362 connectés

[email protected] - Bill and Ted Face the Music : Un panel au doux parfum de nostalgie

Date : 29 / 07 / 2020 à 13h00
Sources :

SyFyWire


Enfin, il est bientôt là ! Ce "il" c’est Bill and Ted Face the Music, le 3e film des aventures déjantées et musicales de Bill (Alex Winter) et Ted (Keanu Reeves) après L’Excellente Aventure de Bill et Ted en 1989 et Les Folles Aventures de Bill et Ted en 1991. Le 3e film a eu droit à son panel virtuel du Comic Con de San Diego... Ahhh, Nostalgie, quand tu nous tiens.

Se déroulant 3 décennies après que le duo titulaire ait fait vibrer le monde entier en 1991, Face the Music s’ouvre avec Bill et Ted qui tentent de faire décoller leur célébrité. Ils sont tous lessivés, mais ont une chance d’atteindre à nouveau la grandeur lorsqu’un visiteur du futur les charge d’écrire une chanson qui unira toute la vie dans l’existence. Avec l’aide de leur fidèle cabine téléphonique, de leurs filles, de la Faucheuse et de certains des plus grands musiciens de l’histoire, ils essaieront de sauver toute vie telle qu’ils la connaissent.

Étaient présents à ce panel Reeves et Winter bien sûr, mais aussi Samara Weaving (Thea Preston, la fille de Bill), Brigette Lundy-Paine (Billie Logan, la fille de Ted), William Sadler (La Mort), le réalisateur Dean Parisot, et Ed Solomon et Chris Matheson, les scénaristes attachés à la franchise depuis son tout début. Montons à bord de la cabine téléphonique temporelle et faisons un petit tour dans le temps...

Le modérateur du panel, le fantasque Kevin Smith, a déclaré que le film était "adorable" et a expliqué qu’il serait dédié au personnage qui apportera la cabine téléphonique temporelle à nos 2 héros improbables, Rufus qui était interprété par le regretté George Carlin.

À son tour, Parisot a pris la parole : "Ce sont des personnages emblématiques et il est très difficile de revenir après 30 ans. Tout cela faisait partie du puzzle de l’assemblage, mais il fallait aussi le moderniser - ramener ces personnages à l’âge moyen et retrouver leurs filles".

Winter, en revenant involontairement sur le thème de l’histoire qui consiste à avancer dans les années, explique : "Le film était vraiment dur, physiquement. Le scénario était encore plus physique que les 2 premiers pour Keanu et moi-même, surtout." Il a décrit le film comme "un pis-aller de Dickens, un retour en arrière dans votre vie et la découverte que chaque itération de votre vie était pire que la précédente. C’est assez drôle et aucun d’entre nous n’avait vraiment pensé à se lancer dans un voyage pour essayer d’en faire un 3e. Même cette nuit-là, je pense que nous avons tous pensé : « Eh bien, cela ne vaut pas vraiment la peine d’être fait, personne n’en a vraiment besoin à moins que ce soit vraiment génial et que nous puissions, d’une manière ou d’une autre, par magie, nous accrocher suffisamment à la création pour qu’elle conserve son intégrité par rapport à l’idée initiale »."

"Je ne peux pas ressentir ou rire ou faire quoi que ce soit comme le fait de travailler sur Bill & Ted et de travailler avec Alex. Pour moi, cela n’existe nulle part ailleurs dans le monde", a déclaré Reeves.

Face the Music implique une transmission du flambeau à une jeune génération, celle représentée par les filles de Bill et Ted. Les 2 actrices ont étudié de près les mouvements et les maniérismes du corps de Reeves et de Winter afin d’interpréter avec précision leurs enfants.

"J’ai regardé la performance d’Alex et j’ai essayé d’étudier sa façon physique de se tenir comme Bill et d’essayer de la rendre plus féminine", a déclaré Weaving. "[Je voulais] essayer de la rendre différente, mais la pomme ne tombe pas loin de l’arbre."

Lundy-Paine, de son côté, a expliqué en parlant aux 2 stars : "Regarder les films, mais aussi l’expérience de vous avoir rencontrés, d’être devenus amis avec vous, mais aussi de vous regarder secrètement tout le temps pour voir comment vous bougez vos bras... Billie et Thea et les génies de la manière dont Bill et Ted sont maladroits et naïfs. C’est en quelque sorte là que nous avons trouvé et joué avec ces différences. Billie et Thea sont tellement bêtes, mais leur bêtise les amène à dire des choses comme « Quoi ?! Comment tu sais ça ? » Cela a en quelque sorte conduit aux différences physiques qui en découlent."

Sadler, qui reprend son rôle de La Mort de 1991, a raconté comment il s’est foulé le poignet lors de son tout 1er jour de tournage, qui impliquait le jeu de marelle que nous voyons dans la dernière bande annonce. "Le moment vraiment amusant, c’est quand Alex et Keanu... quand nous nous sommes enfin retrouvés à l’écran, et c’était juste des gangbusters à partir de là. C’était comme si on ne s’était jamais quittés", se souvient-il.

Bill & Ted Face the Music sera disponible en VOD et dans certains cinémas à partir du 1er septembre aux USA. D’ici là, n’oubliez pas d’être cools les uns avec les autres...




Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Black Phone : Le prochain film d’horreur de Scott (...)
Barbie : Margot Robbie promet un film totalement différent
Bullet Train : Le train de Brad Pitt prend des allures de convoi (...)
Bullet Train : Et voilà Michael Shannon, Lady Gaga et Logan (...)
Bullet Train : Au tour de Masi Oka de monter dans le train de (...)
Godzilla vs Kong : La première bande annonce
Star Trek Discovery : Les plans pour la saison 4 commencent à (...)
American Gods : Review 3.03 Ashes and Demons
The Stand : Review 1.06 The Vigil
Mourir peut attendre : La mise à mort devrait avoir lieu en (...)
Morbius : Le vampire vivant de Sony ne mordra pas ses spectateurs (...)
The King’s Man - Première mission : Le film emporté dans le (...)
Sans un bruit 2 : Le film déménage en silence
The Lincoln Lawyer : La série pour Netflix avec Manuel (...)
1984 : La critique de la BD de chez Soleil Prod