103 connectés

The X-Files Archives #3 : La critique

Date : 02 / 01 / 2018 à 08h00
Sources :

Unification France


The X-Files
Archives #3
Les affaires non classées du FBI

  • Scénario : John Rozum & Stefan Petrucha
  • Dessin : Charlie Adlard & Gordon Purcell
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Comics
  • Genres : Thriller-Policier
  • Date de sortie : 9 novembre 2016
  • Nombre de pages : 160
  • ISBN : 9782344017609
  • Format : 173 x 265 mm
  • Prix : 14.95 €

Lire un extrait

Les affaires non classées du FBI

Avec The X-File Archives, faites équipe avec Mulder et Scully et percez une nouvelle série de mystères ! Savamment construites par Stefan Petrucha et dessinées par Charlie Adlard (le dessinateur de Walking Dead), ces enquêtes se déroulant entre les saisons 1 et 9 de la série TV nous mettent une nouvelle fois face à la menace Alien et à la conspiration… La vérité est ailleurs !

Décryptage
Robert Capek est un programmeur doué qui va commettre un triple meurtre sans explication que celle du meurtrier commandé par une intelligence artificielle informatique : One player only (1 chapitre). Mulder est porté disparu et blessé dans une zone subissant de fortes radiations et Scully va tout mettre en oeuvre pour le retrouver : Falling (1 chapitre)
Chassant encore un OVNI, la voiture de Mulder et Scully roule sur une mine et les 2 agents se retrouvent prisonniers d’un camp de nazis : Home of the brave (2 parties). Alors que 6 avions disparaissent mystérieusement en 1945 dans le triangle des Bermudes, un des pilotes réapparait tout aussi mystérieusement 51 ans plus tard :
Thin air (1 partie). Mulder et Scully enquêtent sur la mystérieuse disparition de 4 scientifiques dans une étrange lumière : Night Lights (1 partie sur 2).

Comme les précédents volumes, les histoires courtes ne sont pas forcément les plus inintéressantes mais elles sont toujours trop courtes pour être développées convenablement. La qualité n’est pas au rendez-vous sur toutes les histoires. Elle diffère selon les histoires et on passe du bon au moyen, en penchant dangereusement vers le mauvais. Les histoires ont toutes des postulats de départ qui en feraient d’excellents candidats pour la série mais elles finissent quasi toutes par une issue tirées par les cheveux, voir un peu trop datées pour résonner aux oreilles des fans. Les histoires comportent tous les éléments classiques de la série (conspiration, extra-terrestres...) et mettent en scènes les personnages clés (L’homme à la cigarette, les lone gunmen...) mais cela ne suffira pas à remporter l’adhésion, même si plaisir il y a de replonger dans cette ambiance particulière, il est gâché par des histoires qui auraient mérité un meilleur traitement. Seule Thin air est bien construite et intéressante du début à la fin.

Même s’il s’agit du dessinateur de la mythique série The Walking Dead, le dessin n’en reste pas moins figé et les personnage trop stylisés. L’ajout d’un nouveau scénariste et nouveau dessinateur pourraient expliquer un passage de relai et la déception face aux 2 premiers volumes beaucoup plus riches et intéressants. Il faut avouer que ce troisième tome n’est pas à la hauteur des 2 précédents. Espérons que le tome 4 saura remonter le niveau et apporter quelque chose de nouveau. Le dernier épisode étant en 2 parties, la seconde sera à retrouver sur le tome suivant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Q mysteries : La critique de la série
Lesson of the Evil : La critique de la série
Death’s choice : La critique de la trilogie
Sky-High Survival : La critique des tomes 1 à 10
Wild Blue Yonder : La critique
A Star Wars Story : Les futurs films spinoffs suspendus chez (...)
Ant-Man et la Guêpe : Direction dimension quantique
The Handmaid’s Tale - La Servante écarlate : Review 2.10 (...)
Parvana : La critique
Trailers voDvd & co : 23 juin 2018
Pulsar 2849 : La critique du jeu de plateau
Fake News
Bandes Annonces & Co : 23 juin 2018
Avengers Infinity War : Les effets spéciaux dévoilés
Les Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn brouille les (...)