251 connectés

EXCLUSIF UNIF - TGS Springbreak 2015 : Rencontre avec Michael Shanks

Date : 22 / 04 / 2015 à 13h02
Sources :

Unification


Venu rencontrer ses fans au TGS Springbreak 2015, Michael Shanks, qui incarna Daniel Jackson dans Stargate, a bien voulu nous accorder une interview dont voici la transcription.

Bonjour, vous jouez le rôle de Charlie Harris dans la série Saving Hope. En France peu de personnes connaissent la série, pouvez vous nous la présenter ?

C’est une série hospitalière avec un côté surnaturel. Mon personnage Charlie Harris est médecin. Quand le show commence, il est dans le coma et pour communiquer avec les autres, il passe à travers les esprits. Tout au moins dans la première saison, d’autres choses sont à venir dans les suivantes.

Vous avez souvent joué des rôles de scientifiques : un archéologue dans Stargate, un médecin dans Saving Hope. Comment envisagez-vous les rôles et cela vous a-t-il donné des connaissances personnelles ?

Je vais dire pour Stargate : Non. L’aspect scientifique de la série n’existe pas. J’ai joué en donnant l’impression d’être un bon scientifique. Dans Saving Hope, c’est le contraire. Nous avons des médecins consultants. Nous avons appris avec des vraies machines. J’ai appris plus sur les hôpitaux et la chirurgie que je n’aurai voulu.

Dans Saving Hope il y a un côté surnaturel et un côté dramatique, vous envisagez la série plutôt comme une série fantastique ou médicale ?

Je pense qu’une des clés de la série est d’être la plus réaliste possible. L’aspect purement médical est aussi proche des standards de la médecine et de la chirurgie actuelle que possible. C’est seulement autour de mon personnage, qui est une petite part de la série, qu’il y a un aspect fantastique. Mais je dois quand même rester proche de cette partie très réaliste contrairement à Stargate SG-1, où il n’y avait rien de réel et où ça pouvait partir dans tous les sens sans aucune difficulté.

Vous êtes passé derrière la caméra en tant que réalisateur pour un épisode de SG1 et vous l’avez à nouveau fait pour un épisode de Saving Hope, est-ce une nouvelle facette de votre carrière qui va s’amplifier dans le temps ?

Je pense que la première fois que je l’ai fait c’était pour voir, Stargate c’était pour voir. J’aurai bien aimé en faire plus mais la production ne l’a pas souhaité. Par contre, j’ai participé beaucoup plus au processus de création pour Saving Hope. J’ai fait mes preuves et à partir de cela j’ai eu la possibilité de réaliser un épisode. Je vais en réaliser de nouveaux dans les saisons qui viennent.

A l’avenir réaliser un film, ça vous plairait ?

OUI (rires)

Vous avez joué dans le film Elysium, comment ça se passe par rapport à une série ?

Je pense que la plus grande différence dans un film c’est qu’il y a plus de temps pour chaque scène. Il y a plus d’argent donc on peut passer plus de temps à refaire des scènes. Par contre pour Elysium , je pense qu’il n’y avait pas tant de différences avec la télévision car Neill Blomkamp, le réalisateur du film, avait tout préparé et il ne perdait pas de temps. Il n’y a donc pas eu besoin de beaucoup refaire les scènes. En ce qui me concerne pour Elysium, toutes les scènes que j’ai tournées l’ont été dans un ancien studio de Stargate : celui où il y avait le décor de Stargate Atlantis.

Dans votre filmographie, vous avez joué dans beaucoup de séries de science fiction ou fantastique, est-ce que vous avez un goût pour ce genre là ou est-ce le hasard ?

Je pense que c’est le fait de vivre à Vancouver. Beaucoup de séries de science fiction y sont tournées comme Stargate, Battlestar Galactica, Andromeda. Les coûts sont plus faibles en raison du dollar canadien, pour la science fiction ça fait plus d’argent pour les effets spéciaux. Le Canada est très populaire pour tourner les show de science fiction. Il y a aussi Toronto qui est devenu très célèbre pour tourner. Ma carrière, c’est donc plus la conséquence de ça, même si à Vancouver on tourne aussi des séries comme Burn Notice ou Les Experts. Toutefois, je trouve que les séries de science fiction sont plus distrayantes donc c’est aussi un peu par choix.

Que regardez-vous comme films et comme séries ?

A partir du moment où l’histoire est bonne, je n’ai pas vraiment de préférence. J’aime les films de James Cameron parce qu’il y a une bonne histoire mais j’aime aussi les comédies. Ma fille regarde The Walking Dead et je trouve que l’histoire est très bonne. Je n’ai pas assez de temps pour regarder des films et des séries parce que je passe beaucoup de temps à tourner. En résumé, je regarde si l’histoire est bonne.

Les fans de Stargate sont toujours très fidèles à la série. Y a t-il beaucoup de différence entre les fans de Stargate et ceux de Saving Hope ?

Bien sûr, je dirais les fans de Stargate sont très fidèles et même si la série s’est arrêtée, ils sont toujours à demander si cela va reprendre, s’il va y avoir une suite, des spin off. Tandis que les fans de Saving Hope sont contents de regarder la série mais passent vite à autre chose, ils sont beaucoup moins demandeurs de savoir ce qu’il y aura par la suite. Effectivement, oui, il y a une grosse différence.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


SDCC 2020 : La Comic Con de San Diego sera en ligne et... (...)
SDCC 2020 : Vers une édition "à la maison" ?
SDCC 2020 : La Comic-Con de San Diego annulée pour la première (...)
Covid-19 : Le WonderCon refoulé par le Coronavirus
Cartoon Movie : Jour 2 de la 22ème édition
The Boys : Un spin-off en préparation pour Amazon
Avatar 2 : Les dernières nouvelles des suites
The Third Day : Review 1.03 The Ghost
Loki : Le dieu de la malice reprend lui aussi le chemin des (...)
Lovecraft Country : Review 1.07 I Am
Watchmen : Il est temps d’ouvrir les portes de la (...)
Peter Pan & Wendy : Une Fée Clochette venue de Grown-Ish pour (...)
Les trois jours du Condor : La critique
Big Sky : Les premiers aperçus de la série ABC
Apple Original Films : Un gros contrat signé avec Joe & (...)