Le Téléphone de M. Harrigan : La critique du film Netflix

Date : 05 / 10 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


LE TÉLÉPHONE DE M. HARRIGAN

- Date de sortie : 05/10/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Titre original : Mr. Harrigan’s Phone
- Durée du film : 1 h 46
- Réalisateur : John Lee Hancock
- Scénariste : John Lee Hancock d’après l’œuvre de Stephen King
- Interprètes : Jaeden Martell, Donald Sutherland, Kirby Howell-Baptiste, Joe Tippett, Cyrus Arnold, Myrna Cabello, Thomas Francis Murphy, Colin O’Brien

LA CRITIQUE

Les adaptations des œuvres de Stephen King sont à la fois attendues et craintes, certaines ayant été parfois bien ratées. Aussi, il est très agréable de découvrir Le Téléphone de M. Harrigan qui est particulièrement réussi.

Le maître de l’horreur américaine n’est jamais aussi à l’aise et percutant que dans ses nouvelles et ses œuvres courtes. C’est l’une d’entre elle, provenant du recueil Si ça saigne, que le réalisateur John Lee Hancock a adapté.

On découvre ainsi un jeune homme qui devient le lecteur d’un riche homme d’affaires retraité. C’est l’amour des mots qui va les faire se rapprocher et créer ainsi une bien belle relation entre un mentor et son protégé. Mais à sa mort, le vieil homme est enterré avec son téléphone et la relation entre les deux individus ne s’arrête pas pour autant.

Le film brosse avec une grande délicatesse les relations entre deux individus entre lesquels du fantastique va s’immiscer. Il ne faut donc pas s’attendre à du spectaculaire, mais l’ambiance est particulièrement bien créée et la puissance du long métrage repose sur une interprétation remarquable.

Jaeden Martell est magnifique en jeune homme essayant de trouver sa voie. Il est omniprésent et particulièrement crédible dans son rôle, pas toujours si évident que cela à incarner. Donald Sutherland est remarquable en homme d’affaires, pas forcément sympathique, ayant une vision du monde bien particulière. Le duo fonctionne à merveille et propose une première partie particulièrement intéressante.

Un très beau travail a été fait sur les décors et la belle photographie de John Schwartzman illumine ce récit qui se pose avec pertinence la question sur la différence entre le bien et le mal et la manière dont certains choix peuvent changer des vies à tout jamais.

Si des événements se passent en dehors du huis clos entre les deux protagonistes principaux, c’est avant tout à l’histoire d’un jeune homme que l’on assiste, ce qui permet de découvrir sa vie et l’impact de son surprenant mentor sur ce qu’il deviendra.

L’œuvre n’est pas tant horrifique que psychologique et son traitement donne vraiment l’impression de se plonger dans la psyché d’un homme dont les atermoiements sont passionnants à découvrir. Elle présente, de plus, un superbe portrait de deux individus qui sont liés par leur amour des livres et par la solitude qui les habite.

Le Téléphone de M. Harrigan est un très bon film qui est une adaptation réussie d’une œuvre de Stephen King. Avec une histoire délicatement troussée, une réalisation maîtrisée et un duo de comédiens fonctionnant à merveille, l’œuvre est vraiment agréable à découvrir.

Psychologique et sympathique.

SYNOPSIS

Dans une petite ville, l’amour des livres et de la lecture rapproche Craig, un adolescent, et M. Harrigan, un vieux milliardaire reclus. Mais quand M. Harrigan décède, Craig découvre que tout n’est pas mort et terminé. Il se retrouve étrangement capable de communiquer avec son ami par-delà la mort grâce à son iPhone. Cette histoire d’apprentissage surnaturelle prouve que certains liens sont indestructibles.

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Le Téléphone de M. Harrigan



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Mercredi : Critique de la saison 1
Dead to Me : Critique de la saison 3
La petite Nemo et le monde des rêves : La critique du film (...)
1899 : Critique de la saison 1
Jurassic World - La Colo du Crétacé : Critique de l’épisode (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Un Spock sur le bon quadrant (...)
Mercredi : Encore plus de Famille Addams dans la potentielle (...)
The Winchesters : Papy Tom Welling en image !
Avalonia, l’étrange voyage : Un flop qui va coûter cher à (...)
You Won’t Be Alone [VOD] : La critique
The Art of Télévision - les réalisatrices de série : Critique de (...)
Paramount+ : L’offre de démarrage de la plateforme
Tell Me Lies : Une saison 2 pour le drame provocateur
Splendor Duel : La critique du jeu
Cinéma - Bandes Annonces : 1er décembre 2022