Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.04 - The Great Wave

Date : 16 / 09 / 2022 à 15h00
Sources :

Unification


LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LES ANNEAUX DU POUVOIR

- Date de diffusion : 16/09/2022
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisodes : The Great Wave
- Réalisateur : Wayne Che Yip
- Scénaristes : John D. Payne et Patrick McKay
- Musique : Bear McCreary
- Costume : Kate Hawley
- Photographie : Oscar Faura
- Interprètes : Morfydd Clark ; Benjamin Walker ; Markella Kavenagh ; Robert Aramayo ; Owain Arthur ; Ismael Cruz Cordova.

LA CRITIQUE

Le Seigneur des Anneaux – Les Anneaux de Pouvoir ne rentrerait-il pas dans une rengaine un poil rébarbative ? Comme une impression de regarder un long pilote, feuilletonnant au possible, passant son temps à installer des intrigues sans jamais lancer les hostilités.

C’est un choix narratif peu habituel, qui pourrait convaincre, si la création Amazon ne se payait pas le luxe de continuer dans les raccourcis narratifs constants. Même si de réels points forts relèvent quelque peu l’intérêt cette semaine.

Un Nain vaut deux Elfes

The Big Wave va s’articuler autour de trois axes : le sort des humains en Terre du Milieu, les aventures de « l’incroyable » Galadriel dans sa tentative de faire rallier Nùmenor à sa cause et Elrond retournant à Khazad-dûm pour échanger sur l’avancée du chantier.

Aussi surprenant que cela puisse être, c’est cette dernière histoire qui est la plus aboutie et la mieux construite pour le moment. Le lien entre l’Elfe et Durin est subtil. Tout deux tiraillés entre leur forte amitié virile et romantique et les obligations liées à leurs races respectives. Owain Arthur et Robert Aramayo excellent dans leurs compositions et permettent un attachement à ces deux personnages. Malheureusement pour la série, cette parenthèse est celle qui fait le moins avancer le scénario dans son ensemble.

Concernant les Humains, sans que cela soit dénué d’intérêt, on dénote une véritable carence d’écriture, voire même de la fainéantise les concernant.

Originalité au rabais

Il y a deux problématiques bien distinctes entre les humains du sud et de l’île en étoile. L’action présentée cette semaine pour les survivants du continent est convenu et tend vers certains questionnements coupables. La faute à une linéarité proposée au héros, qui rend le tout anticipable et sans nouveauté à apporter.

L’autre principal défaut et le traitement du personnage de Galadriel. Dans un jeu vidéo RPG ou dans une version MMO (massivement multijoueur en ligne) on parle souvent d’équilibrage. Cette notion fondamentale qui permet selon la classe ou le personnage que l’on choisit dès le départ de l’aventure, le joueur ne sera pas avantagé ou en difficulté. Galadriel connait ce problème. Rien ne lui résiste, mais à un point que cela en devient risible. Le problème, en dehors de son statut de chasseuse obstinée de Sauron, elle n’a pas été assez caractérisée. On ne sait ses aspirations, ses rêves et les difficultés qu’elle a connu en dehors de la mort de son frère. Et même pour cela, lorsque l’on connaît la longévité d’une vie elfique, c’est bien léger pour trouver de l’empathie en elle et comprendre ses facultés hors normes.

Les enjeux continuent, encore et toujours, à être posés, l’esthétique est toujours présente, la temporalité parfois douteuse. On reste sur les mêmes standards que les trois premiers épisodes.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


Classico : La critique du film
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.08 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.07 (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.06 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.05 (...)
His Dark Materials : Critique 3.01 - 3.02 The Enchanted Sleeper - (...)
Star Wars - The Mandalorian : Les surprises du chef Jon Favreau à (...)
The Last Of Us : La bande annonce de la Comic Con brésilienne
Donjons & Dragons - L’Honneur des voleurs : (...)
Daredevil - Born Again : Michael Gandolfini pour la série Marvel (...)
Nos frangins : La critique
Jack Ryan : Affiche et bande annonce de la saison 3
The Midnight Club : Fin de parcours pour la série Netflix
That ’90s Show : La suite de That’70s Show attendue (...)
Marvel’s Midnight Suns : La critique du Tactical RPG qui (...)