The Art of Television : Review 2.03 Barry Levinson et 2.04 Michel Gondry

Date : 28 / 05 / 2019 à 10h30
Sources :

Unification


Ce troisième épisode de la saison 2 de The Art of TV est consacré au grand Barry Levinson, qui avec ses films célèbres comme Rain Man a remporté six Oscar et a eu aussi cinq golden globes pour ses séries, notamment Homicide : A Year in the Killing Streets et Oz.

Le réalisateur revient sur sa carrière et la façon dont il est tombé dans le cinéma pour échapper à la boutique familiale de vente d’électro-ménager. Suite à son premier boulot, il a découvert le cinéma et a décidé d’en faire sa carrière.

Après avoir été reconnu pour ses films, il s’est lancé dans la télévision et en a changé quelque peu les codes. En effet, avec son traitement documentaire brut et sa façon de filmer, Barry Levinson a complètement modifié la façon dont la série télévisée pouvait être appréhendée dans les années 90.

Le réalisateur est absolument passionnant à écouter, notamment la façon dont il parle à la fois sur le cinéma et les séries télévisées, pointant les avantages et les inconvénients des deux médias.

En plus des extraits de ses œuvres qui ponctuent ses propos, il est aussi passionnant d’écouter des personnes qui ont beaucoup travaillé avec lui. Ellen Chenoweth, directrice de casting lui est fidèle depuis son premier film, Diner, sorti en 1982. Elle a d’ailleurs démissionné pour le suivre dans sa carrière et s’exprime sur la façon dont il recherche des personnages atypiques pour chacune de ses œuvres.

Alan Taylor, un réalisateur qui a fait ses armes sur Homicide et Oz avant de devenir l’un des metteurs en scène phare de la télévision revient sur la manière tout à fait originale par laquelle il a été recruté par Barry Levinson à sa sortie d’université. Il présente aussi la façon dont ce dernier lui a inculqué une façon de tourner qu’il utilise encore aujourd’hui.

Ce troisième épisode de The Art of TV c’est vraiment très intéressant à découvrir. Il permet de rencontrer un grand monsieur à la fois du cinéma et de la télévision et d’écouter les enseignements plein de réflexions et de passion qu’il partage avec nous.
Le dernier épisode de The Art of TV est le premier de toute la série à mettre en avant un réalisateur qui n’est pas américain ou Canadien. C’est le français Michel Gondry qui a notamment réalisé la série Kidding avec Jim Carrey qui est mis à l’honneur.

En effet, c’est suite à leur rencontre sur Eternal Sunshine of the Spotless Mind où était le réalisateur, que l’acteur a sympathisé avec lui et insisté pour qu’il réalise cette série télévisée étonnante. Pas forcément convaincu au début, Michel Gondry s’est pris au jeu et a réalisé 6 des 10 épisodes de la série. Il a aussi découvert un nouvel monde qui lui a permis d’étendre son talent aux séries télévisées.

L’entretient permet d’appréhender la façon de travailler du réalisateur, ainsi que sa façon de collaborer avec une équipe à laquelle il est fidèle depuis de nombreuses années.

Charlotte Blum donne la parole à des personnes qui ont travaillé avec lui. Il faut la remercier d’avoir invité des représentants de métier que l’on ne voit pas souvent apparaître dans les documentaires, bien malheureusement.

On peut ainsi découvrir Shawn Kim, chef opérateur de l’intégralité de Kidding avec lequel Michel Gondry travaille depuis près de 15 ans, notamment sur des clips et de la publicité. Ce dernier permet d’entrapercevoir son métier, indispensable pour rendre un film, ou une série meilleure, et de proposer des images de toute beauté.

On rencontre aussi Stéphane Rozenbaum, chef décorateur qui a reçu un César pour son film L’écume des Jours. Ce dernier nous parle avec passion de son métier et de la vision de Michel Gondry sur ses œuvres, lui permettant de créer des éléments parfois surprenants au cœur de ses décors.

The Art of TV s’achève sur un dernier épisode tout aussi captivant à découvrir que les précédents. Le réalisateur est vraiment intéressant à entendre et son discours permet de comprendre comment il a donné une touche bien française à une production américaine.

Il est fort triste de se séparer au bout de seulement quatre épisodes, mais la réalisatrice, et scénariste, Charlotte Blum permet de mieux appréhender l’univers des séries télévisées et de mettre en avant les grands réalisateurs qui leur ont donné leurs lettres de noblesse. Vivement une prochaine saison, la troisième, qui sera sans aucun doute d’une aussi belle qualité.

Les deux derniers épisodes de cette saison passent le jeudi 30 mai à 20h40 sur OCS Max.

ÉPISODE

- Episode : 2.03 et 2.04
- Titre : Barry Levinson et Michel Gondry
- Date de première diffusion : 30 mai 2019 (OCS Max)
- Réalisateur : Charlotte Blum
- Scénariste : Charlotte Blum

RÉSUMÉ

La série met un visage, sur les noms de réalisateurs de séries cultes à travers quatre portraits inédits. À travers 4 portraits intimistes de réalisateurs de cinéma, la série-documentaire raconte leur expérience à la télévision, faite de joies, de contraintes, de prises de liberté, de frustration et parfois, de grandes révolutions.

Barry Levinson :

Après avoir reçu 4 Oscars pour son 6ème film, Rain Man, et avoir travaillé avec Tom Cruise, Dustin Hoffman, Robert Redford, Robert Duvall, Glenn Close ou encore Warren Beatty, Barry Levinson choisi d’adapter Homicide : A Year in the Killing Streets, ouvrage choc de David Simon, à la télévision, en 1993. Dès son premier épisode, la série co-produite par Tom Fontana casse tous les codes et réinvente la réalisation audiovisuelle. Dans la foulée, le binôme Levinson-Fontana créé Oz, premier Drama de HBO.
À son témoignage, s’ajoutent ceux de Alan Taylor, réalisateur qui a fait ses armes sur Homicide et Oz avant de devenir l’un des metteurs en scène phare de la télévision et de Ellen Chenoweth, directrice de casting fidèle à Barry Levinson depuis son premier film, Diner, sorti en 1982.

Michel Gondry :

En 2018, Michel Gondry a expérimenté le monde de la télévision pour la première fois en réalisant 6 des 10 épisodes de Kidding. Un challenge de taille qu’il a accepté sous la pression de Jim Carrey, star de la série qui n’envisageait pas de la faire sans lui. Le cinéaste français surdoué, formé au vidéo-clip avant de se lancer dans le cinéma en 2004 avec le cultisme Eternal Sunshine of the Spotless Mind s’est toujours démarqué par sa capacité à se réinventer et jouer avec les genres et les formats, de Be Kind Rewind à The We and the I ou encore L’écume des jours.
Deux de ses plus proches collaborateurs témoignent : Shawn Kim, chef opérateur de l’intégralité de Kidding avec lequel Michel Gondry travaille depuis près de 15 ans, notamment sur des clips et de la publicité, et Stéphane Rozenbaum, chef décorateur qui a reçu un César pour son film L’écume des Jours.

BANDE ANNONCE


DOSSIER DE PRESSE

Charlotte Blum, journaliste spécialisée dans les séries, a d’abord travaillé dans le milieu de la musique et de l’audiovisuel (MTV) puis dans la presse écrite (Total Addict et Séries Inside).
Elle a écrit deux ouvrages sur les séries pour les Éditions de la Martinière (Séries, une addiction planétaire, 2011 et Vous aimez les séries…), 2016).
En janvier 2012, elle rejoint OCS et présente chaque semaine l’émission Story Séries, consacrée à l’actualité de la série.
En parallèle, elle réalise le documentaire True Detective : The True Story et anime des masterclass et des rencontres.

En plus de ses séries (Marianne, Trauma, Les Grands, Missions, Lazy Company, Tank) et de ses films (Let’s Dance), L’intervention, Antigang, Goal of Dead, Demi-sœurs, etc.), la société Empreinte Digitale s’est spécialisée depuis plus de dix ans dans la production de documentaires sur le cinéma de genre et sur les tendances audiovisuelles et la pop-culture : Martin Scorsese présente Jeff Nichols, Le Mystère Jacques Audiard, Voulez-vous rire avec moi ce soir ?, Générique de Séries, État d’alerte - le cinéma du contre pouvoir, Filmer le Chaos, Western : Nouvelles Frontières, La Guerre des Écrans, Science / Fiction. The Art of Television : les réalisateurs de séries est sa toute première série documentaire.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.02 (...)
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.01 (...)
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.06 Retour à la maison (...)
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.05 Deux Amours
The Walking Dead - Daryl Dixon : Critique 1.04 La Dame de (...)
Invincible : La critique de la Saison 2 (SPOILERS)
Star Trek : Le film sur les origines est confirmé
Dark Matter : La bande annonce de la série Apple TV+
The Walking Dead - The Ones Who Live : Critique 1.04 What (...)
Iron Man : Robert Downey Jr. prêt à reprendre l’armure (...)
Chucky : Critique 3.05 Death Becomes Her
La Planète des Singes - Le Nouveau Royaume : Un extrait du film (...)
Paramount+ : Les plans de Skydance en cas de prise de contrôle de (...)
Mademoiselle Holmes : La critique des premiers épisodes de la (...)
Festival national du film d’animation 2024 : Un programme (...)