The Wilds : Critique de la saison 2

Date : 04 / 05 / 2022 à 13h00
Sources :

Unification


THE WILDS

- Date de diffusion : 06/05/2022
- Plateforme de diffusion : Amazon Prime
- Épisodes : 2.01 à 2.08
- Réalisateur : Alison Maclean, Nima Nourizadeh, Ben C. Lucas, Aurora Guerrero, Ben Young
- Scénariste : Sarah Streicher, Melissa Blake, Franklin Hardy, Leon Chills, Amy B. Harris, A. Rey Pamatmat
- Interprètes : Rachel Griffiths, Sophia Ali, Sarah Pidgeon, Jenna Clause, Erana James, Helena Howard, Shannon Berry, Reign Edwards, Mia Healey, Joe Witkowski, David Sullivan, Troy Winbush, Zack Calderon, Aidan Laprete, Nicholas Coombe, Charles Alexander, Miles Gutierrez-Riley, Reed Shannon, Tanner Ray Rook et Alex Fitzalan

LA CRITIQUE

La première saison de The Wilds avait été une bonne surprise qui se finissait sur un terrible cliffhanger. Cette suite est vraiment à la hauteur de toutes les attentes que l’on pouvait avoir.

Dans les huit épisodes d’une heure de cette nouvelle saison, on retrouve donc le même principe que précédemment. Il y a ainsi une alternance entre le temps présent et les rescapés qui reviennent sur ce qu’ils ont vécu sur l’île. On apprend ainsi au fil du récit ce qui est devenu survenu aux jeunes filles que l’on avait découvertes précédemment lors des interrogatoires.

Toutefois, l’œuvre alterne aussi avec les jeunes hommes qui ont subi le même sort que ces dernières et qui servent de groupe témoin. Ceux-ci sont aussi interrogés comme elles et on découvre, par leur intermédiaire, ce qui s’est déroulé sur leur propre île. Des flashbacks permettent d’en apprendre un peu plus sur eux avant qu’ils n’embarquent dans cet avion qui va les faire s’échouer sur un rivage peut accueillant.

Le scénario de Sarah Streicher, Melissa Blake, Franklin Hardy, Leon Chills, Amy B. Harris et A. Rey Pamatmat permet donc non seulement de continuer à suivre celles auxquelles on s’était attaché précédemment, mais aussi de découvrir huit nouveaux jeunes gens, tout en continuant à en apprendre un peu plus sur l’expérimentation dont ils sont les cobayes à leur insu.

La réalisation d’Alison Maclean, Nima Nourizadeh, Ben C. Lucas, Aurora Guerrero et Ben Young alterne avec une grande aisance entre passé et présent, filles et garçons. On n’a jamais l’impression de se retrouver perdu, alors que les flashbacks sont nombreux et que le passage de l’un des personnages à l’autre est très fréquent. Toutefois, toutes ces séquences, impeccablement intégrées dans la trame narrative, permettent d’avoir une version dynamique de ce qui nous est conté.

L’interprétation est formidable. Sarah Pidgeon est excellente en jeune fille n’étant pas toujours très bien dans sa tête. Erana James est très bonne en jeune fille ayant parfois du mal à gérer son caractère explosif. Jenna Clause est touchante en femme devant aller contre sa nature d’amie des animaux. Mia Healey est impeccable en fille croyante décidant d’assumer ce qu’elle est. Shannon Berry est impeccable en fille débrouillarde. Reign Edwards est sympathique en athlète de haut niveau. Et Sophia Ali est très intéressante en jeune fille aimant la mode qui découvre l’amitié. L’ensemble des personnages fonctionne impeccablement et forme et une étonnante famille où chacune à sa place.

Du côté des garçons, on peut découvrir le très touchant Zack Calderon en jeune mexicain faisant ses études aux États-Unis. Charles Alexander est fort bon en sportif essayant de prendre le leadership. Alex Fitzalan est intéressant en jeune homme ambigu. Reed Shannon et Tanner Ray Rook sont sympathiques en meilleurs amis inséparables. Nicholas Coombe est touchant en jeune voulant des copains. Aidan Laprete est juste en garçon renfermé. Miles Gutierrez-Riley est parfois irritant en jeune homme acerbe.

Quant aux adultes, on retrouve Rachel Griffiths qui est vraiment formidable en chef de projet et Troy Winbush et David Sullivan qui sont très bons dans le rôle de ses assistants officieux.

Le lieu de tournage a changé entre les deux saisons, mais on ne voit pas la différence en ce qui concerne l’île des jeunes filles. Le bunker où sont enfermés les survivants, soi-disant pour une quarantaine, est toujours aussi impressionnant. Alors que l’île des garçons se déploie devant nos yeux et à une apparence un peu moins sympathique que celle des filles.

La tension est de nouveau très importante au fil des épisodes, tout comme l’aspect émotionnel. Il est difficile de ne pas enchaîner tous les épisodes d’un seul trait, tant on a envie de découvrir ce qu’il va arriver aux différents protagonistes. Il faut donc espérer qu’il y ait une troisième saison qui vienne boucler la série, un nouveau cliffhangher particulièrement haletant attendant les spectateurs à l’issue du dernier épisode.

La deuxième saison de The Wilds est excellente et fait passer un très bon moment de divertissement en compagnie de ces jeunes gens soumis à rudes épreuves. Avec une histoire qui déploie progressivement toute sa complexité, une réalisation souvent très percutante et des comédiens particulièrement convaincants, on passe un très bon moment en compagnie de ces étranges naufragés et de ces scientifiques qui les utilisent comme cobayes.

Passionnant et immersif.

SYNOPSIS

Un groupe d’adolescentes toutes très différentes se retrouve coincé sur une île, ignorant qu’il fait en réalité l’objet d’une expérimentation sociale très élaborée...

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Terminal List : La critique du début de saison
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
The Boys : Critique 3.06 Hérogasme
The Boys : Critique 3.05 Dernier Regard Sur Un Monde De (...)
The Boys : Critique 3.04 Le Glorieux Plan Quinquennal
For All Mankind : Critique 3.04 Happy Valley
Stranger Things : Critique de la deuxième partie de la saison (...)
Les Minions 2 - Il était une fois Gru : La critique
Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Quand Deadpool (...)
The Electric State : Le projet des Frères Russo avec Millie Bobby (...)
Kaos : Hugh Grant pour la mythologie grecque selon Netflix
Madame est servie : Le revival en route pour une succursale de (...)
The Pope’s Exorcist : Russell Crowe devant la caméra de (...)
Bg Expansions : Les nouvelles améliorations de vos jeux de (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 4 juillet 2022