319 connectés

The Umbrella Academy : Review de la saison 2

Date : 29 / 07 / 2020 à 14h30
Sources :

Unification


La saison 2 de Umbrella Academy, en 10 épisodes de 45 minutes, est l’excellente suite de la première qui permet de retrouver avec un immense plaisir la fratrie Hargreeves.

Projetés dans les années 60 et séparés, ces derniers doivent se retrouver pour mettre fin à une nouvelle apocalypse qui malheureusement les suit à la trace. Mais ceux-ci se sont plus ou moins bien habitués à l’époque et à leur nouvelle vie et les retrouvailles s’avèrent parfois compliquées.

La série permet de retrouver les 7 comédiens jouant des rôles et frères et sœurs Hargreeves. Auxquels s’ajoutent de nouveaux personnages particulièrement haut en couleurs et percutants. Dont leur père beaucoup plus jeune qui ne sait pas encore qu’il va les adopter des années plus tard et qui a toujours un caractère charmant et chaleureux.

Les comédiens retrouvent visiblement avec un grand plaisir leurs rôles respectifs qui évoluent au cours de la saison deux et leur permet de faire de nouvelles propositions très intéressantes. Ellen Page est formidable en personne qui a toujours des problèmes pour gérer ses sentiments. Robert Sheehan est toujours aussi amusant en homme ne prenant pas forcément la vie au sérieux. Il forme un très bon duo avec Justin H. Min, impeccable en frère décédé qui ne peut exister qu’à proximité du premier. Aidan Gallagher est magnifique en numéro cinq qui essaye encore de tirer les ficelles d’un continuum spatio-temporel bien compliqué. Emmy Raver-Lampman est sympathique en sœur se battant pour les droits des afro-américains. David Castañeda est très bon en personne parfois en décalage en essayant de faire le bien sans tenir compte des conséquences. Tom Hopper est bien juste en homme voulant respecter les règles. Colm Feore est toujours impeccable en père sans grande empathie.

Les nouveaux venus sont tous intéressants, apportent beaucoup à l’intrigue et permettent de faire changer des lignes qui existaient déjà lors de la première saison. Il ne serait pas impossible de retrouver certains dans la saison trois qui a déjà été confirmée. Si le final de la première était particulièrement spectaculaire, celui de la seconde est extrêmement intriguant et donne une très grande envie de découvrir quelles nouvelles mésaventures vont survenir dans la vie de cette fratrie sortant de l’ordinaire. Néanmoins la saison 2 permet de répondre à certaines questions restées dans l’ombre de la première saison et de dévoiler des éléments vraiment surprenants.

La réalisation est extrêmement brillante. Certains passages sont de toute beauté et orchestrés très minutieusement. Ils permettent d’en mettre plein les yeux dans des scènes grandioses. D’autant que les effets spéciaux sont magnifiques. Ils sont non seulement extrêmement présents, mais entre les capacités des différents frères et sœurs, et les effets qu’ils ont sur leur environnement, il est difficile de trouver une scène préférée tant ces dernières sont nombreuses et toutes plus brillantes les unes que les autres. Les passages de combats sont d’ailleurs extrêmement spectaculaires et la caméra virevolte autour des personnages, s’affranchissant parfois de l’espace dans lequel elle est enfermée pour entraîner le spectateur au cœur de rencontres épiques.

L’humour est toujours bien présent, même en plein cœur d’affrontements. Les échanges entre les frères et les sœurs, les piques qu’ils lancent parfois aux personnages qu’ils croisent et les situations invraisemblables qui laissent parfois de la place au rire font vraiment passer un bon moment et allègent parfois une atmosphère extrêmement tendue.

La reconstitution des années 60 est très bien faite et donne l’occasion d’aborder un certain nombre d’événements marquants et de sujets sociétaux de l’époque. Ainsi, les droits des afro-américains dans un pays pratiquant la ségrégation, la guerre froide et le drame de l’assassinat de Kennedy à venir, la condition des homosexuels sont des thématiques abordées. Auxquelles se rajoutent évidemment une histoire de famille compliquée et des amours qui le sont tout autant.

La saison 2 de Umbrella Academy est encore plus jouissive à découvrir que la saison 1. Elle permet de retrouver des personnages qui gagnent en maturité et tentent de se ressouder dans leur famille recomposée. C’est aussi l’occasion de découvrir une histoire extrêmement bien écrite dans laquelle le temps et l’espace sont des éléments narratifs importants.

Avec un récit tellement captivant qu’il est difficile de ne pas enchaîner tous les épisodes, des acteurs qui sont tous impeccables dans leurs rôles respectifs, une mise en scène extrêmement brillante et des effets spéciaux qui le sont tout autant, cette nouvelle saison est vraiment extrêmement plaisante à découvrir et donne une très grande envie de la revoir immédiatement après pour l’apprécier à nouveau.

Formidable et jubilatoire.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.10
- Titre : Right Back Where We Started, The Frankel Footage, The Swedish Job, The Majestic 12, Valhalla, The Singapore Sling, Oga for Oga, The Seven Stages, 743, The End of Something
- Date de première diffusion : 31 juillet 2020 (Netflix)
- Créateur : Steve Blackman
- Réalisateur : Ellen Kuras, Stephen Surjik, Jeremy Webb Amanda Marsalis, Tom Verica, Sylvain White
- Scénariste : Steve Blackman d’après l’œuvre de Gerard Way et Gabriel Ba
- Avec : Ellen Page, Tom Hopper, David Castañeda, Emmy Raver-Lampman, Robert Sheehan, Aidan Gallagher, Justin H. Min, Colm Feore

RÉSUMÉ

Projeté et dispersé dans les années 60, la fratrie Hargreeves doit se retrouver et éviter une nouvelle apocalypse.

BANDE ANNONCE



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Enola Holmes : La review du film Netflix
Criminal - UK : Review de la saison 2
The Gift : Review de la saison 2
#Alive : La review du film Netflix
Ratched : Review de la saison 1
VOD DVD - Bandes Annonces : 26 septembre 2020
Justice League : Retour en production dans un climat tendu sur le (...)
Star Trek : Remettre en question la Fédération
Star Wars - Cassian Andor : Tony Gilroy remplacé par Toby Haynes (...)
The 100 : Review 7.15 The Dying of the Light
Netflix - Bandes annonces : 25 septembre 2020
Projet Tom Cruise : La navette SpaceX décollera en octobre (...)
Black Narcissus : La bande annonce de la série FX / Hulu
Billie : La critique
Mr. Mercedes : La série adaptée de Stephen King arrive sur (...)