281 connectés

Cube [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique

Date : 15 / 10 / 2017 à 08h30
Sources :

Unification


Cube est un film d’horreur à petit budget qui avait remporté plusieurs prix à sa sortie en 1997 et donné 2 suites que le réalisateur Vincenzo Natali n’avait pas fait.

C’est surtout le premier long métrage de Vincenzo Natali qui le réussit particulièrement et qui 20 ans après sa sortie est toujours aussi efficace, même si sa séquence d’ouverture choc a depuis été copiée et n’a plus autant d’impact.

6 personnes se réveillent dans une pièce cubique aux murs lumineux ornés de lignes diverses. Aucune d’entre elles ne sait ce qu’elle fait là, et bientôt tous découvrent que les portes situées sur tous les murs mènent à d’autres cubes identiques aux couleurs différentes.

On se retrouve donc dans un huit clos qui devient rapidement anxiogène et angoissant, car tous découvrent vite que certaines pièces sont mortellement piégée et que les cubes se déplacent offrant une progression labyrinthique compliquée à gérer.

Si le but de l’histoire est simple : survivre et trouver la sortie, ce sont clairement les interactions entre les différents personnages qui retiennent l’attention. En effet, on en découvre plus au fur et à mesure que l’intrigue se déroule et chacun d’entre eux peut être la clé de la sortie.

Le long métrage a eu un budget très limité, une durée de tournage de 20 jours et de grandes contraintes techniques. Néanmoins, la photographie de Derek Rogers est très propre et la mise en scène de Vincenzo Natali captivante.

Les acteurs réussissent à nous transmettre leur peur et colère et on s’attache parfois à l’un d’entre eux, ce qui au vu d’une thématique survivaliste, n’est jamais une bonne chose.

Cube est un film d’horreur toujours impressionnant, montrant qu’avec une bonne idée bien exploitée jusqu’au bout et des professionnels de talent, on peut réussir à faire une œuvre innovante et marquante qui a inspiré beaucoup d’autres longs métrages.

Étonnant et captivant.

SYNOPSIS

Six personnes se retrouvent à leur réveil enfermées dans une prison étrange, des cubes métalliques assemblés les uns aux autres mais dont certains passages recèlent des pièges mortels. La sortie est proche mais le chemin pour y parvenir, tellement dangereux…

BONUS

On peut revoir le film avec les commentaires audio du réalisateur Vincenzo Natali, du coscénariste André Bijelic et de l’acteur David Hewlett.

Le premier bonus est une interview passionnante de 1 heure du réalisateur Vincenzo Natali. C’est un document absolument captivant sur la façon dont un passionné peut espérer devenir réalisateur.

En effet, on découvre, à travers des séquences thématiques, la vie et le parcours professionnel du metteur en scène. Ce dernier revient sur ses espoirs et désillusion, sur la façon dont l’université l’a déçu et ses boulots alimentaires lui ont apporté des connaissances pratiques.

Il s’exprime aussi sur la façon dont il a enfin réussi à monter son premier tournage de long métrage pour Cube après le succès remporté par son court métrage Elevated mettant en scène 3 personnes coincées dans un ascenseur.

On peut découvrir la genèse du tournage du Cube, les problèmes rencontrés et la façon dont il a travaillé avec les acteurs et les différents techniciens.

Outre l’intérêt de découvrir autant de choses passionnantes, ce supplément est une véritable leçon de vie et montre parfaitement la difficulté de devenir un réalisateur de film.

Il est amusant de voir que Vincenzo Natali a travaillé sur diverses émissions télévisées pour vivre et n’a pas beaucoup apprécié cela, disant que ce n’était pas un monde pour les réalisateurs. En effet, le temps à passé, les séries ont évolué pour devenir les égales du cinéma et le réalisateur travaille sur plusieurs séries ces dernières années, n’ayant réalisé qu’un long métrage, Haunter en 2003 qui a de grandes qualités, mais est un peu décevant.

Les deux bonus suivant permettent de retrouver le réalisateur. Ce dernier s’exprime sur les effets spéciaux dans Autour du film. On découvre la boîte de production d’effets spéciaux qui a travaillé avec lui sur le long métrage, et sur ses films ultérieurs. De nombreux effets sont expliqués, dont la magnifique scène d’ouverture dont la conception est d’une grande ingéniosité.

Il revient aussi sur une scène clé du film dans Analyse d’une séquence et est toujours accompagné par le responsable des effets numériques qui la commente à ses côtés.

Ce sont donc de formidables bonus à découvrir sur le Blu-Ray du film. Ce dernier est vendu dans un coffret contenant aussi le DVD du film et d’autres bonus que nous n’avons pas eu l’occasion de visionner.

  • Commentaire audio du réalisateur Vincenzo Natali, du coscénariste André Bijelic et de l’acteur David Hewlett
  • Entretien avec Vincenzo Natali (56 minutes)
  • Autour du film (11 minutes)
  • Analyse d’une séquence (11 minutes)
  • Bande annonce (2 minutes)
BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : édition combo
- Date de sortie : 17/10/2017
- Audio : Français, Anglais
- Sous-titres : Français
- Durée du film : 1 h 31

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Cube
- Réalisateur : Vincenzo Natali
- Scénariste : André Bijelic, Vincenzo Natali, Graeme Manson
- Interprètes : Maurice Dean Wint, Nicole de Boer, Nicky Guadagni, David Hewlett, Andrew Miller, Wayne Robson, Julian Richings
- Photographie : Derek Rogers
- Montage : John Sanders
- Musique : Mark Korven
- Costumes : Tamara Rigby-Funke, Madelaine Vieira
- Décors : Jasna Stefanovic
- Producteur : Mehra Meh, Betty Orr pour The Ontario Film Development Corporation, Téléfilm Canada
- Distributeur : Metropolitan FilmExport

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Cube



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le jour de mon retour [DVD] : La critique
Memories of Murder [Coffret collector] : La critique
I Am Not a Witch [DVD] : La critique
Wonder Wheel [DVD / Blu-Ray / VOD] : La critique
Game of Thrones [4K Ultra HD] : La critique
SDCC 2018 - Aquaman : La bande annonce ultra-spectaculaire de la (...)
SDCC 2018 - Shazam : La première bande annonce mi-comédie - mi (...)
SDCC 2018 - Star Trek Discovery : Des mini-épisodes et des (...)
SDCC 2018 - Godzilla 2 Roi des monstres : La bande annonce (...)
SDCC 2018 - Les Animaux Fantastiques - Les Crimes de Grindelwald (...)
Mamma Mia ! Here We Go Again : La critique
SDCC 2018 - Breaking Bad : Souvenirs et héritage 10 ans (...)
SDCC 2018 - Better Call Saul : Le rapprochement se précise
SDCC 2018 – Crazy Ex-Girlfriend : La dernière saison se (...)
Trailers voDvd & co : 22 juillet 2018