576 connectés

Je suis C-3PO : Les souvenirs d’Anthony Daniels chez FANTASK

Date : 21 / 10 / 2020 à 08h30
Sources :

Éditions FANTASK


Anthony Daniels

Je suis C-3PO
Les souvenirs ne s’effacent pas

. Date de parution : 23 octobre 2020
. Éditeur : Éditions FANTASK
. Nombre de pages : 296 dont 1 cahier photo de 16 pages
. Prix : 21,95 €
. EAN / ISBN : 9782374940229

Anthony Daniels rencontre pour la première fois le personnage de sa vie dans le bureau d’un jeune réalisateur américain, George Lucas, en 1975. L’acteur, qui s’était destiné à une carrière théâtrale, deviendra une des plus grandes icônes de la culture pop dans le costume de C-3PO.

Dans cette autobiographie pleine d’humour, sincère, émouvante, l’auteur révèle tous les dessous de la création de ce rôle si particulier, dont il se sentira parfois prisonnier (au propre, comme au figuré), nous dévoilant au passage des secrets de coulisses. Seul acteur présent sur tous les films de la saga, il nous offre un nouveau point de vue, intime et drôle, sur une des plus grands oeuvres cinématographiques jamais tournées.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Origine Paradis : Le nouveau roman de Thierry Brun
Les pouvoirs de l’enchantement : Usages politiques de la (...)
Star Wars - La Haute République : Les 2 premiers romans annoncés (...)
Immortals Fenyx Rising : Le roman officiel
Star Wars : Défauts de paiement pour les auteurs des romans de la (...)
Snowpiercer : Le train est bel et bien lancé (SPOILERS)
Star Trek : Les séries se téléportent aussi de CBS All Access à (...)
Le Muppet Show : La série des années 70 sur Disney+
Peaky Blinders : La fin de la série mais pas la fin de (...)
New York, unité spéciale : Le retour de Annabelle Sciorra dans la (...)
Micro Art Studio - Scenery : Les décors prépaints pour (...)
Netflix - Bandes annonces : 21 janvier 2021
The Expanse : Review 5.08 Hard Vacuum
Justice League : Le Cut de Zack Snyder sera finalement présenté (...)
American Gods : Review 3.02 Serious Moonlight