Ghost in the Shell - SAC_2045 : Review de la saison 2

Date : 26 / 05 / 2022 à 13h00
Sources :

Unification


GHOST IN THE SHELL - SAC_2045

- Date de diffusion : 23/05/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 2.13 à 2.25
- Réalisateur : Kenji Kamiyama, Shinji Aramaki
- Scénariste : Kenji Kamiyama d’après l’œuvre de Shirow Masamune
- Interprètes VO : Atsuko Tanaka, Osamu Saka, Akio Ôtsuka, Kôichi Yamadera
- Interprètes VF : Hélène Bizot, Frédéric Cerdal, Philippe Catoire, Yann Pichon

LA CRITIQUE

La deuxième saison de Ghost in the Shell : SAC_2045 est dans la directe lignée des épisodes précédents.

Pour ceux qui n’auraient pas envie de (re)voir la première partie en 12 épisodes de 25 minutes, comme la seconde, ils peuvent découvrir le film Ghost in the Shell - SAC_2045 Sustainable War qui résume celle-ci en deux heures et qui est un excellent moyen de se replonger dans une affaire bien compliquée.

Le scénario de Kenji Kamiyama montre le Major et ses équipiers de la section 9 luttant contre des post-humains dont ils doivent comprendre les raisons de leurs actions. Alors que la politique se mêle de leur enquête, avec des États-Unis omniprésents qui ne jouent pas forcément le jeu de la transparence.

À l’image de la première saison, on retrouve les qualités et les défauts de celle-ci. Ainsi, les personnages sont un peu monolithiques et leur visage semble parfois être taillé à la serpe. Quant à leurs cheveux, on a l’impression de se retrouver devant un bloc qui ne bouge pas ou très peu.

Toutefois, en ce qui concerne l’action, l’animation est absolument éblouissante. Les scènes sont parfaitement millimétrées et chorégraphiées et les passages épiques fleurissent régulièrement au fil des épisodes. Le mode camouflage est aussi très bien rendu.

Qu’il s’agisse de combat à mains nues, de fusillades, d’explosions ou de confrontations directes, on n’est jamais déçu par ces passages qui sont particulièrement travaillés. Le déplacement bien particulier des post-humains est aussi bien mis en valeur et offre en contraste saisissant avec les autres personnages qui ne semblent pas danser ou faire des figures aériennes extraordinaires.

Les séquences d’immersion sont vraiment très réussies. Elles permettent de comprendre des éléments immatériels en proposant un visuel simplifié des actions réalisées par les divers personnages, notamment les plongées dans les cerveaux de certains protagonistes.

On retrouve tous les personnages de la section 9 que l’on a appris, au cours des films et des différentes séries, a apprécié. Ces derniers ont des caractères particulièrement bien trempés et le doublage japonais est toujours remarquable.

Quant aux robots arachnides, les Tachikomas, ils sont toujours aussi attachants et sympathiques. Un épisode est d’ailleurs basé sur eux et a un rôle extrêmement important pour la suite du récit.

La musique est très réussie. Les séquences d’action sont parfaitement rythmées par des mélodies entraînantes. L’œuvre en met donc à la fois plein les yeux et plein les oreilles.

Ces nouvelles aventures de la section 9 continuent de présenter un monde en pleine reconstruction dans laquelle les conflits politiques sont très bien étudiés. De plus, l’histoire continue de faire réfléchir sur les notions d’humanité et celle de Nation.

La deuxième saison de Ghost in the Shell : SAC_2045 est très bonne et on prend beaucoup de plaisir à retrouver le Major et son équipe toujours aussi efficace. Si on passe sur un choix d’animation particulier avec des visages pas toujours expressifs et des personnages qui ont des apparences parfois un peu figées, on se retrouve vite happé par ces nouvelles aventures spectaculaires, reposant sur des technologies particulièrement impressionnantes, de la section 9.

Avec une histoire permettant de découvrir des éléments plus complexes que ceux de la première saison, une réalisation extrêmement efficace et des personnages formidables, si vous appréciez l’univers de Ghost in the Shell, il ne faut réellement pas passer à côté des nouvelles péripéties du Major.

Impressionnant et sans temps mort.

SYNOPSIS

Après avoir trouvé un informateur en Californie, le major Motoko Kusanagi et la Section 9 retournent à Tokyo. La menace des post-humains se fait plus pressante.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Money Heist - Korea : Critique de la saison 1
The Umbrella Academy : Critique de la saison 3
Colère divine : La critique du film Netflix
Spiderhead : La critique du film Netflix
Les arbres de la paix : La critique du film Netflix
The Orville - New Horizons : Critique 3.04 Gently Falling (...)
Star Trek - Picard : Encore plus de l’héritage Trek dans la (...)
National Treasure : Jacob Vargas pour la série Disney+
East Of Eden : Florence Pugh pour une mini-série Netflix
Happy Ending : Du contenu hollandais pour Netflix
La Roue du Temps et Drenaï : Les Cartes des deux univers
Prime Video - Bandes annonces : 26 juin 2022
The Boys : Critique 3.06 Hérogasme
Miss Marvel : Critique 1.03 Sa destinée
Game of Thrones : George R.R. Martin confirme la suite avec Kit (...)