585 connectés

PIFFF 2018 : Jour 1

Date : 05 / 12 / 2018 à 08h30
Sources :

Unification


C’est avec une salle comble venue découvrir l’avant-première de Assassination Nation qui sort en salle le 5 décembre que la huitième édition du PIFFF a été lancée.

Après la présentation du festival et les rapides discours d’ouverture des organisateurs, les deux premiers films ont été lancés devant des spectateurs ravis de se retrouver en si bonne compagnie pour 6 jours de cinéma de genre.

Dès mercredi, les films en compétition seront visibles à 14h30 et 19h15, alors que ceux de la rétrospective et hors compétitions prendront les créneaux de 16h30 et de 21h30 (horaires un peu variables selon les journées).

Le jeudi 6 et le dimanche 9, une séance matinale supplémentaire est ajoutée, alors que les spectateurs pourront assister en entrée libre à la remise du Prix Climax vendredi 7 décembre à 11h.

Il ne faut pas non plus rater le samedi 8 décembre qui permettra aux amateurs de découvrir les courts métrages français et étrangers en compétition.

Femmes et zombies sont les mots clé de cette première journée du PIFFF.

19h30 : ASSASSINATION NATION

Dans la petite ville de Salem, un hacker provoque un scandale général en piratant les données personnelles des habitants, dont la vie est désormais exposée en place publique. 4 jeunes filles vont bientôt être la cible d’une véritable chasse aux sorcières…

Avis : Assassination nation est un film redoutable et caustique présentant 4 lycéennes devant survivre à une nuit d’horreur dans laquelle on veut les tuer. La séquence d’ouverture, très réussie, est explicite et montre tous les éléments que le réalisateur va mettre en images. Très bien filmée et interprétée, l’œuvre dénonce les dérives des réseaux sociaux et des données personnes numérisées. Et met en avant des femmes fortes ne s’en laissant pas compter. Violent et méchant, empli d’humour noir, on ne s’ennuie pas en compagnie de ces demoiselles débrouillardes.
Vous pouvez trouver la critique complète du film qui sort en salle le 5 décembre 2018 ICI


22h00 : NE COUPEZ PAS

Le tournage d’un DTV horrifique bat son plein dans une usine désaffectée. Techniciens blasés, acteurs pas vraiment concernés, seul le réalisateur semble investi de l’énergie nécessaire pour donner vie à un énième film de zombies à petit budget. Pendant la préparation d’un plan particulièrement ingrat, le tournage est perturbé par l’irruption d’authentiques morts-vivants...

Avis : C’est un véritable OVNI que l’on a pu découvrir en deuxième partie de soirée. Ce dernier, film japonais tourné avec un budget très réduit, espérait faire 5 000 entrées. Après quelques festivals et un engouement croissant, il a étrenné une soixantaine de festivals dans le monde entier, avant de ressortir au Japon pour y faire 2 millions d’entrées.

Ne vous arrêtez ni au résumé, ni à la bande annonce, car c’est bien face à un excellent film, très brillant et hilarant devant lequel on se retrouve. En parler plus serait en gâcher les nombreuses surprises amenées par un scénario malin. L’œuvre a eu un tonnerre d’applaudissements mérités à la fin du film, avec une nouvelle salve nourrie à l’issue du générique qu’il faut voir en entier. Elle est une parfaite démonstration qu’avec un véritable scénario bien écrit reposant sur une idée géniale, on peut faire du vrai cinéma. Il semblerait que le film sorte en France an 2019, aussi ne passez vraiment pas à côté. Et restez bien après les 20 premières minutes « semblant » ratées, vous allez tombez de haut !


- SITE OFFICIEL
- SITE FACEBOOK



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


PIFFF 2018 : Le Weekend
PIFFF 2018 : La clôture
PIFFF 2018 : Jour 4
PIFFF 2018 : Jour 3
PIFFF 2018 : Jour 2
Aquaman : La critique
The Dark Crystal - Age of Resistance : Netflix dévoile le casting (...)
Black Lightning : Le costume de Lightning
Stargirl : Le fils de Hulk sera Hourman
Bumblebee : L’affiche Dolby Cinema
Narcos Mexico : Diego Luna et Scoot McNairy de retour (...)
Trailers voDvd & co : 18 décembre 2018
Lumières 2019 : Les nominations de 24ème cérémonie
6 trésors légendaires - 6 braquos : La critique des recueils de (...)
Bandes Annonces & Co : 18 décembre 2018