Gen V : Critique 1.08 Les Gardiens de la Godolkin

Date : 03 / 11 / 2023 à 14h00
Sources :

Unification


GEN V

- Date de diffusion : 03/11/2023
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisode : 1.08 Les Gardiens de la Godolkin
- Réalisateurs : Sanaa Hamri
- Scénaristes : Brant Englestein
- Interprètes : Jaz Sinclair, Chance Perdomo, Lizze Broadway, Maddie Phillips, Derek Luh, London Thor, Asa Germann, Shelley Conn, Patrick Schwarzenegger, Sean Patrick Thomas, Marco Pigossi, Jason Ritter, Alexander Calvert, Clancy Brown, Derek Wilson

LA CRITIQUE

Le huitième, et dernier, épisode de Gen V est excellent et finit vraiment en beauté une première saison formidable, tout en donnant un aperçu de la seconde qui sera assurément différente.

Le scénario de Brant Englestein montre des jeunes super-héros qui vont se séparer pour cause de divergence d’opinions, alors que le chaos règne à l’université.

L’épisode de Sanaa Hamri est vraiment efficace. Il est particulièrement violent et offre des séquences visuelles vraiment spectaculaires. Les effets spéciaux sont toujours formidables, alors qu’un grand soin continue d’être porté au décor de cette université super-héroïque plus vraie que nature.

L’épisode est encore une fois très court, moins de 40 minutes. Le temps passe donc trop vite, surtout que les événements s’enchaînent à vive allure et en mettent plein les yeux.

Jaz Sinclair est formidable en jeune fille ayant des pouvoirs spéciaux et s’interrogeant sur ce qu’il faut faire. Chance Perdomo est très sympathique en fils de super-héros. Lizze Broadway est fort bonne en jeune fille à la taille variable. Derek Luh et London Thor sont formidables en héros pouvant changer de sexe. Maddie Phillips est très intéressante en détentrice de pouvoirs mentaux. Et Asa Germann est impeccable en jeune homme perturbé.

Les amateurs de la série The Boys seront ravis de voir les apparitions de deux personnages emblématiques de cette dernière. Il faut d’ailleurs bien rester pendant le générique final pour assister à une ultime scène.

La saison a été vraiment agréable à regarder. Elle continue d’offrir une critique de la société et des super-héros acerbe. En s’invitant à l’université, elle offre un volet très complémentaire avec celui de la série mère. Au fil des épisodes, on a appris à apprécier les jeunes gens et c’est donc une très bonne nouvelle de savoir qu’on pourra les retrouver prochainement.

Car leurs aventures sont loin d’être terminées, dans ce monde où la justice sert souvent de paravent pour les actions des uns et des autres. Un monde capitaliste où la vente de produits appartenant à la société qui gère l’image et les objets dérivés des super-héros l’emporte sur la vérité.

Le huitième épisode de Gen V est excellent et finit en beauté une saison courte, mais marquante, offrant de nouveaux personnages formidablement interprétés et tout aussi intéressants que ceux apparaissant dans The Boys. Les superbes effets spéciaux, la mise en scène travaillée et les rebondissements passionnants, et souvent sombres et sanglants, rendent très agréable à regarder cette série qui ne fait aucun cadeau, y compris à ses protagonistes.

Spectaculaire et caustique.

SYNOPSIS

Les vies mouvementées de super-héros en devenir dans une école ultra-compétitive gérée par Vought International, où leur résistance physique, leurs hormones et leurs limites sont testées au quotidien. A la clé : les meilleurs contrats pour les meilleures villes.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


Reine Rouge : Critique des 3 premiers épisodes de la saison (...)
Mr. & Mrs. Smith : La critique des 3 premiers épisodes
Reacher : La critique de la saison 2
Hazbin Hotel : Critique des 5 premiers épisodes
Foe : La critique du film Prime Video
Dune 3 : S’il pouvait faire un film sans dialogue, Denis (...)
Game of Thrones : De profonds désaccords téléphoniques avec (...)
NCIS : Un spin-off avec Tony et Ziva est en préparation
Horizon - An American Saga : La première bande annonce du projet (...)
Alienoid - Les Protecteurs du futur [Blu-Ray] : La critique
Les aventures imaginaires de Dick Turpin : La critique de la (...)
La Salle des profs : La critique
Mercredi : Une saison 2 comparable au Bal de l’horreur et à (...)
Grotesquerie : Pour une fois que ce n’est pas une American (...)
Only Murders In The Building : Et voilà Eva Longoria pour la (...)