221 connectés

Teen Wolf Saison 3 [Coffret Blu-Ray - DVD] : La critique

Date : 15 / 06 / 2017 à 10h00
Sources :

Unification


Teen Wolf est une série de Jeff Davis diffusée depuis 2011 sur MTV. Cette troisième saison est composée de 23 épisodes de 43 mn.

Surement dus à la popularité de la série de MTV qui voit ainsi son budget doublé, cette troisième saison comporte vingt-quatre épisodes au lieu des douze habituels. Un changement de rythme qui pourrait voir ses intrigues et son intérêt dépérir en proposant des épisodes bouche-trous ou des longueurs au niveau de l’action générale. Combien d’autres séries s’étaient terriblement plantées en s’essayant à ce nouveau format ? On se souvient du fiasco de Battlestar Galactica et de sa lente saison trois (aussi !).

Pourtant, ce n’est pas le cas dans Teen Wolf. Jeff Davis et son équipe préservent leur format habituel et nous proposent deux saisons en une seule. Avec une double intrigue, comme fil conducteur, qui s’emboîte parfaitement. Dans la première partie (ou saison 3A comme l’appelleront les fans), la jeune meute de Scott doit faire face à la fois à une meute d’Alphas et une série de meurtres qui touche Beacon Hills. Toujours des intrigues à la fois sombres et recherchées qui poussent toujours plus loin l’histoire. À travers elles, tous les personnages subissent cette évocation intelligente de la métaphore du fameux passage à l’âge adulte. En effet, l’opposition de ces durs à cuire qui composent la meute d’Alphas, déjà adultes, est menée par un être aussi aveugle que démoniaque, contre cette bande adolescente et inexpérimentée. Ou encore ce mauvais druide qui s’attaque à toutes les représentations de ce passage obligé que représentent les vierges, les philosophes, les parents… Une première intrigue très bien ficelée et intelligente qu’on dévore d’un bout à l’autre. Puis vient la deuxième partie de saison (ou saison 3B) dont l’intrigue donne la grosse part à la mythologie, en y intégrant le folklore japonais. Autant la première donnait une grande part à son message avec un peu de mythologie, dans la deuxième partie de saison, le courant s’inverse complètement avec l’introduction du folklore sombre japonais avec les méchants Oni et les Nigistune. Une intrigue pleine d’action qui joue sur les coups et contre coups, comme une partie d’échecs, que nous ne tardons pas à savoir perdue d’avance tellement elle nous surprend et nous prend. Le message est clair : fini de jouer les ados, on est des grands maintenant !

Grâce à ces deux intrigues, nous assistons enfin à une évolution remarquable du casting principal où chacun trouve enfin sa place et son but. Les identités sont moins hésitantes que dans les précédentes saisons. Lydia finit par apprendre ce qu’elle est et elle embrasse totalement sa destinée. Allison tourne enfin la page de son amourette. Bref, ils savent enfin ce qu’ils sont, et ce, dont ils sont capables, surtout tous ensemble. Un nouveau souffle qui permet enfin aux acteurs de nous surprendre par leur jeu et à nous faire ressentir des vraies émotions. Surtout Holland Roden et Dylan O’Brien qui ont été mis en avant par les intrigues et qui nous rendent fous, tellement ils sont stupéfiants. Du côté des personnages secondaires, entre les anciens et les nouveaux, c’est une vaste meute qui arrive cette saison. Et au fur et à mesure que les épisodes avancent, leur trop grand nombre devient une faiblesse tant ils n’arrivent pas à s’imposer et sont trop dépendants des intrigues. On sent que certains ne feront pas long feu. Et les scénaristes ont du aussi ne pas savoir quoi faire d’eux puisqu’ils font le ménage, le casting secondaire se voyant réduit de plus de la moitié. Le petit plus de ce côté-là est donnée aux parents qui sortent enfin de l’ombre de leur progéniture et gagnent aussi en profondeur.

Finalement, ce troisième volet de Teen Wolf est à l’évidence pour moi la meilleure jusqu’à présent. Avec l’augmentation des épisodes et donc des possibles longueurs voire même des erreurs, cela aurait pû gâcher notre plaisir. C’était sans compter avec l’intelligence scénariste de Jeff Davis et son équipe. En gardant leur format de base, ils nous calent ainsi deux saisons en une en continuant à nous proposer un univers toujours plus étendu, des intrigues fortes et sombres et une évolution cohérente et très attachante de ses personnages.

SYNOPSIS

Dans la première partie de la saison, une meute d’Alphas arrive à Beacon Hills. Scott et Derek vont devoir les combattre pour sauver leurs vies et celles de leurs amis. En parallèle, de nombreux assassinats sont commis à la manière de ce qui ressemble à des sacrifices humains. Dans la deuxième partie, des démons japonais, les Onis, arrivent à Beacon Hills, tandis que quelqu’un se retrouve possédé par un esprit maléfique japonais (un Nogitsune) qui sème la terreur.

BONUS

Toujours pas de sous-titres pour les bonus et aucun supplément de plus que les habituels déjà présents lors des coffrets des saisons précédentes. Le petit plus de cette édition reste le bonus « a la poursuite de la meute » (DVD 2, 39 mn) qui est assez complet et résume bien les premières saisons du point de vue des acteurs et de l’équipe technique. Bonne introduction à cette nouvelle saison (aurait été plus intéressant de l’avoir dès le premier dvd)

  • Commentaires audio de Jeff Davis et Christian Taylor sur les épisodes 1, 8 et 11
  • A la poursuite de la meute : les fans de Teen Wolf (9 minutes)
  • Retour sur la meute (39 minutes)
  • Scènes coupées, alternatives ou prolongées (5 minutes)
  • Bêtisier (4 minutes)
  • Le retour du montage torse-nu (2 minutes)


BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE VIDEO

- Disponibilité : Coffret DVD / Blu Ray
- Date de sortie : 28/04/2017
- Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
- Sous-titres : Français
- Durée du film : 595 minutes

FICHE TECHNIQUE FILM

- Titre original : Teen Wolf
- Créateur : Frank Spotnitz, Nicholas Meyer
- Réalisateur : Tim Andrew, Russell Mulcahy et Toby Wilkins
- Scénariste : Tim Andrew, Russell Mulcahy et Toby Wilkins
- Interprètes : Tyler Posey, Dylan O’Brien, Crystal Reed, Linden Ashby, Melissa Ponzio, J. R. Bourne, Tyler Hoechlin
- Photographie : Jonathan Hall
- Montage : Edward R. Abroms, Alyssa Clark, Jeff Seibenick et Colby Parker Jr.
- Musique : Dino Meneghin
- Costumes : Jeannette Guillermo et Billy Ray McKenna
- Décors : John D. Kretschmer et Ina Mayhew
- Producteur : Joseph P. Genier ; Tim Andrew (superviseur) ; Brian Zeilinger (consultant) ; Monica Mader (coproduction)
- Production exécutive : Jeff Davis, Russell Mulcahy, Marty Adelstein, Tony DiSanto, René Echevarria, Liz Gateley, MTV Viacom, Paramount Pictures
- Distributeur : Mediumrare Entertainment

LIENS

- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


La famille Fang [DVD] : La critique
The Bye Bye Man [DVD / Blu-Ray] : La critique
La 9ème vie de Louis Drax [DVD / Blu-Ray] : La critique
Coffret Lino Brocka [Coffret DVD / Blu-Ray] : La critique
Teen Wolf Saison 4 [Coffret Blu-Ray - DVD] : La critique

Batman v Superman et Suicide Squad : Le pourquoi de l’échec (...)
Star Wars Han Solo : Ron Howard prend le train en marche
Game of Thrones : L’hiver est vraiment là
Watchmen : Damon Lindelof travaillerait sur une série pour (...)
La famille Fang [DVD] : La critique
Visages Villages : La critique
Trailers voDvd & co : 23 juin 2017
Hollywood et la 1ère guerre mondiale : La review
Dunkerque : L’affiche IMAX
Bandes Annonces & Co : 23 juin 2017