, le comportement suspect de ses camarades, le sentiment d’être constamment sous surveillance… Elle s’interroge : est-elle la seule à remarquer ces faits étranges ? Mais, dans son enquête, sera-elle prête à admettre que le problème vient peut-être d’elle ?

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Boys : Review 2.06 On ne prend plus de gants
The 100 : Review 7.15 The Dying of the Light
Société secrète de la royauté : La review du film Disney+
Enola Holmes : La review du film Netflix
Criminal - UK : Review de la saison 2
Nick Fury : Samuel L. Jackson de retour pour un Projet Marvel / (...)
Helstrom : Nouvelle bande annonce de la série Marvel TV de (...)
Moah : Review de la saison 1
Netflix : Vers une hausse du prix des abonnements ?
Game of Thrones : Les raisons de l’absence de Lady (...)
Resident Evil - Infinite Darkness : La bande annonce de la série (...)
Truth Seekers : Bande annonce et date pour la comédie Amazon (...)
Rétrospective Ida Lupino : La critique
Sex Education : Jason Isaacs pour la saison 3 de la dramédie (...)
Turner & Hooch : Le remake TV recrute 4 nouveaux (...)