Entretien avec un vampire : Comment on fait pour trouver ses Louis et Lestat ?

Date : 07 / 10 / 2022 à 12h00
Sources :

SYFY WIRE


Rolin Jones, le showrunner de Entretien avec un vampire qui adapte le roman éponyme de Anne Rice en série TV pour AMC, explique comment il a trouvé les acteurs pour jouer Louis de Pointe du Lac et Lestat de Lioncourt.

Alors que les 2 personnages se sont aimés et détestés pendant les 40 ans où Rice a écrit ses romans situés dans sa saga Chroniques des vampires, les traduire de la page de papier à l’écran n’est pas une mince affaire surtout lorsqu’il s’agit de satisfaire à la fois la base de fans existante et de faire comprendre à ceux qui n’ont pas lu les livres l’importance de leur lien immortel. En 1994, le réalisateur Neil Jordan avait donné vie à Entretien avec un vampire sur grand écran, avec Tom Cruise en vampire dieu de plusieurs siècles (Lestat) et Brad Pitt en humain transformé (Louis). Pour la nouvelle adaptation AMC, le poids du "casting parfait" est revenu à Jones, producteur délégué et showrunner. Après avoir effectué des recherches à grande échelle, il a choisi l’acteur britannique Jacob Anderson (Games of Thrones) pour le rôle de Louis (ci-dessous), originaire de la Nouvelle-Orléans, et l’australien Sam Reid (2:22) pour celui de Lestat (plus bas).

Pour Jones, le processus de sélection des deux acteurs principaux a été "éprouvant" en raison des nombreuses auditions et tests d’écran que chaque acteur a dû effectuer. Anderson, qui venait de jouer pendant plusieurs saisons le rôle de Vert Gris dans Game of Thrones, a dû affronter "des millions d’autres acteurs avec des rappels et enfin des tests de d’alchimie avec les acteurs en lice pour faire Lestat". Le producteur a révélé également :

"Vous passez vraiment par un véritable obstacle pour cela. Mais ce que nous voyions constamment, c’est qu’il y avait ces choses construites chez Jacob. Vous l’aimiez bien et il y avait cette profondeur de sentiments et d’humanité. Il avait aussi une facilité de langage qui allait être très, très utile. Lui et Sam parlent tous les deux en prose et dialoguent, comme s’ils étaient en train de se parler. Tout le monde n’a pas la capacité de faire ça. Beaucoup d’acteurs doivent jouer entre les lignes. Ils pouvaient le faire par-dessus les lignes, ce qui est juste quelque chose qui allait être facile pour le genre d’écriture que je faisais ici."

Ce qui a depuis époustouflé Jones, c’est la capacité de Anderson à être le point d’ancrage de la série avec autant de dynamisme et de détermination sur un tournage qui inclut Louis dans presque toutes les scènes de la série :

"Il n’y a pas de pause", dit Jones à propos de l’endurance de Anderson, non seulement en tant qu’acteur mais aussi en tant que nouveau parent. "Vous partez et vous faites vos 10 pages de dialogue ce jour-là, puis vous revenez le lendemain alors qu’il doit aussi élever un enfant d’un an dans une ville où il ne vit pas. Vous pouvez dire ce que vous voulez de sa performance, que je trouve adorable, nuancée et magnifique, mais sur le plan de l’endurance pure, il n’y a pas un acteur vivant sur la planète Terre qui ait travaillé plus dur que lui en 2021."

Jones ne tarit pas d’éloges non plus sur Reid, plaisantant sur le fait qu’il a d’abord reculé devant le portrait et la cassette de l’australien parce qu’il avait l’air si parfait : "Je mentirais si je ne disais pas, dès la première audition, que Sam était le favori dès le départ. J’ai dit à tout le monde près de moi de s’arrêter et de regarder. Et tout le monde était là : « Oh, mon Dieu, qu’est-ce que c’est ? »"

Dans la première cassette d’audition de Reid, Jones se souvient avoir été frappé par une décision de l’acteur concernant le dialecte et la prestation de Lestat. "Cela m’a un peu rappelé Jeff Bridges dans Star Man, dans la mesure où Reid a ajouté un petit accent français, mais le point central était que c’était un type qui, j’avais l’impression, était là depuis plus de 200 ans. Il avait l’air d’un type qui a voyagé dans le monde entier et qui a ramassé des choses en cours de route pour créer ce qui n’est qu’un accent de Lestat. Et je me suis dit, « Oh, c’est intéressant. Chaque fois que ce type va entrer dans une pièce, les têtes vont immédiatement se tourner »."

Ironiquement, Reid a dit à Jones qu’il craignait d’avoir raté l’audition en la rendant trop théâtrale. Jones n’était pas d’accord : "La première scène de l’audition était la scène de rencontre au bar, puis la scène de l’église", explique Jones à propos de deux scènes cruciales de l’épisode pilote. "Et il a choisi la scène de l’église ! Je pense que tout le monde s’est dit : « Oh mon Dieu, c’est trop ! ». Et bien sûr, ça semble trop parce qu’il est assis derrière un écran bleu dans son appartement. Mais je savais à quel point je voulais que ce soit grand et opératique et s’il pouvait le faire, je me disais que c’était ce qu’il fallait. Je savais juste qu’il avait une gamme gigantesque et j’étais très, très excité par ça."

Le premier épisode de Entretien avec un vampire a été lancé sur AMC et AMC+ aux States dimanche dernier. Prochain épisode, ce dimanche qui vient alors que AMC Network a dores et déjà commandé une saison 2.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Entretien avec un vampire : Comment on fait pour trouver ses (...)
Entretien avec un vampire : Assoiffé de sang, AMC renouvelle déjà (...)
Entretien avec un vampire : Nouvelle bande annonce de la série (...)
SDCC 2022 - Entretien avec un vampire : La bande annonce de la (...)
Entretien avec un vampire / Mayfair Witches : La distribution de (...)
Warriors of Future : La critique du film Netflix
Star Trek - Picard : La saison 3, une continuation à Voyager et (...)
Gen V : La première bande annonce du spin-off de The (...)
His Dark Materials : Un voyage de 3 saisons capable de tout (...)
Dune - Partie II : Timothée Chalamet sur les plateaux de (...)
Spider-Man - Across the Spider-Verse : Le multivers de (...)
Disney+ - Bandes annonces : 5 décembre 2022
Mayor Of Kingstown : Ash Santos a rejoint la saison 2
A Plague Tale - Requiem : La critique de l’Artbook
Cinéma - Bandes Annonces : 5 décembre 2022