Costa Brava Lebanon : La critique

Date : 25 / 06 / 2022 à 11h00
Sources :

Unification


JUNGLE ROUGE

- Date de sortie : 27/07/2022
- Titre original : Costa Brava Lebanon
- Durée du film : 1 h 47
- Réalisateur : Mounia Akl
- Scénaristes : Clara Roquet, Mounia Akl
- Interprètes : Nadine Labaki, Saleh Bakri, Yumna Marwan, Nadia Charbel

LA CRITIQUE

Au Liban, une famille a décidé de vivre en quasi-autarcie en pleine nature loin de la pollution et des tracas de Beyrouth. Mais un matin, ils voient l’arrivée d’un chantier pour ériger au pied de leur havre de paix une décharge dite écologique.

La réalisatrice Mounia Akl a à cœur de montrer les inquiétudes et les souffrances des Libanais qui vivent dans une situation de crise permanente. Pour cela, elle utilise l’allégorie d’un retour à la nature qui est bien vite bouleversé par un retour cruel de la réalité. La crise des déchets au Liban est un problème récurrent qui outre la catastrophe écologique qu’elle incarne est aussi un symbole de la défaillance de l’Etat.

La décharge empoisonne le quotidien de cette famille sans prendre la moindre des précautions. Les habitants vont se retrouver au cœur des déchets dans un air irrespirable. Le visuel du film retrace parfaitement cela et les différents plans font bien ressortir ce changement d’environnement. Tout au long du film, les réactions des personnages vont évoluées. Les relations entre cette famille et le monde de dehors sont ambigu. Chacun a sa propre vision qui va du rejet à l’attirance. Des non-dits vont réapparaître, le passé refaire surface.

Le casting principal est excellent. Il fait appel à des personnalités bien connues au Moyen-Orient et d’autre nouvellement venues. Saleh Bekri et Nadine Labaki incarnent parfaitement un couple qui a décidé de tout quitter pour mettre sa famille à l’abri des dérives extérieures. Pour la grand-mère, la réalisatrice a fait appel à une actrice non professionnelle, Liliane Chacar Khoury qui se révèle parfaite dans ce rôle. La fille adolescente du couple est jouée par Nadia Charbel, bien connue au Liban, qui livre une interprétation toute en nuances. Rim, la fille la plus jeune du couple est incarnée par des jumelles Ceana et Geana Restom qui ont une forte présence à l’écran.

Costa Brava Lebanon est un très bon film sur un pays en crise qui met en scène une famille vraiment attachante.

SYNOPSIS

Liban, dans un futur proche. Soraya et Walid se sont construits une vie idyllique dans les montagnes, loin du désordre et de la pollution de Beyrouth. Dans ce havre de paix, trois générations coexistent en apparente harmonie : les deux filles – Rim 9 ans, Tala 17 ans - la grand-mère et les époux Badri. Tout va bien jusqu’au jour où Rim aperçoit des étrangers dans la vallée. La vie paisible de la famille est brutalement remise en question par l’installation d’une décharge prétendument écologique. Malgré la corruption ambiante qui rend leur combat sans espoir, les Badri font front. Ce chaos extérieur a bientôt des répercussions sur le cocon familial…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Joe Saade
- Montage : Carlos Marques-Marcet
- Musique : Nathan Larson
- Producteurs : Myriam Sassine, George Schoucair
- Distributeur : Eurozoom

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Costa Brava Lebanon



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Leila et ses frères : La critique
America Latina : La critique
Memories : La critique
Là où chantent les écrevisses : La critique
Vesper Chronicles : La critique
Invitation to a Bonfire : Tatiana Maslany de retour sur (...)
Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Leila et ses frères : La critique
Kung Fu Panda : Un 4e film programmé pour 2024 !
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds And Snakes : Viola Davis (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 18 août 2022
She-Hulk - Avocate : Un premier épisode énorme pour Mark (...)
For All Mankind : Encore une fin tragique pour la série Apple TV+ (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Des chasses (...)
The Flash : Ezra Miller choisit l’option soins (...)