87 connectés

Hou Hsiao-Hsien [Coffret DVD / Coffret Blu-Ray] : La critique

Date : 13 / 11 / 2017 à 08h30
Sources :

Unification


Après leur ressortie en salle en août 2016, Carlotta Films sort un coffret spécial Hou Hsiao-Hsien avec 6 de ses œuvres jeunesse réalisées dans les années 80. Les très belles versions restaurées permettant d’apprécier au mieux le grand réalisateur taïwanais dont le dernier film The Assassin a été remarqué au Festival de Cannes 2015 pour lequel il a obtenu le Prix de la mise en scène après ses deux Prix du jury en 1993 pour Le Maître de marionnettes et en 2001 pour Millennium Mambo que préfigure La fille du Nil.

Entre légèreté et fraîcheur, interrogation sur la vie et réflexion plus sombre, le réalisateur offre un portrait vivace du Taïwan des années 80 permettant au spectateur d’entrer de plein pied dans l’intimité d’un pays et d’une époque révolue.

Ce cinéaste majeur de Taïwan démontre dès son premier film, Cute Girl, en 1980 de son talent de réalisateur. En utilisant les codes du film romantique et en prenant des grandes stars de l’époque, la jeune taïwanaise Feng Fei-fei, et le Hongkongais Kenny Bee, il permet à son œuvre d’être commerciale et d’avoir des chansons accrocheuses. Il insuffle aussi dedans ce qui fera sa marque de fabrique, soit un traitement original de la jeunesse, des cadrages originaux et surtout de formidables travelings et plans-séquences dont il a le secret.

En 1982, il réalise une autre œuvre légère, Green, Green Grass of Home présentant une nouvelle belle histoire d’amour. Mais il laisse une grande partie de l’histoire à des enfants, dont les superbes 3 mousquetaires, qui apportent joie de vie et énergie au cœur du récit. Ce qui frappe surtout est la dominante écologique du long métrage qui, des années avant que l’on en parle sérieusement, donne beaucoup à réfléchir aujourd’hui encore.

C’est à partir de 1983 qu’il réalise sa tétralogie de films autobiographique parlant de la jeunesse et s’inspirant de sa propre enfance, adolescence et début de l’âge adulte, alors qu’il était un petit délinquant.

Avec Les Garçons de Fengkuei en 1983, il brosse le portrait de trois amis se retrouvant dans une grande ville mettant à mal leur amitié. Plus sombre que ses œuvres précédentes et présentant 3 acteurs non professionnels, le récit est passionnant à suivre et présente un portrait de la jeunesse intemporel.

En 1985, Un temps pour vivre, un temps pour mourir s’inspire directement de la grand-mère du réalisateur, ayant toujours rêvé de rejoindre le continent pour y mourir. Hou Hsiao-Hsien prend le temps de poser ses personnages, de laisser tourner la caméra sur des plans fixes et de donner une respiration à son récit. À travers son jeune personnage, il traite avec justesse de l’éveil des sens et le passage à l’adolescence. La mort prend une nouvelle dimension et fait intégralement partie du processus de la vie.

En 1986, Poussières dans le vent décrit une tranche de vie douce-amère de deux jeunes gens tentant de s’aimer, mais sans arrêt séparés par la vie. Sans pathos, ni misérabilisme, les jours s’écoulent et l’existence des jeunes gens touche profondément dans ce récit mélancolique d’un amour inabouti.

En 1987, La fille du Nil amorce un tournant dans la carrière de Hou Hsiao-Hsien avant sa trilogie Taïwanaise, La Cité des douleurs, Le Maître de marionnettes et Good Men, Good Women pour laquelle ses films seront primés dans le monde. Cette dernière permettra au réalisateur d’obtenir une reconnaissance internationale lui permettant de réaliser des œuvres plus intimes qui feront parti des œuvres majeures de la cinématographie taïwanaise.

La fille du Nil est un film désabusé montrant une famille disfonctionnement et une jeune héroïne, de nouveau incarnée par une star de l’époque, Lin Yang, se projetant dans le personnage d’une bande dessinée. Cette fois-ce, nulle trace de la campagne chère au réalisateur, mais une ville, Taipei, présentée sans fard et anxiogène, alors que ses habitants vivent au cœur de minuscules appartements.

Les 6 films du réalisateur se regardent avec un grand plaisir et possèdent une grande puissance évocatrice, présentant une belle campagne taïwanaise, une ville parfois inhumaine, de jolies histoires d’amour et d’amitié, de la joie et du chagrin, des rencontres qui réchauffent le cœur et des comportements humains dépassant le cadre du pays.

À travers ces œuvres de jeunesse, on voit Hou Hsiao-Hsien grandir, s’affirmer et développer son sens de la caméra et de la mise en scène. Certains de ses plans sont vraiment somptueux et sa maîtrise de la réalisation préfigure déjà les grands chefs d’œuvre qu’il offrira au monde dans les années 90 et 2000.

Magnifique et captivant.

SYNOPSIS

Chef de file de la Nouvelle Vague taïwanaise, Hou Hsiao-hsien (The Assassin) est aujourd’hui l’un des réalisateurs les plus importants de la scène cinématographique mondiale et aura, dès le début de sa carrière, touché à tous les genres : de la comédie romantique au portrait mélancolique de la jeunesse urbaine de Taipei, en passant par les chroniques adolescentes de sa quadrilogie autobiographique. Minimaliste et sans esbroufe, privilégiant les plans-séquences (qui finiront par être sa marque de fabrique), son cinéma cherche à coller au réel avec poésie. Cute Girl, Green Green Grass of Home, Les Garçons de Fengkuei, Un temps pour vivre, un temps pour mourir, Poussières dans le vent et La Fille du Nil : six œuvres de jeunesse à découvrir pour la première fois dans leur version restaurée.

BONUS

C’est plus de 2 heures et demie de bonus que cette très belle version du coffret des œuvres de jeunesse de Hou Hsiao-Hsien permet de visionner.

On peut tout d’abord voir les préfaces de Jean-Michel Frodon sur les films ressortis en salle en août 2016, soit tous les films à l’exception de La fille du Nil. Ces dernières sont très instructives et permettent de mieux appréhender les longs métrages.

Les analyses réalisées par Cristina Álvarez López et Adrian Martin sont passionnantes à découvrir, d’autant que les extraits des films sont très bien mis en valeur. On prend une véritable leçon de cinéma sur les œuvres de Hou Hsiao-Hsien présenté, soient Cute Girl, Green Green Grass of Home et Les Garçons de Fengkuei.

On peut aussi découvrir la bande annonce de la rétrospectif de Hou Hsiao-Hsien et un livret très sympathique permettant de trouver une description et des détails des films du coffret.

Le plus grand supplément est une analyse détaillée de Jean Douchet sur le réalisateur. C’est clairement un bonus passionnant à regarder si on veut en savoir plus sur le réalisateur, ce qui l’a poussé à faire ses films et ce qu’il a apporté au cinéma moderne.

  • 5 Préfaces de Jean-Michel Frodon (30 minutes)
  • 3 analyses réalisées par Cristina Álvarez López et Adrian Martin (55 minutes)
    - Bonne année (Cute Girl - 15 minutes)
    - Un joli petit village (Green Green Grass of Home - 17 minutes)
    - Je suis toujours là (Les Garçons de Fengkuei - 23 minutes)
  • HHH PAR 5 : une analyse de Jean Douchet (61 minutes) Dans cette analyse fleuve composée d’extraits des cinq premiers films du Coffret, le critique et historien du cinéma Jean Douchet revient sur les premiers pas de Hou Hsiao-hsien en tant que réalisateur, à travers l’éclosion de thèmes et d’une grammaire cinématographique qui lui sont propres et qui feront bientôt de lui l’une des plus importantes figures du septième art contemporaines.
  • Bande-Annonce 2016 "Hou Hsiao-Hsien : 5 œuvres de jeunesse" (2 minutes)
  • Livret (16 pages)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : Coffret DVD / Coffret Blu-Ray
- Date de sortie : 08/11/2017
- Audio : Chinois
- Sous-titres : Français
- Durée du film Cute Girl : 1 h 26
- Durée du film Green Green Grass of Home : 1 h 27
- Durée du film Les garçons de Fengkuei : 1 h 36
- Durée du film Un temps pour vivre, un temps pour mourir : 2 h 11
- Durée du film Poussières dans le vent : 1 h 46
- Durée du film La fille du Nil : 1 h 29

PORTFOLIOS

Cute Girl

Cute Girl


© 1980 CHARLES TSO. Tous droits réservés.

Green Green Grass of Home

Green Green Grass of Home


© 1982 CHARLES TSO. Tous droits réservés.

Les garçons de Fengkuei

Les garçons de Fengkuei


© 1983 3H PRODUCTIONS. Tous droits réservés.

Un temps pour vivre, un temps pour mourir

Un temps pour vivre, un temps pour mourrir


© 1985 CENTRAL MOTION PICTURE CORPORATION. Tous droits réservés.

Poussières dans le vent

Poussières dans le vent


© 1986 CENTRAL MOTION PICTURE CORPORATION. Tous droits réservés.

La fille du Nil



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Hou Hsiao-Hsien [Coffret DVD / Coffret Blu-Ray] : La (...)
47 Meters Down [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
À voix haute - La force de la parole [DVD / Blu-Ray] : La (...)
Et les mistrals gagnants [DVD / Blu-Ray] : La critique
Grand Froid [DVD] : La critique

Justice League : La part des reshoots de Joss Whedon
Future Man : Review des premiers épisodes de la saison (...)
Rampage : La première bande annonce
Wonder Woman 2 : Gal Gadot confirme que Brett Ratner n’est (...)
Deadpool 2 : Quand Rob Liefeld rencontre Cable
Trailers voDvd & co : 17 novembre 2017
Argent amer : La critique
Drifter : La critique du tome 3
Bandes Annonces & Co : 17 novembre 2017
Star Wars - Les derniers Jedi : Le rouge domine toujours autant (...)