471 connectés

Mystery Men [DVD / Blu-Ray / Blu-Ray Steelbook] : La critique

Date : 20 / 07 / 2020 à 11h30
Sources :

Unification


J’avais un excellent souvenir de ce film que j’ai dû voir à la télé il y a une quinzaine d’années, mais dont je n’avais jamais entendu parler à sa sortie, en 1999. A l’époque, en dehors de Superman et Batman, les super-héros n’avaient pas encore ’décollé’ au cinéma. Mystery Men était donc le premier film de collectif de super-héros, juste avant X-Men et bien avant Watchmen, Avengers et Justice League (si l’on ne prend pas en compte les Tortues Ninja ou les Power Rangers qui sont dans une catégorie à part...). Alors pour l’époque, c’était tout de même assez révolutionnaire.

Mais que ce film soit une comédie lui a certainement fait beaucoup de tort. Car si le public était prêt pour les films de super-héros, il ne l’était pas forcément pour des super-héros parodiques, version ’loser’. Et donc le film a fait flop : produit pour 68 millions de dollars, il n’a engrangé que 33,5 millions de dollars au box office. C’est dommage, car il vaut son pesant de cacahuètes !

L’histoire est simple et classique : dans une ville imaginaire, Champion City (première parodie : c.f. Gotham City, Central City, Star City etc. de DC), une bande de nases qui se prennent pour des super-héros part à la rescousse d’un autre super-héros - à peine plus crédible, mais millionnaire (deuxième parodie : Batman) et servi par un bon marketing - tombé aux mains d’un super méchant. Un pitch qui aurait dû attirer n’importe quel geek avec un bon sens de l’humour. A part que ça n’a pas marché. Les geeks n’étaient peut-être pas assez murs, à l’époque...

Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir mis le paquet : un ’production design’ superbe, clairement influencé, entre autres, par Batman, James Bond et Blade Runner, des décors et des costumes au top, une super B.O. et une distribution de choc : Geoffrey Rush (Casanova Frankenstein), oscarisé pour Shine en 1997, Ben Stiller (Roy/Furious), William H.Macy (Eddy/Shoveler), Greg Kinnear (Lance/Captain Amazing), Paul Reubens (Spleen), Hank Azaria (Jeff/Blue Raja), Janeane Garofalo (Bowler) et même le chanteur Tom Waits (Doc Heller) ainsi que le comique britannique, Eddie Izzard (Tony P.). Et un caméo de Michael Bay qui vous sera révélé dans les bonus...

Nos super-héros sont surprenants : Shoveler manie la pelle comme un as des arts martiaux le nunchaku, Blue Raja est le roi du lancer de fourchette, Spleen l’empereur de la flatulence (ça va péter !... littéralement), Furious se met en colère comme pas deux, Bowler a une boule de bowling aux pouvoirs surnaturels, et Invisible Boy pense qu’il peut devenir invisible, mais uniquement quand personne ne le regarde. Quant à Captain Amazing, il a une super combinaison en néoprène et beaucoup de sponsors. Côté super-méchant, Casanova Frankenstein est un dangereux génie qui aime le disco. Le tableau est brossé : gros délire au menu !

A la réalisation, un maniaque de la pub, Kinka Usher, dont ce sera le premier et dernier long-métrage de fiction, probablement à cause de l’échec commercial du film. Et c’est bien triste, car c’est justement son expérience dans la pub qui lui a permis d’apporter la touche d’extravagance dont ce film avait besoin. Comme tout visionnaire, il n’a pas été compris.

J’espère que le Blu-ray saura séduire un nouveau public, plus averti peut-être ?, qui appréciera les effets spéciaux réalistes (et hilarants) que l’on aperçoit dans les bonus, comme les trois mecs armés de souffleries qui simulent les effets d’un terrible vortex, ou encore le lance-fourchette en caoutchouc (voir photos).

Côté bonus, donc, à noter l’excellente ’featurette’ produite à la sortie du film en 1999. On y trouve notamment une séquence ’intercut’ vraiment drôle entre l’interview de la costumière et celle de Greg Kinnear. Les autres bonus, produits pour la sortie du BD, sont moins convaincants et s’appuient sur des interviews pas franchement passionnantes. Dont celle d’un certain Quentin Durand, créateur du ’The 90’s Movie club’, qui donne une analyse comparée du film avec les autres films de super-héros, en le positionnant historiquement - on se demande pourquoi - par rapport aux événements du 11 septembre 2001. Encore un truc de Français à la mord-moi-le-noeud... Il y a aussi une série de scènes (heureusement) coupées au montage, mais on aurait franchement préféré un bêtisier. Quant au commentaire du réal, il m’a gonflée au bout de 10 minutes. Pas un grand orateur, le monsieur.

Si les bonus sont moyens, le film est définitivement ’collector’ et je ne saurai que trop vous recommander d’acheter le BD si vous n’avez jamais vu cette pépite.


SYNOPSIS

Une bande de losers pleins de bonne volonté qui se prennent pour des super-héros, vole au secours d’un autre super-héros tombé dans les griffes d’un super méchant.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 01
- Titre original : Mystery Men
- Date de sortie : 21/07/2020
- Réalisateur : Kinka Usher
- Scénariste : Neil Cuthbert, d’après la BD de Bob Burden
- Interprètes : Hank Azaria, Paul Reubens, Geoffrey Rush, Ben Stiller, William H. Macy, Janeane Garofalo, Tom Waits, Eddie Izzard, Greg Kinnear, Kel Mitchell, Claire Forlani, Lena Olin, Wes Studi
- Photographie : Stephen H. Burum
- Montage : Conrad Buff
- Musique : Stephen Warbeck
- Costumes : Marilyn Vance
- Production design : Kirk M. Petruccelli
- Décors : Victor Zolfo
- Producteurs : Lawrence Gordon, Lloyd Levin, Mike Richardson
- Distributeur : L’Atelier d’images

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Mystery Men




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


I Have a Dream Africa [VOD] : La critique
Bombay Rose [VOD] : La critique
The Goya Murders [VOD] : La critique
Mystery Men [DVD / Blu-Ray / Blu-Ray Steelbook] : La (...)
The Fall [VOD] : La critique
Raya et le dernier dragon : La première bande annonce du nouveau (...)
Star Wars The Mandalorian : Une seconde bande annonce pour la (...)
The Batman : Superman & Wonder Woman sur les plateaux de (...)
The Third Day : Review 1.06 La nuit
The Falcon and The Winter Soldier : Danny Ramirez pour un rôle (...)
Rebecca : La review du film Netflix
Netflix - Bandes annonces : 21 octobre 2020
The Flight Attendant : Yasha Jackson pour la série HBO Max (...)
The Crown : Dominic West sera le Prince Charles pour la saison (...)
FBI - Most Wanted : Amy Carlson & Terry O’Quinn pour la (...)