492 connectés

Placerville : La critique

Date : 29 / 01 / 2019 à 08h00
Sources :

Unification France


Placerville

  • Scénario : Christophe Bec
  • Dessin : Cyrille Ternon
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Flesh & Bones
  • Genres : Fantastique
  • Date de sortie : 23 mai 2018
  • Nombre de pages : 128
  • ISBN : 978-2-344-01470-7
  • Format : 166 x 244 mm
  • Prix : 9,99 €

Lire un extrait

Ne la regardez surtout pas dans les yeux !

Quelque part sur une route de campagne, aux États-Unis. Une mère et sa fille croisent sur le bas-côté une énigmatique petite fille dont le visage est caché par ses longs cheveux noirs. Que peut bien faire une enfant toute seule dans un endroit si isolé de tout ? Elles décident de s’arrêter pour en avoir le cœur net. Elles n’auraient jamais dû…

Combinant les codes du film de revenants façon The Ring à ceux du road-movie, Placerville est un récit surnaturel et effrayant qui ne vous fera plus prendre la route de la même manière…

Décryptage

C’est au détour d’une route enneigée de 1951, que Misty et sa mère, rentrant d’un diner, feront la terrifiante expérience de la rencontre avec une jeune fille mystérieuse aux longs cheveux noirs, errant en lisière de forêt. Des années plus tard, Kerrie quitte le cocon familial avec son fils Paul pour rejoindre San Diego pour débuter une nouvelle vie. Elle passera elle-aussi par cette même route 50 et son destin croisera lui-aussi la fille aux cheveux longs.

Comment en voyant la couverture, ne pas penser aux films de fantômes japonais, les yurei eiga, ces films d’horreur avec la célèbre fille aux cheveux longs, habillée en blanc, couleur du deuil, qui terrorise son entourage, immortalisée pour les occidentaux dans les films de la saga Ring. L’ambiance terrifiante et neigeuse est glaciale et tout comme Winter Station (un autre récit de Christophe Bec dans la même collection) qui se déroule dans une station de ski fantôme enneigée, le noir & blanc du dessin retranscrit à merveille l’atmosphère glaciale et terrifiante de cette nouvelle histoire. C’est bien un fantôme qui hante cette route et les pages de cette histoire haletante et frissonnante mêlant histoire de fantôme et enquête policière sur la disparition inquiétante de cette jeune femme et son fils.

Très plaisante à suivre, et dotée d’un bon suspense, l’histoire est tout aussi étrange que captivante. A la frontière du cauchemar et du rêve éveillé, ce thriller surnaturel horrifique glaçant est très efficace et saura tenir son lecteur en haleine.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


My Home Hero : La critique du tome 2
Goblin Slayer roman : La critique du tome 1
Les coulisses de Minuscule - Les Mandibules du bout du monde : La (...)
Stranger Things - Suspicious Minds : La critique du livre
Persona : La critique des tomes 1 et 2
Mouse Guard : Le film de la Fox annulé par Disney
My Home Hero : La critique du tome 2
Guardians of Legends : Une chasse au trésor de 210.000 (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 22 avril 2019
The Boys : La bande annonce totalement folle de la série (...)
The Orville : Review 2.13 Tomorrow, and Tomorrow, and (...)
Star Wars - The Mandalorian : Les révélations et secrets de (...)
Halo : Pablo Schreiber sera Master Chief pour Showtime
Netflix - Bandes annonces : 21 avril 2019
Victor et Célia : La critique