418 connectés

Resident Evil 2 : La critique de la nouvelle version du jeu vidéo

Date : 02 / 02 / 2019 à 09h00
Sources :

Unification France


Resident Evil 2
La nouvelle version d’un jeu cultissime

Description :

"L’horreur règne dans la petite ville de Raccoon City. Dans les rues déambulent des cohortes de zombies. Que s’est-il passé ? Claire Redfield et Leon S. Kennedy se retrouvent sur place, bien déterminés à aider les rares survivants et à comprendre ce qui a pu se produire ici. Que cache l’incident de Raccoon City ?

Qui sont les vrais responsables de cette catastrophe ? Dans une ville transformée en un véritable champ de ruines, Claire et Leon auront fort à faire pour survivre et tenter de résoudre cette énigme.

Vivez deux aventures séparées en incarnant Leon Scott Kennedy ou Claire Redfield. Deux histoires parallèles au coeur de Raccoon City.

Leon Scott Kennedy
Pour son premier jour au commissariat de Raccoon City, l’agent Leon S. Kennedy ne s’attendait certainement pas à ça. La ville est en proie au chaos alors que la plupart des policiers ont d’ores et déjà disparu. Après avoir croisé la route de Claire Redfield, il décide de se réfugier au commissariat, point de départ d’une aventure qui le poussera à explorer bien d’autres lieux.

Claire Redfield
Partie à la recherche de son frère Chris (héros du premier volet de Resident Evil), Claire Redfield arrive à Raccoon City où elle découvre avec effroi des hordes de zombies. Après une rencontre mouvementée avec Leon S. Kennedy, Claire croise la route de Sherry, une jeune fille perdue au milieu de ce chaos. Personnage emblématique, on retrouve Claire dans plusieurs épisodes de la saga Resident Evil."

Le gameplay :

La base du jeu s’articule autour de la double campagne de Léon et Claire. On choisit donc de commencer par jouer l’une ou l’autre, sachant que ces campagnes se croiseront de temps en temps en jeu.

Les vues pré-calculées de l’ancien jeu ont laissé leur place à la vue à la 3ème personne, parfaitement soutenue par le moteur maison, le RE Engine.

Le jeu, gardant sa trame originale, se permet de rajouter de nouveaux éléments de gameplay et scènes (surtout avec les personnages secondaires).

Plus étonnant, il garde aussi tous les anciens. On redécouvre alors, mi-nostalgique, mi-amusé, des éléments de jeu qui étaient déjà absurdes à l’époque (les médaillons à collecter pour ouvrir un passage secret dans le commissariat par exemple). On redécouvre aussi un vrai survival, avec des cartouches bien plus limitées que depuis Resident Evil 4.

L’environnement est plus complet, et demande une attention particulière. En effet, les objets sont moins évidents à trouver (la carte du menu vous y aidera tout de même), et les énigmes ont été légèrement retravaillées.

Le combat a été particulièrement soigné. Les zombies, bien plus résistants qu’avant même en mode facile, deviennent de véritables ennemis sur qui on devra tirer plusieurs balles (même en pleine tête). Les possibilités sont nombreuses pour s’en débarrasser, comme le couteau (toujours présent, mais plus évolué, et que l’on devra récupérer à chaque utilisation), ou tout un stock d’armes secondaires, comme des grenades. Notez que l’on pourra aller jusqu’à couper les jambes des zombies, qui se mettront alors à ramper pour vous choper. Leur déplacement est aussi assez imprévisible, et les démarches hiératiques et différentes selon les individus et leurs blessures, donneront du fil à retordre afin de garder la ligne de mire pour un head-shot salutaire.

D’autres ajouts, sous forme de défis, rajoutent plein de petits jeux que je vous laisserai découvrir.

La place des cinématiques (très belles, malgré un effet sur l’eau de pluie trop luminescent) est aussi très appuyée.

Le verdict :

Lorsque l’on joue à Resident Evil 2 (2019), un sentiment mitigé peut s’emparer du joueur. Du Ouah ! (ce qui a été ajouté) au Bah, c’est bizarre ça (presque tout ce qui a été gardé).

Il fait revivre une fibre nostalgique des vrais Resident Evil, jouant constamment entre la réminiscence des souvenirs et les multiples changements, à travers des graphismes splendides.

Une fascination ne peut que se faire ressentir pour ceux qui ont joué à ce jeu il y a 20 ans. Par contre, les nouveaux joueurs y trouveront sans doute moins leur intérêt.

Quoiqu’il en soit, aussi bien le scénario, que l’ambiance claustrophobique, que les nombreux ajouts de gameplay nous replonge dans un style de jeu qu’il est fort agréable de retrouver, d’autant plus que les développeurs ont eut une formidable idée : développer le T-103, un ennemi retors et harceleur tout au long du jeu, qui prévaut ce que sera le Nemesis du 3ème opus.

Ce Resident Evil 2 est donc un véritable reboot, bien plus qu’une simple remasterisation fainéante, qui fera bien des heureux !

Fiche technique

Studio : Capcom
Genre : Survival Horror
Nombre de joueurs : 1
Textes en Français, Voix en Français
Date de sortie : 25 janvier 2019
Plateforme : PC / PS4 / Xbox One
Version testée : PS4






Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Jedi Fallen Order : Un teaser du nouveau jeu Star Wars chez (...)
Lord of the Rings - Gollum : Le jeu vidéo de Daedalic (...)
Stadia : L’avenir du jeu vidéo selon Google
Devil May Cry 5 : La critique dantesque
Harry Potter - Wizards Unite : Les toutes premières images du jeu (...)
Avengers Endgame : Les superbes affiches des cinémas (...)
The Eternals : L’acteur Ma Dong-Seok rejoint le (...)
The Six Billion Dollar Man : Travis Knight réalisera (...)
Homecoming - Un film de Beyoncé : La review du film Netflix
Disperata : La critique
Utopia : John Cusack rejoint la série d’Amazon
One Key : La critique du jeu
Les cloches Aliens
VOD DVD - Bandes Annonces : 20 avril 2019
Star Trek Picard : Jonathan Frakes parle d‘une série (...)