Star Wars - Andor : Critique 1.11 - La Communauté des Filles des Colons

Date : 18 / 11 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


STAR WARS - ANDOR

- Date de diffusion : 16/11/2022
- Plateforme de diffusion : Disney+
- Épisode : La Communauté des Filles des Colons
- Réalisateur : Benjamin Caron
- Créateurs : Tony Gilroy, Dan Gilroy, Stephen Schiff, Beau Willimon
- Scénariste : Tony Gilroy
- Musique : Nicolas Britell
- Interprètes : Diego Luna, Genevieve O’Reilly, Stella Skarsgard, Adria Arjona, Fiona Shaw, Denise Gough, Kyle Soller

LA CRITIQUE

Une petite accalmie avant de faire ses aurevoirs. Andor a pris le temps d’une petite respiration sans pour autant nous faire un épisode de remplissage. La Communauté des Filles des Colons va installer tous les éléments nécessaires à une conclusion s’annonçant pleine d’incertitudes et de pressentiments contraires quant à l’avenir des protagonistes de cette première saison.

Cavale et deuil

Cassian et Ruescott Melshi, son compagnon d’évasion, font leur maximum pour s’échapper de Narkina 5. Malheureusement, ils tombent dans le piège de deux pêcheurs autochtones, alors qu’ils envisageaient d’emprunter à long terme leur vaisseau. Dewi et Freedi, les deux Narkinians, expliquent comment l’Empire, en venant s’installer sur leur planète ont détruit l’écologie locale et tuer allègrement leurs congénères.

L’un des principaux défauts des détracteurs de ce programme était que cela ne faisait pas assez Star Wars en mettant en avant le manque de costume extraterrestre. Avec ce duo plutôt sympathique, on comprend que l’univers ne se résume pas à des humains. Une première reconnexion à l’univers global qui va se confirmer par la suite de ce onzième chapitre.

Dans le même temps sur Ferrix, la mère adoptive de Cassian, Maarva, est passée de l’autre côté. Les funérailles se préparent. La tradition sur cette planète est d’ailleurs originale mais possède un sens symbolique fort. L’attention va se porter cependant sur B2EMO, le droïde familial et son affrontement du deuil.

Car dans le fond, les Droïdes ont toujours été considéré comme des personnages sensibles et intelligents, au même titre que les êtres organiques. Cette série renoue avec cette tradition en suivant les difficultés de cette mignonne boite de conserve. Le but n’est pas ici de vendre des figurines pour Noël, mais bel et bien d’avoir de lui une caractérisation à part entière.

Un coup d’avance, un de retard et un entonnoir

L’Empire avance à grands pas vers ses objectifs, tuer dans l’œuf la résistance et remettre la main sur Cassian. Le piège tendu à Anto Kreegir, l’un des leaders séparatistes, est sur le point de se refermer et les festivités en l’honneur du départ de la doyenne Andor permettrait de mettre la main sur le fugitif numéro 1 de la Galaxie. Tout semble huilé et quel plaisir une nouvelle fois de voir des méchants intelligents.

Même si en réalité, Luthen est au courant du guet-apens en cours et que son « assistante » Kleya est informée de la situation sur Ferrix par Vel. La Rébellion possède une légère avance sur l’Empire en termes d’informations mais va devoir faire des choix. Voilà la raison de l’entrevue entre l’antiquaire et Saw Guerrera.

Il est venu tout simplement lui avouer qu’il savait que leur allié et sur le point de tomber et qu’il ne compte rien faire pour cela. Un échange intense entre paranoïa et réflexion sur ce qui doit être fait. Une chose à retenir néanmoins, le mot guerre est enfin prononcée. La fuite de la planète par Luthen va elle aussi nous rappeler que nous sommes bien dans SW, avec un brio dans la mise en scène et un dynamisme stimulant.

Mon Mohtma se retrouve acculée. Sa fille adhère à des traditions d’un temps révolue, elle n’arrive pas à trouver les fonds manquants de ses comptes familiaux et pense donc à accepter à céder ce qui lui est le plus cher, mais qui semble déjà lui avoir échappé, la faute à une propagande dominante plus forte que l’éducation qu’elle a voulu donner. Il faut souligner l’interprétation divine de Genevieve O’Reilly en Sénatrice Chandrilienne loyale et en mère déphasée avec sa descendance.

La conclusion va donc avoir l’effet d’un goulot d’étranglement de toutes les intrigues. Sur Ferrix, pour les bras armés de la Résistance, les équipes du BSI, Mon Mohtma et surtout Cassian. Il est temps que toutes les cartes cachées soient dévoilées aux yeux de tous.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les films et séries TV sont est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Les films, les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - Andor : Critique 1.12 - Rix Road
Star Wars - Andor : Critique 1.11 - La Communauté des Filles des (...)
Star Wars - Andor : Critique 1.10 - Une Seule Issue
Star Wars - Andor : Critique 1.09 - Personne n’écoute
Star Wars - Tales of The Jedi : Critique de la saison (...)
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses fêtes : La critique du film (...)
Star Wars - Andor : Une saison 2 dédiée aux gangsters
Dune - The Sisterhood : Le réalisateur annonce le début de la (...)
Le lycéen : La critique
Mercredi : Comment on fait pour avoir Christina Ricci dans une (...)
Gungrave G.O.R.E : La critique du jeu de tir survitaminé
VOD DVD - Bandes Annonces : 26 novembre 2022
Star Trek - Picard : La saison 3, point de départ pour plus de (...)
Ant-Man et la Guêpe - Quantumania : Un nouvel aperçu du Kang de (...)
Jurassic World : Pas vraiment de plan pour après Le Monde (...)